Retour en 1976 pour y (re)découvrir le célèbre cross-over entre deux super-héros prolifiques et puissants des deux maisons concurrentes, Marvel et DC, j’ai nommé, l’homme d’acier et l’homme araignée. Une confrontation iconique ainsi que la réunion des big-two au sein du même comics. Bien évidemment ce qui nous intéresse aujourd’hui pour cet article, et ce sur quoi nous allons nous attarder, c’est la couverture de ce dernier.

Comment est née cette collaboration entre les deux éditeurs ? 

En janvier 1976, au cours d’un unique one-shot, les deux super-héros légendaires s'adonnent un combat épique. Une équipe de choc est en charge de la réalisation de cette oeuvre. Gerry Conway à l'écriture, Ross Andru au dessin et Dick Giordano à l'encrage nous livrent aventure longue de 96 pages. Il s’agit là du premier cross-over entre les deux maisons mais pas de la première collaboration. En effet, avant cela, nous avons eu le droit à une coédition sur "MGM's Marvelous Wizard of Oz" une année auparavant, en 1975. Avec là encore du beau monde, comme Roy Thomas et John Buscema ainsi qu’une couverture dessinée par John Romita Sr. 

Qu’a-t-elle de particulier cette couverture ?  

Cette cover possède une spécificité intéressante. En effet, même si ce n’est pas la couverture originale du comics, elle n’en reste pas moins atypique puisqu’elle a été utilisée pendant la production de l’œuvre par les imprimeurs. Elle n’est pas non plus imprimée sur un papier lambda mais sur du papier acétate.
De quoi s’agit-il ? Tout simplement d’une matière de papier transparente laissant entrevoir les dessins en noir et blanc. Rajoutons qu’une fois la production du comics terminée, le personnel jetait le matériel. Nous avons donc de ce fait, une pièce assez complexe à trouver, car rarement conservée. Vous le savez, nous aimons l’histoire derrière les objets et quel bonheur d’apprendre qu’un de ces derniers aient pu servir à la création d’une œuvre.  Il s'agit de la feuille d'acétate authentique, réalisée directement à partir du dessin original qui pouvait être révisé ou recouvert de feuilles supplémentaires contenant des couleurs, des fonds, des éléments de texte, etc. pour créer l'image souhaitée.

Combien cela coûte et où puis-je l’acquérir ?

Les prix sont extrêmement variables, en fonction du titre désiré et du héros voulu. Pour celui que nous avons en notre possession il aura fallu débourser une centaine de dollars tout de même. Vous en trouverez très certainement sur eBay ou des plateformes d’enchère comme Catawiki ou sur : comicartfans.com. 

Collectionner des objets voués à l’être est quelque chose de véritablement sympathique, mais mettre la main sur des pièces qui ne sont pas forcément faites pour l’être, l’est encore plus selon nous. C’est pour cela que nous mettons un point d’honneur à mettre en lumière tous les objets que nous jugeons intrigants, insolites et fortement attrayants. Ils possèdent une histoire, voire un âme. 

Si vous souhaitez bâtir vous aussi votre propre collection, ou tout simplement la compléter, nous vous invitons à aller jeter un œil à notre Guide du collectionneur.

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter