Vous devez vous en douter, être collectionneur et faire de nombreux achats au cours de l’année sur internet, mais aussi dans de nombreuses boutiques, c’est s’exposer et démultiplier les risques de se faire avoir. Dans tous les cas, nous n’y avons pas échappé. Nous y sommes d’ailleurs revenus par le biais de quelques lignes dans notre précédent article que je vous invite bien entendu à lire, Trésors de collectionneurs : The Death And Return Of Superman.

Jeux vidéo et arnaques

Rappelez-vous, il s’agissait d’une boutique indépendante dans un petit village du sud de la France vendant tout en le sachant une version reproduite de ce jeux-vidéo très convoité par les collectionneurs de rétro-gaming. Cela nous a nous-mêmes choqués car jusqu’à cet événement, nous martelions aux personnes nous suivant qu’avec les boutiques ayant pignon sur rue, la probabilité de vous faire avoir était quasi-inexistante, qu’il y avait des expertises faites par le magasin en général et donc qu’un faux produit ne passerait quasiment pas les méticuleuses inspections d’un professionnel du milieu – ce qui reste dans l’immense majorité des cas, vrai. Mais il existe aussi des professionnels malhonnêtes, hélas, internet n’est pas le seul touché par ce fléau.

Comment ne pas se faire avoir ?

Maintenant il existe des solutions.. Pour clore le sujet autour du gaming les astuces sont nombreuses et la communauté autour du dixième Art est très active et possède bon nombre de groupes, forums de discussions autour cet univers et qui pourrons grandement vous venir en aide. Le rétro-gaming, objet énormément reproduit mais qui, grâce aux nombreuses informations dont regorge internet est facilement expertisable par vous-même. En démontant la cartouche et en regardant la PCB dedans pour juger facilement de son authenticité. Et pleins d’autres petites astuces que je vous invite à découvrir par vous-mêmes.

Pour les produits que nous vous avons présentés jusqu’à présent via votre rubrique Trésors de collectionneurs où il s’agit de documents uniques et souvent officiels de chez DC Comics, une solution qui souvent s’avoue fonctionner : les certificats d’authenticité. Mais là encore, attention à vous. Ce genre de choses est facilement reproduit par certains faussaires. Dès qu’un objet côte à des prix faramineux, alors il s’expose tout naturellement à la reproduction.

Le cas du porfolio de Jack Kirby

Ça a été le cas d’un objet que nous cherchions à l’époque et que nous vous présenterons prochainement, le portfolio de Jack Kirby signé par sa femme Rosalind Goldstein-Kirby (Roz), qu’un faussaire vendait le double du prix de sa cote. Ce portfolio initialement limité à 500 exemplaires à travers le monde portait pourtant la mention d’une signature faite en 50 exemplaires. Le vendeur mentionne en effet dans l’article en vente « Rare, limité à 50 exemplaires. » et lui donne le numéro 42 sur 50. Or, là ou l’escroquerie était visible, c’est qu’il n’a pas pris le soin de changer le texte original à l’ouverture du véritable portfolio qui fait pourtant bien mention que cet objet existe en 500 exemplaires à travers le monde. La personne a donc fait les choses à moitié en réimprimant telle quelle le feuille servant de préface à ce trésor.

Un œil non-attentif ou peu aguerri peut tomber dans le panneau et perdre plus de mille euros – pour un produit en valant d’ailleurs à l’heure actuelle la moitié. La seule solution est donc de regarder à deux fois sur eBay à qui vous acheter, vous trouverez parfois de véritables professionnels mais aussi des gens possédant des experts auprès d’eux qui expertisent et garantissent l’authenticité de vos achats. Et surtout, passez au maximum par le biais des sites qui ont les armes nécessaires pour évaluer, authentifier et analyser les œuvres qu’ils vendent. C’est le cas de nombreux endroits comme le site Catawiki où de véritables professionnels expertisent les objets qui sont mis en vente.

Nous espérons que grâce à notre article vous aurez de nouvelles armes pour faire face aux nombreuses embuches qu’offre internet. N’hésitez pas par la même occasion à nous faire part de vos expériences bonnes ou mauvaises, à travers nos réseaux sociaux. Nous serions heureux de vous lire.

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter