Les salles obscures, un lieu longtemps abandonné à cause de la pandémie mondiale de COVID-19. Un endroit à l’assise moelleuse, au climat parfait, possédant un son et une image de pointe pour jouir au maximum de son film. C’est aussi les enfants qui passent tout le long du film à faire n’importe quoi, l’adolescent hilare à l’idée de lancer ses pop-corn payés 5 euros pour trois maïs qui se battent en duel, le jeune cadre dynamique qui vient au cinéma sans avoir coupé son téléphone et qui continue de bosser en pleine séance, et enfin, le type, de 1,88 mètre qui décide de se mettre juste en face de votre siège alors que la salle est quasiment vide et que vous faites seulement 1,76 mètre. Un plaisir proche du divin. Prenez place confortablement, car aujourd’hui, nous allons parler objet de cinéma, et ce, dans la plus grande des plénitude.  

Une bande 35mm, qu’est ce que c’est exactement ? 

Cette pellicule est l’invention des américains Thomas Edison, William Kennedy, Laurie Dickson et William Heise. Créée à la base pour le cinéma, elle offre rapidement d’autres possibilités comme la photographie argentique. Seulement une année après sa conception, en 1892, voit le jour un dessin animé de Émile Reynaud « Pauvre Pierrot. »  grâce à cette bande souple perforée.

Elles peuvent être parfois longues de plusieurs dizaines de mètres voir même des centaines de mètres.

90 minutes de film = 2,5 km de bandes

Pour vous faire un ordre d'idée, 600 mètres de bandes sont nécessaires pour 20 minutes de film. Et donc, pour 90 minutes (la durée moyenne d'un long-métrage), il faut  pas moins de 2,5 km de bandes.

Cette bande 35mm perdurera pendant plus d’un siècle jusqu’à son essoufflement en 2005 et l’ère du numérique. En effet c’est à partir de cette année-là que les cinémas possesseurs d’un  système numérique s’accroît. Jusqu’à gagner énormément de terrain en 2009 avec la sortie d’Avatar de James Cameron devenant un succès planétaire gargantuesque poussant les salles de cinéma à investir en masse dans cette technologie. 

Mais cette fameuse bande restera une création solide ayant pu tenir à travers les générations et bercer bon nombres de personnes par son grain. 

Les deux bandes 35mm en notre possession

Nous avons jeté notre dévolu sur deux super-héros nous tenant à cœur, Batman et Superman. Hélas pas sur les films les plus fameux, vous acquiescerez sans problème étant donné qu’il s’agit de Batman Forever et Superman Returns, même si ces derniers possèdent tout de même une fan-base et des défenseurs. Nous même, nous avouons être amusé par le côté kitch assumé de cet opus Batman ou par cette tentative de retour de Superman. 

Batman Forever

Sortie en salle le 19 juillet 1995 dans nos contrées française, Batman Forever est réalisé par Joel Schumacher (qui réalisera par la suite, en 1997, Batman & Robin) et jouira tout de même d’un casting 5 étoiles avec des noms tels que Val Kilmer dans le rôle de Batman, acteur qui avait déjà brillé par son interprétation de Jim Morrison dans le biopic du groupe The Doors. Nous y retrouvons aussi Nicole Kidman, Jim Carrey, Tommy Lee Jones et Chris O’Donnell, excusez du peu.

Malgré des critiques mitigées, le blockbuster récoltera plus de 336 millions de dollars de recettes à travers le monde, pour un budget de 100 millions de dollars. 

Un artiste en particulier engendrera des ventes faramineuses grâce à ce film. En effet le single du chanteur Seal signé pour le film « Kiss From A Rose » se placera 1er des meilleures ventes dans énormément de pays capitalisant plus de 8 millions d’exemplaires vendus. Il décrochera trois Grammy Award pour ce tube. 

Superman Returns

Bien avant Man of Steel, Superman a tenté un retour sur le grand écran en 2006. Sobrement nommé Superman Returns, ce film signé Bryan Singer – d'ailleurs, après avoir réalisé les deux premiers X-Men, il ne fera le troisième pour se consacré à ce film –, mettra en scène un jeune acteur pour le rôle de Clark Kent, Brandon Routh, dont le flop du film n'aidera pas la carrière, et c'est du côté du petit écran que l'acteur fera son retour dans l'univers DC par la suite avec Arrow, The Flash, Legends Of Tomorrow, Supergirl, Batwoman.. Le reste de l’équipe est tout aussi sympathique avec Kevin Spacey, James Marsden et Kate Bosworth. 

Le film génèrera 391 millions de dollars de recettes mais tout de même avec un budget colossal à l’époque avec 220 millions investis. Bien que rentable, un succès très mitigé pour Warner Bros. La suite qui était prévue en 2009 sera donc annulée. 

La bande 35mm, un objet digne d’être collectionnée ? 

Pour faire court, selon nous, oui. Pourquoi ça ? Tout simplement car il représente une partie de l’histoire du cinéma. De plus, sa forme emblématique le rend assez décoratif, et il est assez simple à mettre en avant. Argument de taille : il n’est pas cher et simple à trouver ! Effectivement vous pourrez mettre la main sur votre œuvre cinématographique favorite pour 15-30 euros. Et surtout, étant donné qu’il s’agit d’un objet produit en grande quantité pour des milliers de salles, il n’est pas rare. 

Nous vous précisons tout de même qu’il s’agit de notre côté des bandes-annonces de ces deux films. Effectivement avoir en votre possession la/les bandes de films complètes est déjà un peu plus compliqué et surtout, cela prendra beaucoup plus de place dans votre collection. 

Ce genre de trésor vous intéresse ? Vous retrouverez ces derniers via le site La Boutique Du Ciné disponible via notre Guide du collectionneur.

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Calendrier Cinéma