Il y a quelques semaines de cela, nous avons appris l'existence d’une lettre écrite par une personnalité très importante du monde des comics. Une correspondance fabuleuse entre l’un des créateurs de Superman et un célèbre éditeur américain. Nous allons effectivement parler d’un échange entre Jerry Siegel et Jerry De Fuccio datant du 9 mars 1987.

Jerry Siegel, d’accord ! Mais qui est Jerry De Fuccio ? 

Il s’agit d’un éditeur de comics surtout connu pour son travail sur le magazine Mad où il a officié en tant que rédacteur en chef-adjoint pendant vingt-cinq années. Il a aussi pu travailler sur quelques projets chez EC Comics où il prenait un pseudonyme différent, Jerry Dee.

Si Jerry De Fuccio est une personnalité ayant œuvré surtout dans l’ombre, il n’en demeure pas moins un personnage important de la culture comics. Il décède le 10 août 2001 à l’âge de 76 ans, emporté par un cancer. 

 

Découvrons ensemble cette lettre 

Voyons ce qu’il y est dit : 

Cher Jerry, 

C'était agréable d'avoir de tes nouvelles. J'espère que tout va bien pour toi. J'ai eu quelques problèmes de santé. 

Je ne peux pas te dire grand-chose sur Odgen Whitney, si ce n'est que j'avais une très haute opinion de lui et de son travail artistique. Je lui ai acheté quelques pages de remplissage lorsque j'étais chez Ziff-Davis (je pense qu'il était trop occupé pour accepter d'autres missions). J'ai trouvé que son dessin sur Ken Winston était exceptionnellement bon. Quand il a dessiné pour DC, il y a de nombreuses années, je vivais à Cleveland à l'époque et je n'ai pas eu l'occasion de le rencontrer avant de travailler chez Ziff-Davis. 

Mes salutations et bonne chance dans tout ce que tu entreprends. 

Cordialement,

Jerry Siegel.

Faisons le point sur les trois noms évoqués dans la lettre de Jerry Siegel.

Odgen Whitney

Célèbre dessinateur de comics, il y apportera sa pierre à l’édifice en travaillant sur des western comme Two-Gun Kid ou encore sur l’illustration de nombreux pulps pour Ziff Davis. Il va aussi collaborer avec Jerry Siegel sur le comic Ken Winston dont il est fait allusion dans notre lettre. Il finira par travailler pour Tower Comics et quelques temps après, Marvel Comics.  

Odgen Whitney perdit son épouse, cet évènement le faisant sombrer dans une terrible dépression, il terminera sa carrière sur le numéro 113 de Two-Gun Kid en 1973 avant de finir en hôpital psychiatrique où il décèdera en 1975 à seulement 56 ans. 

En 2007 remportera à titre posthume l’award Will Eisner du Hall of Fame.

Ziff-Davis

Groupe de presse américain fondé en 1927 racheté au début des années 2000 par un nouveau groupe, Willis Stein & Partners. Après avoir vécu en 2008 une déclaration officielle de faillite, Ziff-Davis se relèvera grâce à sa restructuration et son nouveau positionnement sur internet. 

Ils étaient connus avant les années 80 pour la diffusion de nombreux comics comme G.I Joe, Nightmare ou Skypilot avant de changer de spécialité et s’attaquer à l’informatique et, quelques années plus tard, à internet. 

Ken Winston

Comic-strips écrit par Jerry Siegel et dessiné par Mike Roy et Odgen Whitney. Vers 1954.

Un document unique provenant d’une légende

Les raisons nous ayant poussés à succomber à l’achat de cette lettre sont simples. Il s’agit là d’une discussion entre deux personnages cultes de la pop-culture. Les références à l’intérieur y sont touchantes et parlent à nos cœurs d’amoureux de comics. L’état de conservation de cette correspondance est fantastique et bénéficie en plus de ça, de son enveloppe d’époque. Un objet que nous veillerons à préserver dans les meilleures conditions pour qu’il puisse perdurer dans le temps comme il a déjà pu le faire jusqu’à présent. 

Ça pourrait vous intéresser

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Dans cette chronique