Obsédé par la montagne depuis son plus jeune âge, Feng Huabei est devenu un alpiniste chevronné avant de changer de cap et de prendre la mer. Depuis un terrible accident sur l’Everest, qui a coûté la vie à quatre alpinistes de ses amis, il a fuit la montagne pour se retrouver au plein milieu de l'océan. Il doit maintenant apprendre à vivre avec cette culpabilité qui le ronge au quotidien, jusqu'à ce qu'un vaisseau extra-terrestre de la taille de la lune viennent se rapprocher de la Terre. Se dresse devant lui une vague géante qu'il va tenter de gravir, comme un ultime défi, une ultime ascension.

Au-delà des montagnes : la critique

Ce onzième tome des adaptations en BD par Delcourt, des nouvelles de Liu Cixin, le célèbre romancier chinois de science-fiction, est un titre très scientifique et si les autres l’étaient toujours un peu, celui-ci l'est à un niveau encore bien plus élevé encore. Le thème prédominant est, une fois encore, la découverte de ce qu’il y a au delà de notre monde avec aussi la nécessité de respecter ce monde qui nous entoure. Toujours plus haut toujours plus loin, que ce soit une montagne ou ce qu'il y a au delà. Cette histoire est une rencontre du troisième type. Une entité extra-terrestre vient sur Terre pour y rencontrer un de ses habitants et ici, échanger sur leurs mondes (quitte à mettre en péril le notre). Une grosse partie, très (trop ?) bavarde de la BD explique l'évolution de ce peuple explorateur (creuseur).

Sur les onze tomes sorti de cette ô combien incroyable collection, ce tome est indéniablement le plus inqualifiable. Il n'est pas complètement décevant, il est déconcertant. L'histoire qui était prenante et intéressante au départ (drame, catastrophe écologique), devient très vite ennuyante et surtout très longue, tant elle devient dense et bavarde. Il y a ce pauvre homme qui vit un cauchemar de culpabilité, qui décide de prendre la mer pour purger sa peine, et se retrouve confronté à un cataclysme. Il décide ensuite de gravir cette montagne d'eau, moment de bravoure et ultime challenge pour finalement rencontrer un extra-terrestre qui va lui raconter en grand détails, l'histoire de son peuple. Et à la fin, ce dernier va repartir chez lui, comme il est arrivé... abruptement.

C'est un tome étonnant qui pourra séduire les férus de science. Toute la partie des échanges philosophiques/techniques entre Feng Huabei et l'extra-terrestre est longue mais pas dénuée d'intérêt, elle peut juste facilement perdre le lecteur lambda. Malgré tout, ce onzième tome a sa place, pour la beauté de ses thèmes abordés et de ses dessins, dans cette magnifique collection qui touchera fin dans quatre tomes, pour notre plus grand malheur.

Les Futurs de Liu Cixin sur Superpouvoir

Les futurs de Liu Cixin - Au-delà des montagnes, Delcourt, 94 pages, 19,99€ (13,99€ en numérique). Sortie le 5 avril 2023. Scénario de Eduard Torrents, Dessin et couleurs : Ruben Pellejero.

Suivez-nous pour ne rien rater :

DelcourtLes futurs de Liu Cixin

Ça pourrait vous intéresser

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter