Ying Zheng, roi de Qin, échappe de justesse à une étrange tentative d'assassinat. Jin Ke et son valet, qui venaient pour prôner la paix avec les peuples alentours, en sont les mystérieux commanditaires. Leur unique objectif était d'attirer l'attention du souverain sur la nécessité d’apprendre le langage du ciel, et découvrir ainsi les secrets de la vie éternelle. D'abord perplexe, le souverain est ensuite interpellé puis séduit par l'idée. Il leur laisse la vie sauve et le scientifique lui explique que la solution se trouverait dans le calcul du cercle parfait, en utilisant la valeur de π (3,141592653589793). Pour cela, ils vont devoir mobiliser tous les nombreux soldats de l'armée du royaume de Qin.

La perfection du cercle : la critique

Cinquième entrée dans la superbe collection Les futurs de Liu Cixin, La perfection du cercle est le premier récit de la série à ne pas être un récit de science-fiction, ni encore moins un récit d'anticipation. De la même manière, il ne se déroule pas dans le futur (souvent apocalyptique pour les tomes précédents) mais il reste bien ancré dans un passé ayant existé. La partie sur la tentative d’assassinat est belle et bien réelle.

Et malgré toute la poésie qui se dégage de cette BD, c'est un pari osé, le public ciblé à la base pourrait ne pas être réceptif ou encore moins séduit par une oeuvre qui ne s'enracine pas dans de la science-fiction. Mais il n'en est rien, le récit est passionnant, moderne et très intéressant. Il pose les bases du calcul booléen (ancêtre du calcul numérique avec des 0 et des 1), de manière très moderne, on arrive même à en sourire de temps en temps, notamment avec les dessins que représentent les soldats, qui nous rapprochent de ce qui se passe dans nos ordinateurs.

Le mythe de la vie éternelle est un vaste sujet, et les auteurs prennent un tournant intéressant avec cette histoire de calcul mathématique qui rendra fou le souverain. On est un peu perdu en cours de route et désarçonnés par ce qui déroule sous nos yeux, par les explications scientifiques, mais l’anticipation de la collection ne serait-elle pas là finalement ?

Une fois de plus les dessins sont magnifiques et illustrent à merveille une bien étrange histoire qui nous plonge dans une Chine guerrière des dynasties très anciennes. Les décors, les personnages et les costumes sont magnifiques et très détaillés. Alors certes ce récit dénote par rapport à la collection mais il reste une curieuse pépite qui fait que la collection s'enrichie d'une nouveauté intéressante, une sorte d'OVNI de la collection.

La perfection du cercle. Scénario et dessins : Xavier Baisse. D'après la nouvelle de Liu Cixin. 74 pages, pour 17,95 euros chez Delcourt. Disponible en librairie depuis le 31 août 2022.

Les Futurs de Liu Cixin sur Superpouvoir

Suivez-nous pour ne rien rater :

DelcourtLes futurs de Liu Cixin

Ça pourrait vous intéresser

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter