Découvrez la critique du troisième épisode des Guerres d'Arran, la nouvelle saga crossover en six parties issue du monde d'Aquilon. Elfes, nains, orcs et gobelins se réunissent pour une cause commune... la survie de leurs propres races contre les humains.

Myth est une fois de plus en très mauvaise position. Il est pourchassé par la garde d'honneur assanide pour avoir dérobé une couronne. C'est l'orc Kronan, et sa troupe, qui vont porter secours au gobelin au moment le plus inattendu pour ce dernier. Il se trouve que Kronan était aussi le mandataire de ce larcin. Mais Myth peut se targuer d'avoir obtenu des informations importantes lors du vol : la guerre qui gronde au nord, risque de s'étendre à leurs territoires. Et en effet, elle arrive aux portes de Port Vogue et dans la forêt de Torunn.

Guerres d'Arran : la critique du tome 3

Le concept de cette série étant de faire un crossover de toutes les races, de proposer une histoire chorale, la distribution de ce tome 3 l'est tout autant. On y découvre de nombreux personnages comme Athé’non, le prince d'Elsémur, fils du roi elfe Aamnon, qui est un personnage important de la mythologie puisqu'il est question du personnage dans les tomes 6, 11, 16 et 26 de la série Elfes. Myth, le voleur, est le protagoniste principal du tome 2 de la série Orcs et Gobelins. Il partagera aussi l'affiche du tome 20, formant un improbable duo avec l'orc Kobo. A noter qu'il s'agit du dernier tome de la série avant les histoires labellisées Guerres d'Arran. Quant à Kronan, c'est le tome 11 de la même série qui lui est consacré. Ora, fille d’Azewën, reine des elfes sylvains de la forêt de Duhann, qui fut élevée par les Orcs, prend ici une dimension toute particulière puisque c'est son environnement qui est le terrain de jeu d'une nouvelle bataille. Elle est liée aux tomes 12, 16, 17 et 22 de la série Elfes. Mais ils ne sont pas les seuls...

La guerre arrive donc aux portes des régions du sud jusqu'ici épargnées. Les lieux où se déroule l'action sont aussi nombreux et dépaysants que le sont les protagonistes principaux. Une horde de bateau yrlanais débarque à Port Vogue, Myth et Kronan sont aussi impactés par le conflit dans le désert de Katzan, et enfin la forêt de Torunn, avec les Elfes Sylvains qui donnera son nom à la bataille du titre. Tout cela demande une maîtrise artistique certaine pour croquer autant de personnages et de lieux connus des fans. Le résultat est plutôt convaincant, certaines images sont très belles, d'autres un peu plus simplistes, mais la qualité est bien là et le rendu très beau comme à chaque fois.

C'est une nouvelle fois un titre passionnant, épique et guerrier, dans lequel le maître-mot est l'union des races. Il faut savoir mettre de côté ses différents pour faire cause commune contre l'envahisseur humain. Et c'est souvent compliqué pour certaines peuplades qui se haïssent depuis la nuit des temps, de faire front commun du jour au lendemain. Beaucoup de rappels sont effectués vers d'autres tomes de la série. Nous sommes évidemment sur une saga et un monde très ouvert et très cohérent. C'est effectivement mieux d'avoir lu tous les tomes précédents, ou tout du moins ceux mis en référence, pour profiter au mieux de cette histoire, mais ce n'est pas essentiel pour profiter de ce troisième tome des Guerres d'Arran.

Et finalement ?

Finalement, nous sommes en présence d'un tome charnière de cette guerre qui fait rage dans le monde d'Aquilon et plus principalement dans les Terres d'Arran. On se demande bien comment va bien pouvoir se terminer ce conflit sanglant qui semble sans issue. D'un point de vue général, ce tome est un excellent ajout au crossover, mais aussi à la collection générale. On peut regarder avec un œil un peu critique cette facilité qu'a eu Athé’non avec les assaillants de Port Vogue alors que la narration est plus lente à d'autres endroits.

Le Monde d'Aquilon sur Superpouvoir

Elfes

Nains

Mages

Orcs & Gobelins

  • Orcs & Gobelins, tome 13 : Kor'Nyr
  • Orcs & Gobelins, tome 14 : Shaaka
  • Orcs & Gobelins, tome 15 : Lardeur

Terres d'Ogon

Guerres d'Arran

Guerres d'Arran, tome 3 : La bataille de Torunn, Éditions Soleil, 76 pages, 16,95€ (11,99€ en numérique). Sortie le 7 février 2024. Scénario : Nicolas Jarry. Dessin : Alina Yerofieieva.

Suivez-nous pour ne rien rater :

Ça pourrait vous intéresser

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter