L'actualité très marquée en 2023 des Tortues Ninja, avec notamment la sortie du film Ninja Turtles : Teenage Years en août et le succès des comics The Last Ronin et Shredder in Hell, semble être le moment idéal pour plonger dans le multivers des Teenage Mutant Ninja Turtles.

Porteuse d’une riche histoire, la licence Tortues Ninja – ou Teenage Mutant Ninja Turtles donc en VO – a connu de nombreuses itérations, notamment en comics où elle a fait ses débuts.

Les univers Tortues Ninja

Au-delà des univers historiques des Tortues Ninja chez les éditeurs Mirage, Archie et Image, la licence compte actuellement trois univers bien distincts en cours de publication chez l’éditeur américain IDW donc deux actuellement publiés en France par HiComics.

Mirage Studios

Là ou tout à commencer ! Créer par Kevin Eastman et Peter Laird en 1984, les Tortues Ninja ont connu une ascension fulgurante. Le premier comic book était très inspiré des travaux de Frank Miller sur Daredevil : les ninjas, la couleur rouge des bandanas des Tortues ou encore les saïs de Raphaël. De plus, l’univers visuel des Tortues fut créé sur du papier DuoShade, ce qui lui donne cet aspect si particulier (encore une inspiration du Daredevil de Miller).

Dans les deux premiers volumes édités par Mirage, les Tortues affrontent des menaces très diverses : les ninjas du Clan Foot avec leur tête Le Shredder, le savant fou Baxter Stockman, les Tricératons (une race d’extraterrestre) ou encore le Roi des Rats. Les quartes frères rencontreront également leurs alliés et amis historiques : April O’Neil, Casey Jones, les Utroms (les extraterrestres qui inspireront le personnage de Krang) et le Fugitoïd.

Tout était déjà présent dans les pages des comics Mirage : du récit noir et urbain au voyage dans l’espace. En quelques années Eastman et Laird ont su créer un univers d’une richesse inégalée au cours des trois (ou quatre, voir plus bas à propos d'Image Comics) volumes de publication TMNT (1984-2014), ayant donné lieu à la création de plusieurs séries d’animations, de films, de jouets, de jeux-vidéos et même d’autres comics.

Leonardo Microseries de 1987. Dans cette planche emblématique Léo affronte à lui seul le Clan Foot (®IDW)

Archie Comics

Contrairement à ce qu'indique le nom de l'éditeur, Teenage Mutant Ninja Turtles Adventures fut entièrement créés chez Mirage Studios en 1988 et édités par Archie Comics. Bien qu’il ne s’agisse à la base que d’un pur objet de commande adaptant l’univers du dessin animé de 1987 et destiné à créer des gammes de jouets et à remplir les étales de supermarché, les Tortues d’Archie sont aujourd’hui reconnues pour leur originalité et leur qualité visuelle.

Derrière cet univers, on retrouve les noms de Jim Lawson, Steve Lavigne et surtout Steve Murphy. Murphy fut le principal architecte derrière le succès de ces comics en créant les Mighty Mutanimals et en faisant évoluer son récit vers des histoires plus sombres et matures (nous vous renvoyons à notre article sur Armaggon). Steve Murphy s’appropria cet univers en apparence puérile pour en faire un univers Tortues Ninja à part entière avec une véritable exigence sur la qualité de l’écriture et des dessins. La série allant même jusqu'à proposer un premier multivers TMNT créé par les voyages dans le temps d’Armaggon.

L'éditeur français Vestron offre d’ailleurs la possibilité aux fans français des Tortues Ninja de découvrir les premiers numéros de cette série, dans Tortues Ninja – Les Chevaliers d’Ecailles.

Raphaël (du futur) sur la première planche du numéro 62 d'Archie Comics (®IDW)

Image Comics

L’histoire des Tortues Ninja chez Image Comics est plus que complexe. La mini-série Casey Jones & Raphaël de Kevin Eastman et Simon Bisley y fut publiée sous le titre Bodycount en 1996 (aussi disponible chez Vestron) suite à l’inondation des locaux de Mirage Studios à la fin de l’année 1995. Mirage Studios cessa dans la foulée la publication de comic books et négocia un accord avec Erik Larsen d’Image Comics pour publier le Volume III des Tortues sous la bannière de la jeune maison d’édition.

Cet univers est sans doute l’un des plus violents et le plus "90’s" de toutes les productions Tortues Ninja, Donatello se faisant littéralement transformer en passoire par des cyborgs et une "ninja sexy" dès le premier numéro, tandis que Raphaël se fait défigurer au cours du combat. Le titre fut sur le point de rester inachevé – Peter Laird ayant repris le contrôle de la licence à la fin des années 1990 – jusqu’à ce qu’IDW rappelle l’équipe créative de l'époque en leur offrant la possibilité de terminer leur histoire. Le titre fut donc intégralement republié sous le titre Teenage Mutant Ninja Turtles: Urban Legends à partir de 2018. Malheureusement, il n’est pour l’instant pas disponible en VF, mais une édition complète en deux volumes est disponible en VO.

Pour les lecteurs de VO, préparez-vous à découvrir ou redécouvrir des Tortues très différentes des précédentes itérations : entre des combats contre des ninjas en petites tenues et aux fortes poitrines, des cameos de Savage Dragon, Raphaël devenant le nouveau Shredder, Urban Legends est un titre dont l’excès est le maître-mot.

Pimiko : l'un des premiers antagoniste du Volume III (Urban Legends) des Tortues Ninja.

L’univers IDW

Toujours en cours de publication, la nouvelle série régulière Teenage Mutant Ninja Turtles fut lancée en 2012, trois ans après le rachat de la licence par le groupe Viacom, emmenée du numéro 1 à 100 par le duo Tom Waltz et Kevin Eastman (de retour sur l'univers après plus de 15 ans d'absence), puis par Sophie Campbell du numéro 101 jusqu’à l’arc Armageddon Game.

Cette série propose une synthèse de l’ensemble des univers Tortues développés précédemment tout en proposant une approche originale des origines des personnages et de cet univers peuplé de mutants, de ninja, d’extraterrestres, de divinités et d’une agence gouvernementale secrète. Une approche qui aurait pu se révéler désastreuse, mais qui s’est finalement avérée payante pour ses créateurs et IDW.

Cette approche a aussi permis aux équipes créative d'IDW d’intégrer dans cette continuité les univers Ghostbusters et Usagi Yojimbo (sa suite WhereWhen est également publiée en 2023).
La série est également connue pour avoir révélé de nombreux artistes comme Cory Smith ou Dave Wachter, depuis passés chez Marvel ou encore Mateus Santolouco et Sophie Campbell, toujours en place sur la série.

Léo Vs Shredder lors du final de l'arc Vengeance (Tomes 8 & 9 chez HiComics) par Mateus Santolouco (®IDW)

Le Ronin-verse

Énorme succès pour la licence Tortues Ninja, que cela soit aux États-Unis ou en France, The Last Ronin, lancée par Tom Waltz et Kevin Eastman après la fin de leur run sur l'ongoing en 2019, est la franchise Teenage Mutant Ninja Turtles du moment.

Contant la vengeance du Ronin, la dernière Tortues Ninja encore en vie après la mort de ses frères et de Maître Splinter aux mains d’Hiroto Saki – le petit fils du Shredder – et de Baxter Stockman, The Last Ronin entraîne le lecteur dans une aventure plus sombre et ambigüe que dans les autres séries.

Le Ronin-verse se présente comme l’itération la plus radicale des Tortues Ninja à ce jour (Michael Zulli s’était déjà penché sur la question dans Soul’s Winter au début des années 1990). Et avec un préquel/suite en cours de publication en VO intitulé The Lost Years et l’arrivée en mai prochain du premier one-shot intitulé Lost Day: Special, ce nouvel univers ne semble pas être sur le point de s’arrêter.

The Last Ronin : The Lost Years se penche (entre autre) sur les années d'exil du Ronin avant son retour à New York (®IDW)

Le Saturday Morning

Cet univers, encore inédit pour le public français fut lancé à la fin de l’année 2022. La série TMNT Saturday Morning Adventures reprend la charte visuelle et le ton léger du dessin animé de 1987, à l'instar de la série d'Archie Comics.

Dans Saturday Morning Adventures, chaque comic book est présenté comme un véritable cartoon du samedi matin où chaque comic est construit comme un récit indépendant avec son aventure et son "méchant de la semaine". Le titre est scénarisé par Erik Burnham, scénariste de longue date chez IDW.
Saturday Morning Adventures est donc conçu comme un objet rétro et son succès à permis la mise en chantier d’une suite intitulée Continued, avec un début de publication prévu pour le mois de mai 2023.
Aucune annonce n’a été faite quant à une éventuelle sortie française.

TMNT Saturday Morning Adventures : un petit comic book popcorn. Dans le #1, les Tortues se retrouvent piégées dans un jeu-vidéo (®IDW)

Les univers partagés

Le succès de la licence Tortues Ninja aux États-Unis après la relance de la série par IDW fut tel que de nombreux crossovers virent le jour. Un seul de ces univers est encore en cours de publication et un nouveau arrivera le mois prochain. Ces titres ont la particularité de se dérouler dans des continuités à part, tout en dépeignant des mondes où les Tortues partagent la scène avec des personnages issus d’autres licences.

Batman & les Tortues Ninja

Nous en parlions déjà dans notre article consacré aux crossovers Tortues Ninja : Batman & Les Tortues Ninja reste une pierre angulaire de la licence de ces dix dernières années. À tel point qu’une adaptation en film d’animation vit le jour en 2019. De plus, DC Comics a prévu de sortir un omnibus collector pour le 1er août 2023.

Le Shredder se révèle être un adversaire plus qu'à la hauteur de Batman dans les comics et dans le film (®Dc Comics, ®IDW)

Namazu ou l’histoire du gros poisson

Les plus fins connaisseurs des Tortues Ninja auront reconnu ce titre de Stan Sakaï, il s’agit du premier crossover entre les Tortues Ninja et Miyamoto Usagi dans l’ère IDW. À l’instar de Batman, nous en avions déjà parlé dans notre article sur les crossovers, mais il important de revenir sur Usagi Yojmbo et les Tortues Ninja (éditions Paquet pour la France) pour l’aborder sous l’angle du Turtle-verse.

L’histoire se déroule donc dans le Japon féodal de l’univers d’Usagi. Notre protagoniste et le shaman Kakera décident d’invoquer les Tortues Ninja pour les aider dans leur quête. Cependant, il ne s’agit pas de n’importe quelles Tortues.
Usagi avait pour la première fois rencontré Leonardo en 1987 dans les pages de Turtle Soup, un titre spécial consacré au premier crossover entre le lapin ronin et les Tortues. Dans cette histoire, Leonardo se retrouve plongé dans l’univers de Miyamoto Usagi. D’autres rencontres suivront entre le ronin et les ninjas (toujours dans les pages d’Usagi Yojimbo), mais ce qui nous intéresse ici est bien le titre Namazu ou l’histoire du gros poisson. Lors de l’invocation, Usagi pense voir débarquer son ami Leonardo et ses frères de l’univers Mirage Studios. Seulement voila, ce sont les Tortues de l’univers IDW qui se présentent devant lui. De la confusion et un combat s’ensuivent jusqu'à ce que Kakera parvienne à lancer un sort capable de faire comprendre le japonais à trois des frères, Michelangelo maîtrisant déjà la langue. Ce crossover vient donc confirmer l’existence du multivers Tortues Ninja aux lecteurs et au sein même de la diégèse, faisant de ce titre un indispensable pour les amateurs de multivers et du Turtle-verse en particulier.

La suite de ce titre intitulée WhereWhen, toujours brodée par Stan Sakaï (désormais chez Dark Horse Comics) débutera sa publication le 14 avril 2023 et verra à nouveau les Tortues d’IDW croiser le chemin de Miyamoto Usagi dans une histoire basée sur le thème du voyage temporel.

De la confusion des deux côtés : Usagi ne comprend pas pourquoi Léo ne le reconnaît pas (®IDW)

Power Rangers & Tortues Ninja

L'histoire se situe ici dans un univers à part où les Power Rangers et les Tortues Ninja existent côte à côte, ainsi que leurs ennemis Rita Repulsa, Shredder et Krang.

La création de ce nouvel univers fut confiée au scénariste phare de la licence Power Rangers chez BOOM! Studios, Ryan Parrott, accompagné aux dessins sur la première partie par le désormais célèbre Simone Di Meo puis par Dan Mora sur sa suite. La grande force de cet univers réside dans l’écriture de Ryan Parrott. Le scénariste propose dans le premier volume une histoire finalement assez légère, pleine d’humour de scènes d’action dantesques, sans jamais négliger l’une des deux équipes – Michelangelo est par exemple un fan absolu des Power Rangers ce qui lui permet de tisser des liens d’amitié assez facilement avec les Rangers –, en n'oubliant jamais de placer ses personnages au centre du récit.
Le second volume prend quant à lui une tournure bien différente, adoptant une ambiance plus sombre, mettant en exergue l’ambiguïté de certains personnages tout en plaçant nos héros dans des situations de plus en plus périlleuses avec des rebondissements très bien exécutés à la fin de chaque numéro.
Nous vous conseillons donc de vous jeter sur le premier numéro intitulé en France : Power Rangers & Tortues Ninja publié en France par HiComics. Attention cependant, le tome risque d’être de plus en plus difficile à trouver dû à des ruptures de stocks récentes.

Concept art de Simone Di Meo présentant Le Shredder sous sa forme de Ranger Vert (®Boom! Studios et ®IDW)

Tortues Ninja vs. Street Fighter

Peu d’informations ont circulé à date concernant ce nouvel univers dont la publication débutera le 24 mai 2023. Nous savons pour l’instant, grâce à une interview des auteurs Paul Allor et Ariel Medel menée par le site CBR, que le premier numéro nous proposera d’assister au combat entre Raphaël et Guile et que Jennika (la cinquième Tortue) sera présente. Cette dernière information laisse planer un doute sur la place de ce "nouvel" univers. TMNT vs. Street Fighter pourrait en effet se dérouler dans un univers à part ou tout simplement dans la continuité de l’ongoing publiée par IDW, sachant que le premier numéro arrivera sur les étals lors de la publication du final de l’arc Armageddon Game.

Première variant cover du crossover TMNT vs. Street Fighter (®IDW)

L'origine du multivers Tortues : Turtles Forever

Un multivers peuplé de ces maudites Tortues Ninja ! – Shredder

Les plus attentifs d’entre vous se seront rendu compte que nous n'avons pas encore parlé de la première mention du multivers Tortues Ninja. Ce concept est apparu pour la première fois dans le film d’animation Turtles Forever sorti en 2009, peu avant la vente de Mirage Studios par Peter Laird (seul propriétaire à l’époque) à Viacom.

Le film raconte la rencontre plus que houleuse des Tortues des séries de 1987 et 2003 après la création d'une faille spatio-temporelle due à la technologie du Technodrome, aboutissant au retour du Shredder de 2003 (un Utrom dans cette version).
Le film fut conçu comme le grand final de la série de 2003, une édition collector contenant la version longue du film en HD devait sortir en Blu-Ray, mais l’idée fut finalement abandonnée par Nickelodeon après le rachat de Mirage Studios. Le film est disponible à l’heure actuelle sur Paramount+ au côté de la série TMNT de 2003. It's Ninja Time!

Le Raphaël de la série de 2003 n'apprécie pas beaucoup ses homologues de 1987 (®Viacom/Paramount/Nickelodeon)

Suivez-nous pour ne rien rater :

BOOM! StudiosHi ComicsIDWImage ComicsKevin EastmanMateus SantoloucoPeter LairdTeenage Mutant Ninja Turtles (Tortues Ninja)

Ça pourrait vous intéresser

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter