C'est bien connu : les américains portent un regard assez particuliers sur les français. Entre deux clichés sur nos bérets et notre gastronomie, il arrive que nous retrouvions nos concitoyens dans les pages de nos comics préférés, dont voici quelques exemples :

Le Cerveau et la Confrérie du Mal

La Doom Patrol avait besoin d'ennemis à la hauteur de leur originalité. En mars 1964, dans Doom Patrol vol. 1 numéro 86, apparaissent alors Le Cerveau (génie d'origine française) et sa Confrérie du Mal. Le Cerveau, comme son nom l'indique subtilement, est un cerveau piégé dans une armure métallique, condition qu'il doit à Niles Caulder, le leader de la Doom Patrol.
Si tous les membres de la Confrérie ne sont pas français (mais globalement originaires d'Europe) certains sont tout de même originaires de l'Héxagone, comme par exemple Madame Rouge.

La Gargouille Grise

C'est dans le numéro 107 de Journey into Mystery paru en août 1964 qu'apparait Paul Duval, connu sous l'identité de la Gargouille Grise. Suite à un accident dans un laboratoire pharmaceutique, Duval se retrouve doté de la capacité de transformer en pierre pendant une heure tout ce qu'il touche avec sa main droite, qu'il s'agisse de quelque chose de vivant ou non. S'il s'en prend principalement à Thor, il se retrouve à plusieurs reprises à combattre d'autres membres des Avengers dont Iron Man et Captain America.

Le Spadassin

Vous l'ignorez peut-être mais Hawkeye (Œil de faucon), aujourd'hui membre important et respecté des Avengers, doit une partie de ses talents à ses mentors, Buck Chisholm (Trick Shot), l'archer, et Jacques Duquesne, l'épéiste. Ce dernier, d'origine française donc, menait avec ses compagnons sa carrière en tant qu'artiste de cirque, couverture parfaite pour ses activités criminelles. Il réussit à se faire enrôler chez les Avengers, assumant le nom du Spadassin (Swordsman en anglais), où il découvrit l'amour en la personne de Mantis, ce qui s'accompagna de l'envie de devenir un homme meilleur. Il se sacrifia d'ailleurs pour sauver une vie, prouvant son héroïsme à tous ceux qui ont pu douter de lui.

Batroc

Georges Batroc est apparu en mars 1966 dans Tales of Suspense numéro 75. Expert en arts martiaux, et plus particulièrement en savate, ce mercenaire français donnera du fil à retordre à Captain America à maintes reprises. Son style de combat l'amène à utiliser principalement ses jambes, ce qui lui vaut de porter le nom de "Batroc le Sauteur". Le scénariste Mark Waid ira plus loin en le décrivant comme "le Jean-Claude Van Damme des années 60", la moustache à la Dali en plus. Vous noterez à ce sujet que pour les américains, le français des années 60 portait forcément une moustache, caractéristique partagée par le Spadassin, la Gargouille Grise et donc Batroc.

Cyclone

Cyclone est le pseudonyme de plusieurs super-vilains français dont la première incarnation, André Gérard, a fait ses débuts dans The Amazing Spider-Man 143 d'avril 1975. Gérard avait inventé pour l'OTAN un costume permettant à son porteur de générer des vents pouvant atteindre 200 km/h. L'organisation ayant refusé son invention, il décida de commencer une carrière de mercenaire qui l'amena à combattre Spider-Man. Après son meurtre par Scourge et le décès du second porteur, son costume est récupéré par Pierre Fresson qui intègre Les Maîtres du Mal.

Le Faucon Pèlerin

En juin 1982, Marvel lance la mini-série Contest of Champions (Le Tournoi des Champions) dans lequel le Grand Maître et la Mort opposent des super-héros. Dans sa sélection, le Grand Maître inclut le Faucon Pèlerin, un super-héros français jusqu'ici inconnu des lecteurs. Alain Racine, c'est son nom, sera plus tard un agent régulier de l'agence de Silver Sable et vivre diverses aventures aux côtés d'autres super-héros comme Rom avec qui il combattra des aliens ou Hawkeye qui le sollicitera pour lutter contre Crâne Rouge. Il affrontera également Kang le Conquérant et empêchera la migration illégale des héros américain sur le sol français pendant l'événement Civil War. Il aidera Black Widow à sauver des otages à Marseille durant l'événement Fear Itself.

Tarot

La mutante lyonnaise Marie-Ange Colbert fait son apparition dans le comics New Mutants numéro 16 de février 1984. Membre des Hélions, l'équipe dirigée par Emma Frost avant qu'ils ne se fassent massacrer, la jeune femme a la faculté de faire apparaître les figures de son jeu de tarot, ainsi que des capacités de divination. Après sa mort puis sa résurrection, elle se découvre le pouvoir de se transformer et d'adopter les caractéristiques de ses cartes.

Fleur-de-Lis

C'est en janvier 1987 que Fleur-de-Lis (ou Fleur-de-Lys) fait ses débuts, dans Infinity Inc. numéro 34. sous la plume de Randy et Jean-Marc Lofficier (scénariste français  à qui l'on doit notamment les Gardiens du Temps et le TVA de la série Loki). Noëlle Avril est une humaine bien entraînée au maniement des armes, qu'elles soient blanches ou à feu, et a fait partie de différents groupes d'opérations secrètes tels que le Dome et l'International Ultramarines Corps. Au cours de sa carrière, elle s'est frottée à différents personnages DC Comics, dont Deathstroke qu'elle réussit à capturer et avec qui elle eut une relation brève, mais évidemment compliquée.

Crimson Fox

C'est dans le numéro 6 de Justice League Europe (1989) qu'apparait le personnage de Crimson Fox. En plus d'une rapidité et d'une agilité hors du commun, Crimson Fox a la possibilité de libérer des phéromones pour attirer ses adversaires masculins et s'occuper d'eux avec ses griffes acérées. Autre particularité du personnage : il s'agit en réalité de deux personnes, les soeurs Vivian et Constance d’Aramis qui se partagent cette identité secrète afin de pouvoir s'accorder une vie normale la moitié du temps. Quand elles ne combattent pas le crime, les deux héroïnes sont à la tête des parfumeries Revson à Paris.

Exodus

Le mutant Exodus, de son vrai nom Bennett du Paris, est un croisé du XIIème siècle apparu en 1993 dans le X-Factor 93. Parti à la recherche d'une tour légendaire, il rencontre Apocalypse qui libère ses pouvoirs mutants latents. Refusant de tuer son ami, le premier Chevalier Noir, Exodus est placé en stase par Apocalypse. Il sera réveillé par Magneto qu'il suivra et pour qui il mènera ses Acolytes au combat.

Le Français

Le Français a fait ses débuts dans le numéro 2 de The Boys, en octobre 2006. Ancien membre de la Légion Etrangère, il finit par refuser d'avoir recours à la violence et d'adopte une vie plus ancrée dans une philosophie de vie positive. Cela change lorsque son père se fait tuer par son rival qui lui avait déjà pris son amour de jeunesse. Pour venger son père, Le Français se résout à redonner cours à la violence et il tue l'homme qui lui a volé la femme de ses rêves et son père. Il finira par mettre ses talents au service de Billy Butcher, rencontré dans un bar, dans sa lutte contre Vought et ses super-humains.

Les Héros de Paris

Découverts en décembre 2006 dans Fantastic Four numéro 541, les Héros de Paris ont accueilli dans leur équipe le héros Ben Grimm (La Chose des Quatre Fantastiques) lorsque ce dernier a décidé de fuir le conflit entre super-héros ayant entraîné l'événement Civil War. La Chose aida l'équipe française à se débarrasser de son ennemi, l'Empereur du Monde Souterrain. A noter que les Héros de Paris sont un pastiche de la Justice League, certains de ses membres dont Adamantine, le Comte de Nuit, le Cowboy, la Lumière bleue et le Vent rappelant respectivement Superman, Batman, Green Arrow, Green Lantern et Flash.

Nightrunner

En 2010, DC Comics lance Batman Inc. (ou Batman Incorporated) une série de comics dans laquelle Batman franchise en quelque sorte son symbole à travers le monde. C'est donc en France que l'on retrouve Nightrunner, le jeune Bilal Asselah, algérien adepte de parkour vivant en région parisienne dans la ville de Clichy-sous-Bois.

A ce qu'il se dit, les américains conservateurs n'auraient pas été très réceptifs au fait qu'un super-héros français puisse être de confession musulmane.

Morgan Ducard

Apparu en 2011 dans Batman and Robin Vol. 2 numéro 1, Morgan Ducard est le fils d'un ennemi de Bruce Wayne, Henri Ducard. Entraîné par son père à devenir un assassin hors pair et conditionné pour détester Bruce Wayne, Ducard prend l'identité de Nobody et quitte la France pour s'en prendre au Chevalier Noir. Pour ce faire, il tentera d'amener Robin (Damian Wayne) à se retourner contre son père, mais le jeune héros piègera Ducard et mettra fin aux jours du criminel.

Guillotine

Le personnage a fait ses débuts dans le jeu vidéo Marvel Tournoi des Champions. Puis en décembre 2012, Marvel Comics lance le second Tournois des Champions, l'occasion pour la maison des idées d'introduire de nouveaux personnages. C'est donc dans le numéro 1 de Contest of Champions vol.2 que nous découvrons la française Jeannine Sauvage. Alors qu'elle n'avait que 12 ans, elle découvrit une épée ensorcelée, la Fleur du Mal, à laquelle elle sera liée par le sang. Malgré le caractère maléfique de l'arme, Sauvage décide de l'utiliser pour faire le bien et adopte l'identité de Guillotine. Elle sera donc sélectionnée pour participer au Tournoi des Champions. Elle intègrera plus tard l'équipe européenne Champions of Europe (les Champions de l'Europe) aux côté, entre autres, de Captain Britain et du Faucon Pèlerin.

Evidemment d'autres personnages peuvent compléter cette liste, mais nous avons choisi de ne présenter ici que quelques uns des plus marquants.

Que pensez-vous de la représentation des français dans les comics ?

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter