S'il y a une franchise qui n’est pas étrangère aux crossovers, c’est bien les Tortues Ninja. Dès leur naissance au milieu des années 1980, les quatre tortues mutantes ont collaboré avec des partenaires tels que Cerebus (de Dave Sim) et Miyamoto Usagi (de Stan Sakaï) dans les pages des comics publiés par Mirage Studios.

Dans les années 1990, suite à l’explosion de la Turtlemania – grâce à la série animée de 1987 et à la trilogie cinématographique – les Tortues vont collaborer avec plusieurs héros issus d’autres univers. Le développement des crossovers dans les années 1990 (suite au crash des spéculateurs) va donner naissance à des associations pour le moins prestigieuses, comme Spider-Man/Batman (Marvel et DC), Superman Vs. Predator (DC et Dark Horse) ou encore Punisher & Batman: Deadly Knights. Il était donc logique que les Tortues Ninja empruntent ce chemin

En 1996, suite à l’arrêt de la publication de comics par Mirage Studios, Image Comics lance le Volume 3 des TMNT  (republié et achevé sous le titre Urban Legends par IDW en 2018) sous la supervision du légendaire Erik Larsen. À cette occasion, les Tortues croiseront de nouveau la route de Savage Dragon (créer Larsen) et d’autres personnages issus du catalogue d’Image Comics dans des aventures "plus brutales" et très ancrées dans la culture underground des années 1990.
Du côté de la télé, les Tortues s’aventureront dans l’univers des Power Rangers, dans la série live The Next Mutation. Bien que régulièrement moqué pour la piètre qualité de sa production, ce crossover télévisuel contient les germes de la série Mighty Morphin Power Rangers/TMNT éditée par BOOM! Studios en 2019.

Les Tortues dans les univers de Lovecraft et d’X-Files

Suite à la relance par IDW d’une nouvelle série TMNT, un premier crossover voit le jour, dans lequel les Tortues (qui viennent de retrouver Raphaël) affrontent dans les égouts de New York un monstre lovecraftien, dans une mini-série intitulée : Le Culte de Dunwich. Cette histoire s’inscrit dans le cadre de la publication Lovecraft Infestation 2 en 2012.

Ambiance horrifique dans le repaire des Tortues (image : © IDW)

Ce récit est assez original dans l’univers des Tortues d’IDW, exploitant au maximum les égouts et souterrains poisseux de New York, et en confrontant les Tortues à leur peur de se retrouver à nouveau séparées. Chaque tortue contribuant à sa manière, à résoudre les défis – parfois plus psychologique que physique – posés par les créatures souterraines, lors de ce voyage dans les entrailles de la grande pomme.

Loin d’abandonner les univers fantastiques, IDW publie un nouveau one shot en 2014, où les Tortues font la rencontre des Lone Gunmen de la série X-Files (la licence était à l’époque exploitée par IDW au sein de la série The X-Files Conspiracy, inédite en France), qui se lancent à la recherche d’un homme-amphibien après que 2 randonneurs aient photographié Leonardo dans les bois de Northampton.

Les Lone Gunmen font une rencontre inattendue à Northampton (image : © IDW)

La structure narrative de ce crossover repose avant tout sur les ruptures de ton. D’un côté un humour basé sur l’absurde des situations, les Lone Gunmen prenant les Tortues pour des extraterrestres (liées à l’invasion du final de la saison 10 d’X-Files) complices d’une invasion de vampires. Et d’un autre côté, l’histoire poursuit l’arc autour de la dépression de Leonardo.
Il ne faut donc pas s’attendre à de grandes révélations, cette histoire est avant tout centrée sur les personnages, mais ne fait pas vraiment progresser l’histoire des Tortues ou celles des personnages d’X-Files.

Bien que ces deux crossovers ne prennent pas place dans la continuité officielle d’IDW, le contexte de ces récits laisse penser le contraire. Dans le cas de Lovecraft Infestation, les événements se déroulent juste après le retour de Raphaël au sein du groupe et la destruction du repaire des Tortues entre les arcs Ennemis un jour et Les ombres du passé.
Le cas d’X-Files Conspiracy est assez similaire, les événements se déroulant lors de la fuite des Tortues à Northampton, dans l’arc du même nom. Chaque lecteur pourra donc se faire son avis sur la question.
Pour rappel, le récit X-Files: Conspiracy est toujours inédit en France, tandis que Lovecraft Infestation est disponible chez Vestron.

Les Tortues s’allient aux Ghosbusters

Le 3e crossover des Tortues est quant à lui bien ancré dans la continuité de l’univers construit par IDW. Lors d’une expérience ratée sur le portail transdimentionnel de Donatello, les Tortues, April et Casey se retrouvent projetés dans l’univers des Ghostbusters ou se trouve Chi-You, l’un des membres du Panthéon (à découvrir dans la série TMNT pour en apprendre plus). Ce crossover permet de faire le lien entre les arcs Nouvelle ordre mutant et L’attaque du Technodrome.

TMNT : Ghostbusters (image :© IDW)

Développé en secret (voir l’édition Deluxe US) par Tom Waltz, le scénariste des Tortues (des numéros 1 à 100) et Erik Burnham, le scénariste de Ghostbusters (mais qui a contribué à plusieurs reprises sur TMNT), le projet avait pour but de créer une œuvre étant à la fois cohérente et capable d’enrichir les deux univers, développant des sous-intrigues et des personnages ayant des répercutions dans les deux dimensions.
Bien qu’ambitieuses, les idées développées tout au long du récit ne sont finalement que peu exploitées, mis à part quelques références et la mention de l’existence de Chi-You dans les arcs Panthéon et Le Royaume des rats. Les scénaristes préférant se concentrer sur un récit mêlant horreur et comique de situation. Sans trop spoiler l’histoire, l’une des meilleures idées du récit concerne l’un des pouvoirs de Chi-You, lui permettant de posséder n’importe quel individu, ce qui permet d’apprécier plusieurs références bien amenées à cette franchise incontournable du cinéma d’horreur qu’est Bodysnatchers.
Le titre était disponible chez Flamival, mais il devient de plus en plus difficile de mettre la main dessus en neuf.

Rencontre au sommet : les Tortues face à Batman

Bien que réussie, la rencontre entre les TMNT et les Ghosbusters ne semble faire qu’office de prélude, face au crossover historique entre Batman et les Tortues Ninja.
Confié au duo à succès James Tynion IV et Freddie E. Williams II, le récit Batman/TMNT est une publication conjointe entre DC Comics et IDW, déclinée en six numéros (pour la VO).

La encore, la rencontre entre Batman et les Tortues est dûe à un accident de portail transdimentionnel, dans lequel nos héros, mais aussi le Shredder sont envoyés à Gotham City.
Alors que le maître du clan Foot prend le contrôle du crime à Gotham, les Tortues, aidées de Batman se lancent dans une course contre la montre pour retourner dans leur dimension sous peine de voir le mutagène les ayant transformées, s’échapper de leur corps.
Il va sans dire, pour les habitués de la série régulière des Tortues, que ce crossover ne se situe pas dans la continuité d’IDW, étant donné la présence de personnages des TMNT alors hors jeu à Gotham.
Proposant un récit basique, Shredder sème le chaos à Gotham dans le but de réparer son portail transdimentionnel, James Tynion IV essaye à la fois de proposer une aventure capable de contenter le fan des deux univers comme le néophyte. Ce qui aboutit dans certains moments, à beaucoup de redondances. Par exemple, le scénario nous fait comprendre lourdement que les Tortues et surtout Michelangelo aiment les pizzas, ou encore que Batman fut traumatisé par la mort de ses parents. Malgré tout, le récit nous propose quelques passages originaux, comme la scène de Crime Alley lorsque Batman emmène un Raphaël méfiant et hostile sur le lieu du meurtre de ses parents pour pouvoir se confier à la tortue qui partage le plus de points communs avec lui.
D’autres qualités sont également à pointer dans ce récit. Par exemple Tynion et Williams proposent un final assez original, au cours duquel le Shredder infecte les patients de l’asile d’Arkham avec le mutagène, transformant les ennemis de Batman en monstre anthropomorphique. Bien que trop court, ce passage permet à Freddie E. Williams II de démontrer toute l’étendu de son talent, proposant des situations et des character designs faisant la jonction parfaite entre les deux univers.

Les ennemis de Batman transformé en mutant par Shredder (image : ® IDW et ® DC Comics)

Suite à la conclusion de cette première min-série, la collaboration entre les deux éditeurs ne semble pas être sur le point de s’arrêter, au point que deux suites sont commandées à Tynion et Williams en 2017 et 2019. Williams ayant même révélé qu’un projet de crossover entre He-Man (Musclor) et les TMNT était prévu, mais fut finalement annulé.
Côté édition, Urban comics à déjà publié les trois tomes du crossover, malheureusement, les deux premiers ne sont disponible que dans la collection Urban Kids, dans des formats plus petit, tandis que le troisième tome, Fusion, est disponible dans la collection Deluxe, des choix éditoriaux pour le moins étranges.

On remarque donc qu’IDW tente de balayer sur tous les champs, proposant deux formules distinctes, d’un côté un crossover intégré à la continuité de la série en cours, faisant le lien entre deux arcs narratifs, et d’un autre côté un crossover hors continuité, plus libre dans l’utilisation des personnages et de l’univers des Tortues.

Le retour d’Usagi chez les Tortues

Un nouveau crossover est annoncé début 2017 et cette fois les Tortues rejoindront une nouvelle fois Miyamoto Usagi dans une nouvelle aventure dans le Japon féodal. Le créateur d’Usagi, Stan Sakaï développe une intrigue tournant autour du mythe de Namazu (le poisson-chat géant), ce récit se situant entre l’arc du Banquet du Panthéon et la phase la plus longue des TMNT Universe. Lors d’une rencontre fortuite avec Kakera, un vieux rat mystérieux se rendant au sanctuaire de Namazu, ce dernier et Usagi décident d’invoquer les Tortues pour les aider dans leur voyage, car Jei (entité démoniaque et l’un des grands méchant de l’univers d’Usagi) à pour but de les arrêter. Pourtant, lors de l'arrivée des Tortues, Usagi est choqué que Leonardo et ses frères ne le reconnaissent pas, se rendant compte qu’il ne s’agit pas des Tortues de 1984, mais de versions issues d’un autre univers.

Un crossover faisant le lien entre les Tortues de Mirage Studios et d'IDW (image ® IDW)

Maintenant que le décor est planté, parlons un petit peu de la narration. Stan Sakaï nous propose de prendre part à un récit de voyage au cœur du Japon et de ses mythes. Le style de l'artiste, très inspiré des estampes japonaises, sied parfaitement à ce récit de voyage au cours duquel chacun des quatre frères en apprendra un peu plus sur lui-même au contact d’Usagi et de Kakera.
Éditée chez Paquet, l’édition française propose en bonus le tout premier crossover entre Usagi et les Tortues, ainsi qu’un grand nombre de travaux préparatoires.

De la télé aux comics : TMNT vs. MMPR

En 2019, BOOM! Studios et IDW organisent la réunion de deux franchises cultes des années 1990 : les Tortues Ninja et les Power Rangers.
Confié au scénariste phare des Power Rangers, Ryan Parrot, avec aux dessins un artiste en pleine ascension, Simone Di Meo. Se déroulant dans un univers complètement indépendant des deux séries, ce Mighty Morphin Power Rangers / Teenage Mutant Ninja Turtles (MMPR/TMNT) est rapidement considéré – surtout en France – comme le meilleur crossover des Tortues (mais aussi des Power Rangers). Affranchis des contraintes liées aux deux continuités, Ryan Parrot en profite pour nous entraîner dans un récit débordant d’action (le final tenant toutes ses promesses) et d’humour (la scène où Splinter explique ses origines aux Rangers est un modèle d’humour méta et référentiel), mais qui n’oublie à aucun moment de développer ses personnages, n’hésitant pas à mettre les Tortues, comme les Rangers, dans des situations inconfortables.

Les Tortues affrontent les Power Rangers (image ® BOOM! Studios)

Ces deux crossovers sont d’ailleurs toujours d’actualité, deux suites ayant déjà été annoncées. TMNT/Usagi Yojimbo: WhereWhen débutera sa publication dès le mois d’avril.
MMPR/TMNT II est actuellement en cours de publication, et il est possible d’espérer une publication en France d’ici la fin d’années chez HiComics.
De plus, IDW à récemment annoncé la publication d’une nouveau crossover : TMNT vs. Street Fighters qui entamera sa publication dès le mois de mai.

Les Tortues n'en donc pas terminé avec les crossovers, pour le plus grand plaisir de leurs fans.

Envie d'en discuter ?
Rendez-vous sur Discord
Suivez-nous pour ne rien rater :
BatmanBOOM! StudiosDC ComicsHi ComicsIDWImage ComicsPower RangersTeenage Mutant Ninja Turtles (Tortues Ninja)Urban Comics
La Seizième Maison

Ça pourrait vous intéresser

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter