Au fil des décennies, Peter Parker, le Spider-Man originel, a fait montre de super-pouvoirs souvent méconnus du grand public. Découvrez donc sans plus attendre dix pouvoirs de Spider-Man que vous ignoriez peut-être.

Guérison accélérée

S’il y a une chose qu’on ne peut nier, c’est que Spider-Man sait encaisser les coups. Et même s’il n’a pas la chance de posséder un facteur guérisseur comme Wolverine ou Deadpool, il n’a pas à rougir de ses capacités de guérison.

En effet, depuis qu’il a été mordu par l’araignée, Peter Parker se remet bien plus vite que la moyenne de ses blessures ou des empoisonnements divers dont il a pu être victime au fil de ses aventures. Et heureusement pour lui vu qu’il a pour habitude de se faire malmener par ses adversaires avant de triompher d’eux (la plupart du temps).

Vitesse surhumaine

Si le métabolisme de Spider-Man est accéléré, il en est de même pour le reste de son corps. Loin de posséder la vitesse d’un bolide comme Quiksilver ou Flash, Peter Parker profite tout de même d’une capacité de réaction supérieure à la normale. Et c’est tant mieux pour lui, car entre la voltige au milieu des gratte-ciels et autres véhicules new-yorkais et les combats avec des adversaires tous plus puissants les uns que les autres, la sympathique Araignée n’aurait pas fait long feu sans des réflexes et une vivacité accrus.

Malheureusement, même Spider-Man a ses limites l’empêchant parfois d’être suffisamment rapide comme lorsqu’il a tenté de sauver Gwen Stacy du Bouffon Vert.

Prémonition

Le “sens de l’araignée” est un de ses pouvoirs les plus iconiques de Spider-Man. Alors qu’il permet à l’Araignée de sentir le danger, il arrive également qu’il donne à Peter Parker la possibilité de faire bien plus que cela.

En de rares occasions, Spider-Man a pu entrevoir le futur sans pour autant avoir le moindre contrôle sur ce pouvoir. En revanche, Kaine, un de ses clones découvert lors de la Saga du Clone (dans Web of Spider-Man #119 de décembre 1994) a, quant à lui, fréquemment des visions résultant de sa dégénérescence cellulaire et de ses conséquences sur ses pouvoirs.

Brûlure par les mains

Autre pouvoir symbolique de Spider-Man : sa capacité à se coller à n’importe quelle surface grâce à ses mains et ses pieds. Là encore, la dégénérescence de Kaine a amené une évolution de ce pouvoir qu’il a utilisé de très nombreuses fois. Cette aptitude lui permet de canaliser de l’énergie dans ses mains pour brûler le visage d’une personne en le touchant ou même le lui arracher en augmentant sa capacité d’adhérence. Baptisée “la Marque de Kaine“, ce pouvoir lui permet donc de laisser un souvenir impérissable à ses victimes. Il n’hésite pas également à utiliser ce pouvoir contre des ennemis tels que Carnage.

Si on a longtemps pensé que le clone brutal était le seul détenteur de ce pouvoir, Peter Parker a lui-même, à plusieurs reprises, utilisé un pouvoir similaire. En effet, aux prises avec le Bouffon Vert, Parker s’est libéré de Norman Osborn en lui laissant cinq marques profondes sur le visage. Il s’était alors promis de ne plus faire usage de ce pouvoir mais, fou de rage en découvrant que Sasha Kravinoff avait tué Madame Web, Mattie Franklin (Spider-Woman) et Kaine dans l’arc Grim Hunt (2010), il arrache la peau du visage de la chasseuse en lui disant qu’il l’a fait de la part de son “frère”.

Toile organique

Durant le crossover Avengers: Disassembled, Peter Parker affronte, dans les pages de Spectacular Spider-Man Vol. 2 numéros 15 à 20 (sortis en 2004), une adversaire se faisant appeler La Reine et qui est capable de contrôler tout ce qui porte de l’ADN d’insecte (ou d’arachnide). Cette dernière amène indirectement chez notre héros une succession de mutations qui lui permettent notamment de générer de la toile organique qu’il projette depuis ses avant-bras, faisant écho à la capacité similaire qu’il avait dans la trilogie de films Spider-Man débutée en 2002.

Suite aux événements de Spider-Island (2011), également liés à La Reine, Kaine s’est retrouvé à son tour doté de nouveaux pouvoirs dont celui de générer de la toile organique.

Cocon d’hibernation

Durant la saga L’Autre (The Other en VO) publiée entre octobre 2005 et janvier 2006, Spider-Man s’enferme dans un cocon de toile afin de se remettre de ses blessures. Pendant sa récupération – pour ne pas dire hibernation – Peter se retrouve à faire des rêves impliquant la dualité entre son humanité et son côté araignée. Alors qu’il est censé être mort, il se réveille et semble avoir évolué en quelque chose de différent.

Petite particularité notable, ce processus de guérison permet à la peau abîmée de Parker de tomber en lambeaux afin d’être remplacée par une peau neuve. Charmant.

Vision Nocturne

Comme évoqué précédemment, la petite sieste dans son cocon aura amené des changements au niveau de Spider-Man. En acceptant son côté araignée à un niveau quasi mystique qui fait de lui le réceptacle humain de “L’Autre” – une sorte de divinité/totem arachnide – Peter Parker s’est donc vu doté de pouvoirs supplémentaires.

À peine remis de sa résurrection, il se retrouve à devoir sauver des civils dans les décombres d’un immeuble qui s’est effondré. Ce faisant, il réalise que sa vue s’est améliorée au point de pouvoir maintenant voir dans le noir.

Adhérence totale

Toujours lors de ce sauvetage, Spider-Man réalise que sa capacité d’adhérence ne se limite plus à ses mains et ses pieds. Ayant besoin d’avoir les mains libres pour se frayer un chemin vers l’extérieur afin de sortir une petite fille des décombres, Peter se contente de la poser sur son dos, réalisant qu’il a maintenant la capacité de rendre collante n’importe quelle partie de son corps. Il s’en amuse en réalisant que cela lui fera économiser l’achat de sacs à dos.

Crocs et Dards rétractables

Toujours lors de la saga L’Autre, Spider-Man se découvre des crocs acérés qu’il utilisera pour mordre son ennemi, Morlun. On notera que Peter Parker n’est pas ici le premier homme-araignée présentant cette particularité. En effet, Miguel O’Hara, connu sous le pseudonyme Spider-Man 2099 possède également une paire de canines bien aiguisées, qui ont en prime le bon goût d’être venimeuses.

Évidemment, des crocs seuls n’auraient pas suffit à rendre Spider-Man plus dangereux. C’est du moins ce qu’ont dû penser les auteurs qui ont décidé d’équiper le héros de deux dards rétractables au niveau de ses avant-bras. Tout comme pour les crocs, Peter ne semble capable de solliciter ses nouveaux appendices qu’en cas d’extrêmes peur ou colère, comme lorsque que Morlun s’en prend à la femme de sa vie, Mary Jane. Et à l’instar des crocs de Miguel O’Hara, les dards de Spider-Man peuvent être recouverts d’une substance qui paralysera quiconque entre en contact avec elle. Au passage, Spider-Man est lui-même étonné du fait de posséder ces deux dards, argumentant que les araignées n’en ont pas.

Lors de l’événement Spider-Island, Kaine, enfin stabilisé génétiquement, utilise ces mêmes dards pour éliminer La Reine.

Communication avec les araignées

Un des avantages lorsque l’on accepte d’incarner le totem de l’Araignée, c’est qu’on devient facilement pote avec les arachnides. C’est donc évidemment le cas de Spider-Man qui se voit capable de communiquer avec les petites bêtes à huit pattes. Cela lui permet notamment de stopper la horde d’araignées lancée par La Reine sur New-York pendant Spider-Island en communiquant directement avec elles. Là encore, Kaine se découvre ce pouvoir qu’il utilise à plusieurs reprises.

Si la plupart de ces pouvoirs ont été mis de côté – pour ne pas dire ignorés – au fil des années par les scénaristes ayant travaillés sur Spider-Man, leur retour a donc eu lieu via le clone de Peter, Kaine Parker et le fait qu’il accepte de devenir le nouveau réceptacle de L’Autre. Suite à l’événement Spider-Verse, Kaine se retrouve lui aussi finalement privé de l’influence du totem. Reste à voir si ces pouvoirs lui sont toujours accessibles.

Nous nous sommes ici limités aux pouvoirs méconnus de Peter Parker et son clone Kaine, mais d’autres Spider-Men tels que Miles Morales ou Miguel O’Hara possèdent également de leur côté une panoplie de pouvoirs dont ne disposent pas les Parker.

De votre côté, connaissez vous d’autres pouvoirs oubliés de Spider-Man ?

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter