Celui qui est principalement connu sous le nom de Kang le Conquérant est un voyageur temporel qui a endossé plusieurs identités au fil de son histoire, ainsi qu'au fil de l'Histoire. Alors que sa présence dans le MCU (l'Univers Cinématographique Marvel) est confirmée et qu'il se pourrait que Kang ait un rôle important dans l'avenir des films Marvel, nous vous proposons de découvrir les différentes identités du personnage dans les comics Marvel, classées par ordre d'apparition.

Son histoire étant des plus complexe et ses incursions dans la continuité nombreuses, certains détails sont volontairement mis de côté.

Nathaniel Richards

Sa première apparition date du Fantastic Four numéro 19 octobre 1963. Nathaniel Richards est a priori un descendant de la famille Richards dont les membres les plus connus dans les comics Marvel sont Reed Richards, leader des Quatre Fantastiques, et son père, le voyageur temporel Nathaniel Richards. Il semble que le Nathaniel qui nous intéresse ici ait été nommé en l'honneur de son ancêtre.
A l'instar de ses ascendants, Nathaniel Richards est un scientifique, mais a pour particularité d'être né au 30e siècle sur une terre alternative, la Terre-6311, sur laquelle l'humanité a su prospérer dans la paix et l'harmonie grâce à l'intervention de son ancêtre, le Nathaniel Richards de la Terre-616 (l'univers principal de Marvel Comics).

Rama-Tut

Arrivé à l'âge adulte, Nathaniel Richards semble las de son monde peut-être trop paisible à son goût. Passionné par l'âge d'or des héros, il se lance dans des recherches sur son ancêtre avec qui il partage son nom et découvre l'équipement caché du voyageur temporel, comprenant armes et machine, ainsi qu'une plateforme temporelle. Il découvre également au cours de ses recherches qu'il pourrait être un descendant du Docteur Fatalis.

Il finit par décider de remonter le temps, se rendant dans l'Égypte Antique vers 2960 av. JC, à bord d'une machine temporelle qu'il a lui même construite et dissimulée dans un Sphinx. Une fois arrivé à cette époque, il soumet le peuple égyptien et devient le Pharaon Rama-Tut (identité apparue également dans le Fantastic Four numéro 19). Son temps dans l'Égypte ancienne sera entre autre lié au mutant En Sabah Nur, destiné à devenir le puissant Apocalypse, qu'il souhaite prendre sous son aile afin d'en faire son héritier et exploiter sa puissance.

Son règne prend fin après plusieurs décennies lorsque que Richards se retrouve à combattre plusieurs équipe de héros Marvel, dont les Quatre Fantastiques.

Kang le Conquérant

Contraint de fuir, Nathaniel Richards décide de retourner dans son époque d'origine, mais une tempête temporelle le fait dériver jusqu'au 40e siècle. Les humains s'y font la guerre en utilisant des armes qu'ils ne comprennent et ne maîtrisent pas. C'est alors qu'il décide d'adopter l'identité de Kang le Conquérant (apparue dans The Avengers numéro 8 de septembre 1964), incarnation la plus connue et appréciée des lecteurs de comics Marvel. Il s'empare sans peine de cette Terre en pleine perdition mais réalise qu'elle n'a plus grand chose à lui offrir. C'est ce qui l'amène donc à décider de s'emparer de la Terre à une époque plus prospère. Il remonte donc fréquemment dans le temps, à l'époque des héros qu'il a admiré plus jeune, ce qui l'amène tout droit sur la ligne temporelle de la Terre-616 à maintes reprises, faisant de lui un ennemi récurrent et dangereux des Avengers.

Il fonde également la cité de Chronopolis, une forteresse située hors du temps où passé, présent et futur lui sont facilement accessibles.

Les différents voyages temporels de Kang ont amené la création d'une multitude de versions alternatives de lui-même (des variants), à tel point que Kang en personne semble avoir perdu le fil et ne sait plus lequel est le premier. Il se retrouve également en conflit avec Rama-Tut pendant la saga de la Madonne Céleste.

Immortus

En novembre 1964 dans Avengers numéro 10, Nathaniel Richards fait ses débuts en tant qu'Immortus. S'il fait ses premiers pas dans les comics peu après la rencontre des Avengers avec Kang, Immortus est bien plus vieux, expérimenté et sage que ne l'est sa version passée. Plus enclin à faire des concessions, il accepte de se plier aux règles des Gardiens du Temps afin qu'ils lui autorisent le contrôle sur une certaine période de l'Histoire. Kang voit d'un très mauvais œil cet accord et considère qu'Immortus est faible, l'amenant à se promettre de ne jamais devenir cette version future de lui-même.

Pendant une certaine période, il est considéré comme un allié par les Avengers, mais cette association est en réalité un moyen de servir ses propres plans. Immortus est également le père d'un enfant nommé Marcus Immortus.

En novembre 1992, dans Avengers Forever numéro 12, Kang et Immortus finissent par être séparés, les choix et actions de l'un ne pouvant plus avoir d'impact sur le second.

Scarlet Centurion / Le Centurion Écarlate

Apparu plus tard, dans Avengers Annual numéro 2 de juillet 1968, le Scarlet Centurion (le Centurion Écarlate) est l'identité que Nathaniel Richards a adoptée peu de temps après avoir été défait en tant que Rama-Tut et s'être égaré dans le flux temporel. Inspiré par une rencontre avec le Docteur Fatalis, il décide d'assumer une nouvelle identité. Une fois de plus, il tente de manipuler les Avengers, mais ses tentatives se soldant par des échecs, il décide de reprendre l'identité de Rama-Tut. Comme souvent, ses actions finissent par engendrer de nombreuses chronologies alternatives.

Cette identité sera ensuite assumée par Marcus Kang, le fils de Kang le Conquérant, dans Avengers numéro 38 de mars 2001.

Victor Timely

Une des versions de Kang, apparue en janvier 1992 dans Avengers Annual numéro 21, se lance dans un plan de conquête du 20e siècle en mettant en place ses pions en amont. Il décide alors de fonder la petite ville de Timely ("Temporellement" en français) dans le Wisconsin en 1901, tout en se créant l'identité de Victor Timely, le maire fondateur.

Plus tard, en 1929, il assume l'identité de Victor Timely Jr., successeur de son père à la tête de la ville. Avec cette identité, il se lance dans l'industrie et influence la création de technologies importantes dans l'univers Marvel comme ce qui amènera la création de la première Torche Humaine (un androïde) en 1939. Sous l'identité de Victor Timely III, il fonde Timely Industries qui sera à l'origine d'innovations utilisées plus tard par Reed Richards (Mr Fantastique), le bras cybernétique de Misty Knight ou, par exemple, les cyborgs Deathlok.

Pour l'anecdote, en plus de faire référence au temps (time en anglais), "Timely" fait également écho à la maison d'édition Timely Comics qui deviendra plus tard Marvel Comics.

Iron Lad

Nathaniel Richards n'a pas toujours eu les penchants pour le mal et la soif de pouvoir que nous lui connaissons depuis les années 60. Et cela se confirme dans Young Avengers numéro 1 d'avril 2005 avec la découverte d'Iron Lad. Alors que Kang réalise que ses conquêtes ont commencé sur le tard, il décide de motiver son jeune lui, alors âgé de 16 ans, à devenir plus tôt celui qu'il est destiné à être. Il l'équipe alors d'une armure neuro-cinétique pouvant changer de forme en fonction des pensées de son porteur. Sauf que le jeune homme, horrifié par ce que lui montre Kang, prend la fuite à travers le temps pour arriver finalement dans le présent de la Terre-616. Se sachant suivi par Kang, il tente de faire appel aux Avengers mais sans aide de leur part (l'équipe ayant été dissoute) il recrute des équipiers avec qui il formera les Young Avengers. Il finit par se sacrifier et se résigne à devenir un jour Kang afin de ne pas effacer la jeune équipe formée dans le but de combattre le voyageur temporel.

Kid Immortus

Après avoir brièvement renoué avec son identité d'Iron Lad et assisté à la mort de sa coéquipière Stature (Cassie Lang) pour qui il éprouve des sentiments, le jeune Nathaniel décide d'embrasser une bonne fois pour toute sa destinée. Toutefois, il considère pouvoir faire mieux que ses prédécesseurs (ou plutôt ses "lui" futurs) et se détache de son destin a priori déjà tracé en devenant Kid Immortus dans FF Vol. 2 numéro 8 de juin 2013. Mais il finit par être rattrapé par le futur qu'il refusait.

Mr. Gryphon

Suite à un problème dans le flux temporel, Kang le Conquérant se retrouve divisé en plusieurs versions de lui-même. L'une d'elles se retrouve coincée à notre époque et décide de ne pas se contenter d'attendre plusieurs siècles pour conquérir le monde. Dans All-New, All-Different Avengers numéro 1 de novembre 2015 apparaît donc Mr. Gryphon, identité créée par Nathaniel Richards, à la tête de l'empire industriel Qeng Enterprises. Après avoir mené une fois de plus la vie dure aux Avengers, il est renvoyé dans le flux temporel par Thor qui réussit à combiner les pouvoirs des versions présentes et futures de son marteau, Mjolnir.

Docteur Fatalis / Doctor Doom

Lors d'événements qui se sont déroulés dans Avengers Vol. 7 numéro 6 d'avril 2017, les Avengers mènent un assaut contre une alliance formée par différentes incarnations de Nathaniel Richards parmi lesquelles se trouvent Kang le Conquérant, le Centurion Écarlate et Immortus. Lors de l'affrontement, un Docteur Fatalis est repéré par les héros, laissant envisager que ce Fatalis puisse donc être une identité future de Kang, ce qui ne serait pas une grande surprise, Richards s'étant inspiré de celui qu'il pense être un de ses ancêtres à plusieurs reprises.

Kamala Kang

Si les différentes identités de Kang/Nathaniel Richards sont le fruit de ses voyages temporels dans une chronologie qui ressemble davantage à une pelote de laine qu'à une belle ligne droite, une des dernières en date trouve ses origines dans l'événement Infinity Wars. Gamora/Requiem utilise les Pierres d'Infinité pour replier l'Univers sur lui-même, amenant la fusion de la plupart des êtres vivants par groupe de deux. C'est dans Infinity Wars numéro 4 d'octobre 2018 qu'apparaît Kamala Kang, "fusion" de Kang le Conquérant et de la jeune héroïne Kamala Khan (Ms. Marvel).

Les Autres Kangs

Celui que l'on connaît sous le nom de Kang Prime (le premier dans la chronologie) est manipulé par Immortus qui veut s'assurer que les événements amèneront Nathaniel Richards à assumer cette identité auront bien lieu. Apparu dans Avengers numéro 267 en mai 1986, ce "Conseil des Kangs" regroupe les différents Kang du multivers afin de pouvoir les contrôler, voire les éliminer.

Dans Avengers numéro 292 de juin 1988, un autre "Conseil des Kangs" regroupe des humains et extraterrestres qui ont pour mission de gérer/contrôler des réalités alternatives, mais Kang le détruit dans Avengers: The Terminatrix Objective numéro 4 en décembre 1993.

En mars 2020, le "Collectif Kang" fait son apparition dans Spider-Ham numéro 4. Nous y retrouvons des Kang issus du Multivers.
Si peu de versions alternatives de Kang sont clairement identifiées, on notera l'existence du terrible Doom The Annihilating Conqueror, résultat de la fusion de Kang, du Docteur Fatalis et d'Annihilus. Apparu dans Fantastic Four Vol. 4 numéro 15 de décembre 2013, cette version sévissant sur la Terre-TRN379, donne du fil à retordre aux Quatre Fantastiques.
Pour finir, Kang the Conglomerator, apparu dans Edge of Spider-Geddon numéro 1 d'août 2018. Ce dernier est président de Kangco Inc. Ltd., une société qui, en 2099 sur la Terre-138 (celle de Spider-Punk), détient les droits relatifs aux super-héros de l'ère moderne et génère des profits grâce aux films et autres produits dérivés qui en découlent.

Évidemment, Kang le Conquérant n'en a pas fini avec l'univers Marvel et nous devrions le voir pendant de nombreuses années encore dans les pages de nos comics. Ce qui devrait être motivé, notamment, par sa présence au casting du film Ant-Man et la Guêpe : Quantumania.

Connaissez-vous d'autres identités de Kang ?

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter