Lex Luthor par Lee Bermejo

Matt Fraction pourrait écrire un projet autour de Lex Luthor pour le Black Label. C’est ce que croit savoir le site Bleeding Cool. Une rumeur qui serait plutôt rassurante pour l’avenir du label, mis à mal par le scandale du bat-pénis.

En effet, en septembre dernier, le premier numéro de Batman Damned (premier projet inédit du Black Label) avait défrayé la chronique par sa représentation (somme toute discrète) du pénis de Batman. Malgré sa classification « For mature readers », il semble que l’épisode ait choqué l’habituelle frange conservatrice américaine, au point de forcer DC Comics à censurer, sur les versions numériques, la vignette mise en cause, à renoncer à une réimpression de l’épisode (alors que les ventes sont excellentes) et à obliger le dessinateur Lee Bermejo à modifier des planches du numéro suivant, causant des retards de publication.

Qui plus est, Pam Lifford, la nouvelle boss de DC Entertainment, aurait  assez peu goûté de devoir gérer ce problème de relations publiques dès les premiers jours de son entrée en fonction, au point de sévèrement remonter les bretelles de Dan Didio et Jim Lee. S’en était suivi des déclarations des deux directeurs de publications sur la nécessité de revoir leur copie concernant le Black Label afin de plaire à un plus grand nombre. Alors que les annonces concernant le programme de rééditions du label allaient bon train, les projets inédits, eux, sont en plein stand-by (à l’image de The Other History of DC Universe), faisant craindre à certains la fin du versant créatif de la collection.

De fait, cette rumeur que Matt Fraction pourrait écrire un projet autour de Lex Luthor laisserait à penser, si elle est fondée, que DC n’a pas renoncé à son imprint pour lecteurs avertis. La rumeur est d’autant plus crédible que Fraction, soutenu par son ami Brian Michael Bendis, avait déjà été évoqué sur une éventuelle série consacrée à Jimmy Olsen. De là à penser que le concept ait glissé vers la nemesis de Superman, il n’y a qu’un pas. Si tout cela était confirmé, cela voudrait dire que l’on aurait des chances de voir le fameux Superman Year One de Frank Miller ou le Batman: Last Knight on Earth de Scott Snyder et Greg Capullo.