Les 5 histoires de Batman qui font le plus peur pour Halloween

L’univers de l’homme chauve-souris n’a jamais été très éloigné des ténèbres de l’horreur. Après tout, qui sont Batman et ses adversaires sinon une bande de sales gamins qui continuent à se déguiser la nuit pour terrifier les habitants de Gotham City ? Monstres et rues inquiétantes ont toujours fait partie intégrante de l’univers graphique de Batman et c’est donc tout naturellement que les festivités de Samhaïn et autres créatures de la nuit ont eu leur heure de gloire au sein de ses aventures, sous une forme… ou une autre ?

Alors que Halloween s’approche et que les ténèbres s’étirent lentement sur la lande, voici 5 comics de Batman que nous vous invitons à (re)découvrir pour cette nuit à nul autre pareil.

5. Batman Vampire

Initialement paru sous le titre Batman & Dracula chez Panini Comics, cette trilogie horrifique mêlant les aventures de Bruce Wayne à l’univers du Prince des vampires en personne, a été récemment rééditée en tant que Batman Vampire chez Urban Comics. Imaginez que le plus grand héros de Gotham City se fasse mordre par Dracula en personne et devienne un danger aussi bien pour ses adversaires que pour les habitants de la ville ? Cette histoire gothique et fascinante signée Kelley Jones et Doug Moench est un compagnon idéal pour votre nuit et un hommage brillant aux comics pulps d’horreur des 70’s.

Batman Vampire

4. Batman: Gotham After Midnight

« Minuit à Gotham« . Le nom lui-même vous met de suite dans l’ambiance, non ? Dans ce récit en douze numéros (publié chez Panini mais encore inédit chez Urban), Batman se lance sur les traces d’un sinistre tueur en série arrachant les cœurs de ses victimes. Pour retrouver ce simili-Jack L’Éventreur, Bruce Wayne va parcourir les rues de la sombre cité et affronter ses adversaires classiques jusqu’à se retrouver face à face avec l’assassin.

Cette BD est à nouveau l’oeuvre du l’illustrateur Kelley Jones, dont le trait se prête définitivement à merveille au grain horrifique. Proche des Penny Dreadfuls anglais, elle est écrite par le scénariste Steve « 30 Jours de Nuit » Nils, lui aussi en phase avec univers de l’épouvante échevelée. Un duo de choc pour une histoire macabre et sous estimée du Chevalier Noir.

Batman: An Hour After Midnight

3. Batman : Le Chevalier Noir, tome 2

Quel adversaire de Batman est plus à même de faire dresser les poils de notre nuque que l’Épouvantail ? Jonathan Crane est un méchant classique et unique dans la galerie de vilains de l’homme Chauve-Souris. Son personnage et son nom ne sont-ils pas eux-même un hommage indirect à la fête d’Halloween et à La Légende de Sleepy Hollow (Washington Irving), roman court qui incarne à lui seul l’esprit des histoires de fantômes de l’automne ?

Dans ce « reboot » des origines du méchant signée Finch et Hurwitz, Batman affronte une sinistre version de l’Épouvantail alors qu’une vague d’enlèvements d’enfants s’abat sur Gotham. Vous pouvez retrouver l’intégralité de l’excellente série The Dark Knight pondue par le duo chez Urban Comics dans la série DC RENAISSANCE.

Batman : Le Chevalier Noir, tome 2

2. Arkham Asylum

Notre héros enfermé dans l’asile d’Arkham avec tous ses pires adversaires. Quel pire cauchemar paranoïaque pour Batman ? Arkham Ayslum est encore aujourd’hui l’une des bande-dessinées les plus nommées dans les top consacrés aux meilleurs récits de Batman. Peu surprenant quand on sait que le roman graphique est l’œuvre de l’impressionnant Grant Morrison et de l’illustrateur culte des couvertures de Sandman, Dave Mckean. Entre aquarelles inquiétantes, richesse du récit et véritable mise en danger du Croisé à la Cape, que vous cherchiez ou non une histoire de Batman à lire pour un lugubre soir d’automne, Arkham Asylum est une histoire culte à laquelle vous ne pouvez décemment pas échapper.

Batman: Arkham Asylum

1. Un Long Halloween

C’était inévitable. Tout est dans le titre. Un Long Halloween, l’œuvre phare signée Tim Sale et Jeph Loeb est le comics ultime à posséder un soir d’Halloween et même au-delà. Dans ce récit fleuve s’étendant sur une année complète, Batman, encore au début de sa carrière, suit les traces d’un tueur en série nommé Holiday qui semble frapper au hasard ses victimes les jours de fêtes. Sa première victime décède le soir d’Halloween. En compagnie de Jim Gordon et du nouveau procureur Harvey Dent, Batman va affronter toute une galerie de méchants emblématiques et révéler un terrible complot impliquant les familles mafieuses de Gotham.

Tout est magnifique dans cette histoire : dessins fins, reconnaissables entre mille, protagonistes fous et iconiques, origines d’un méchant culte de l’univers de Batman et un voyage au cœur d’une Gotham violente et vintage qui nous effraie autant qu’elle nous fait rêver. Un récit complet et essentiel que vous pouvez compléter par sa suite, Amère Victoire et par des récits en one-shots disponibles dans le recueil Des Ombres dans La Nuit.

Batman: A Long Halloween