Parole de collectionneur c’est la chronique qui va à leur rencontre, muni d’un questionnaire unique, nous souhaitons cependant faire ressortir l’aspect sans pareil et propre à eux même dans leur manière d’appréhender les choses et de collecter leurs objets. Chacun a sa vision et c’est cela que nous voulons faire ressortir principalement. Retrouvez donc des entretiens aux échanges légers et bon enfant dans l’unique but de nous faire rêver, réfléchir à la façon de faire qui nous ressemble le plus et s’abreuver des histoires palpitantes qui ont offert cette passion sans faille pour un univers. 

Aujourd'hui, nous vous présentons la collection de Brad Ladner, recordman de la plus grande collection consacrée à Batman.

1/ Pouvez-vous vous présenter pour celles et ceux qui ne vous connaissent pas ? 

Je suis Brad Ladner, collectionneur et fan de Batman, originaire d'Atlanta, en Géorgie (États-Unis).

2/ Pour vous, qu’est-ce qu’un collectionneur ? Estimez-vous l’être ? 

Pour moi, dans une description très formelle, un collectionneur est une personne qui acquiert un assortiment de biens dans une thématique propre à lui même et dans le but de les posséder et de les exposer. Comme des objets d’art, si vous voulez. Plus concrètement et honnêtement, c'est acheter des choses et ne pas les jeter. 

3/ À quel âge votre passion a débuté ? 

Ma collection a commencé en 1988, à l'âge de 10 ans, avec les comics. Pendant de nombreuses années, je n'ai collectionné que des bandes dessinées, puis je me suis diversifié. Mais c'est à ce moment-là, et à cet âge-là, que ma mentalité a changé et que j'ai commencé à considérer les choses comme une collection, plutôt que de me contenter de jouets et de bandes dessinées pour me divertir.

4/ Vous collectionnez depuis combien de temps, maintenant ?

Depuis 34 ans maintenant.

5/ Quel est l’objet dont la valeur sentimentale est la plus forte ?

Le premier objet de ma collection, mon livre de poche de Batman: A Death in the Family, c’est la chose qui a tout déclenché.

6/ Quel objet est selon vous, le plus rare de votre collection ? 

J'ai un prototype de la figurine de Bane, un objet unique que j'ai reçu de DC Comics pour un don fait à leur association caritative.

7/ Avez-vous un Graal ? En gommant totalement le prix, quel est l’objet que vous rêvez posséder ? 

Si j'avais tout l'argent du monde, je pense que je voudrais un Detective Comics #27, première apparition de Batman. Mais il faudrait probablement que ce soit tout l'argent du monde, car en général, ça ne me semble pas pratique de dépenser un million de dollars pour un comics.

8/ Pour votre budget collection c’est :

  • Un Budget bloqué au mois
  • Au jour le jour
  • Mettre de côté de nombreux mois pour craquer d’un coup
  • No Limit

Tout collectionneur devrait se limiter à un budget. Chacun devrait avoir un budget pour sa vie en général, adapté à sa situation. Personne ne devrait jamais dépenser plus de 10% de son salaire pour un hobby, quel que soit le hobby ou la situation. 10 % tout au plus.

9/ Pour vous, une collection se vit :

  • Seul, de manière privée sans l’exposer sur les réseaux sociaux
  • À plusieurs, en la partageant sur vos réseaux et avec un groupe d’amis dans votre univers
  • De manière associative ou professionnelle par le biais d’exposition ou bien de prêt de vos objets à des événements 

Je ne partage pas vraiment ma collection dans son ensemble, sauf si on me le demande. Je suis généralement très discret et je ne pense pas, honnêtement, que le fait de posséder une énorme quantité de comics, de jouets et de souvenirs de la culture pop constitue un accomplissement ou un exploit particulier. Il n'y a pas de quoi être gêné, mais pas non plus de quoi être fier. C'est juste acheter des trucs et ne pas les jeter. Ces objets sont cool pour vous, et bien sûr d'autres personnes les trouveront intéressants, mais cela ne vous rend pas plus ou moins intéressant ou important pour les avoir. Je partage activement ma collection actuelle, en trouvant et en obtenant de nouvelles choses, dans un club de collectionneurs avec d'autres collectionneurs de Batman avec lesquels j'ai un lien profond. 

En cela, je ne fais que partager la chasse, ce qu'est réellement la collection de toute façon. Le hobby consiste à trouver des chose, et je pense que c'est vraiment 80% de cette passion. Au sein du club, nous sommes tous les mêmes, personne n'a le statut de célébrité ou de suiveur, ni ne s'imagine être un simple accro du shopping avec un objectif particulier.

10/ Quelle est la chose la plus surprenante que vous ayez pu entendre au sujet de votre passion et collection ? 

Lorsque je cherche à obtenir le record, une partie du processus consiste à obtenir une couverture médiatique de la tentative. Pour éviter toute célébrité non désirée, j'ai trouvé le plus petit média possible, un journal local gratuit, et je leur ai demandé de faire un article. Je voulais seulement honorer l'exigence, et je ne voulais pas d'une attention supplémentaire. Pourtant, une personne a contacté le journal en disant qu'elle voulait me contacter. Le journal a obtenu ma permission de partager mon adresse électronique. Ce que j'ai reçu était surprenant. L'étranger qui avait trouvé l'article estimait qu'il était important que je sache que le matérialisme est malsain et que je devrais trouver Dieu. J'ai répondu simplement qu'il avait raison à 100% sur le fait que le matérialisme est malsain et qu'il ne me connaissait pas et ne savait pas de quoi il parlait.

11/ Si vous ne deviez garder qu’un objet de votre collection, lequel ce serait ? 

L’ensemble complet de la ceinture du Batman de 1966 est l'une des choses les plus excitantes que j’ai jamais reçu. C'est le Saint Graal selon moi. Malgré la taille de ma collection, parmi les collectionneurs plus snobs, je ne pense pas avoir été considéré comme vraiment valable avant d'avoir acquis cet objet. Leur réflexion à ce sujet est fallacieuse, mais en même temps, nous voulons tous être acceptés, même parfois par des personnes que nous ne respectons pas. La vérité est que tous ceux qui collectionnent quoi que ce soit de Batman sont des collectionneurs de Batman, qu'il s'agisse d'objets classiques vintage coûteux ou de Funko neufs et bon marché. Le gatekeeping [le fait du juger, dans le cas d'une collection, si les objets revendiqués par un autre ont ou non de la valeur - NDR] a été, pendant un temps, une partie très toxique du hobby, avec des collectionneurs pensant qu'ils étaient "meilleurs" que les autres pour ce qu'ils collectionnaient. En dépit de la célébrité mineure que j'ai acquise en raison de la quantité incroyable d'objets Batman que je possède, j'ai travaillé à l’aboutissement, en tant que personne importante dans la communauté, d'une culture qui accepte tous les collectionneurs sur un pied d'égalité, peu importe ce qu'ils collectionnent.

12/ L’avenir de votre collection :

  • Je garde ça comme un patrimoine à transmettre.
  • Je pourrai très bien tout revendre au moment voulu. 
  • Je n’y pense pas

Je ne veux pas vendre. Je n'ai jamais collecté pour vendre. En même temps, je ne suis pas opposé à l'idée. Je sais que je ne peux pas l'emporter avec moi, et je ne suis pas sûr que mon fils veuille continuer ce hobby quand je finirai par m'étouffer avec un cheese-burger. Mais pour l'instant, c'est mon passe-temps et j'ai l'intention de le poursuivre.

13 / Votre plus belle anecdote de passionné(e) ? 

Lorsque The Dark Knight Rises est sorti, ma femme m'a inscrit à un concours avec Mountain Dew et j'ai gagné un voyage pour la première. J'ai pu aller à l'after party, voir de nombreuses célébrités. Cela ne serait jamais arrivé sans la collection.

14 / Que vous apporte votre passion au quotidien ? 

C'est un moyen d'échapper au quotidien, de réduire le stress. C'est ce qu'un passe-temps devrait être. L'essentiel, ce sont les comics et la lecture des histoires de mon héros préféré, que j'attends avec impatience chaque semaine. La collection est un sanctuaire de cet amour, non seulement pour la joie que Batman m'a procuré pendant des décennies, mais aussi pour la façon dont il a influencé ce que je suis devenu en tant que personne. Je dois une grande partie de l'orientation de ma vie et de mes choix morale et éthique à ce héros.

Merci aux participants de cette chronique Parole de collectionneur, pour ces échanges exceptionnels. Vous aimeriez voir une personnalité spécifique dans une prochaine chronique ? N’hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires. 

debug: t=34 / nbp=35
Batman

Ça pourrait vous intéresser

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter