Parole de collectionneur c’est la chronique qui va à leur rencontre, muni d’un questionnaire unique, nous souhaitons cependant faire ressortir l’aspect sans pareil et propre à eux même dans leur manière d’appréhender les choses et de collecter leurs objets. Chacun a sa vision et c’est cela que nous voulons faire ressortir principalement. Retrouvez donc des entretiens aux échanges légers et bon enfant dans l’unique but de nous faire rêver, réfléchir à la façon de faire qui nous ressemble le plus et s’abreuver des histoires palpitantes qui ont offert cette passion sans faille pour un univers. 

Aujourd'hui, nous vous présentons la collection de Marco Zorzin, recordman de la plus grande collection consacrée à Superman.

1/ Pouvez-vous vous présenter pour celles et ceux qui ne vous connaissent pas ? 

Mon nom est Marco Superman Zorzin. Oui, "Superman" est légalement mon deuxième prénom.

2/ Pour vous, qu’est-ce qu’un collectionneur ? Estimez-vous l’être ? 

Je dirais que je suis effectivement un collectionneur. Je possède de nombreux objets. Je recherche et je cherche des objets spécifiques. Un collectionneur n'est pas toujours quelqu'un qui possède beaucoup d'objets ou des objets chers et rares. Nous sommes tous différents et nous vivons dans des régions différentes du monde. Certains d'entre nous ne peuvent se permettre que quelques objets, d'autres ne peuvent obtenir que certains objets. Tant que cela nous rend heureux et que nous avons ce que nous pouvons et ce que nous voulons, nous sommes des collectionneurs, peu importe ce dont nous sommes fans. 

3/ À quel âge votre passion a débuté ? 

J'avais environ 22 ans quand j'ai commencé à collectionner, mais je suis fan depuis très jeune. Pour être honnête, j'ai été de plus en plus fan des livres de records mondiaux Guinness, je les ai tous et j'ai toujours voulu y figurer. Je suis heureux que ce soit en rapport avec Superman. Ça rend la chose encore plus spéciale. Je n'ai pas cessé d'acheter depuis, j'ai considérablement ralenti depuis que j'ai des enfants mais cela ne m'a pas arrêté pour autant, d'ailleurs, anecdote : mes deux filles portent un nom en rapport avec Superman : Lana et Lara. C'est parfois déroutant, même pour moi. 

4/ Vous collectionnez depuis combien de temps, maintenant ?

Je suis un collectionneur de Superman depuis environ 12 ans maintenant.

5/ Quel est l’objet dont la valeur sentimentale est la plus forte ?

Mes pièces les plus précieuses à mes yeux serait quelques statues très belles et aussi très chères d'environ 30 cm de haut que mes filles m'ont offertes pour la fête des pères. C'était l'un de mes premiers objets coûteux. 

6/ Quel objet est selon vous, le plus rare de votre collection ? 

Je n'ai pas tendance à acheter des objets rares car ils peuvent être très chers. Mais j'ai une affiche de film originale de Supergirl datant de 1984. En très bon état également. 

7/ Avez-vous un Graal ? En gommant totalement le prix, c’est quoi l’objet que vous rêvez posséder ? 

Le seul objet que j'aimerais avoir mais qui est très difficile à trouver est un ensemble de téléphones Superman, c'est un très vieux téléphone et il y a une statue de lui au-dessus. C'est très beau. 

8/ Pour votre budget collection c’est :

  • Un Budget bloqué au mois
  • Au jour le jour
  • Mettre de côté de nombreux mois pour craquer d’un coup
  • No Limit

Beaucoup de gens voient ma collection et pensent que je dépense beaucoup pour elle. Mais il faut se rappeler qu'elle a été constituée sur une période de plus de 10 ans. Je ne suis pas un grand dépensier, comme la plupart des gens, j'ai des enfants et des factures à payer. J'ai donc tendance à acheter des articles bon marché et la plupart du temps, à la fin du mois, lorsque toutes mes factures ont été payées. Je fréquente beaucoup les boutiques de charité, ebay, et je reçois aussi beaucoup de cadeaux de Noël et d'anniversaire qui s'additionnent aussi. Si je dépense une somme énorme un mois, je sais que le mois suivant, je ne dépenserai probablement pas grand-chose. 

9/ Pour vous, une collection se vit :

  • Seul, de manière privée sans l’exposer sur les réseaux sociaux
  • À plusieurs, en la partageant sur vos réseaux et avec un groupe d’amis dans votre univers
  • De manière associative ou professionnelle par le biais d’exposition ou bien de prêt de vos objets à des événements 

Seul au départ, je n'ai jamais vraiment pensé à mettre ma collection à la disposition du public, mais après avoir vu ce qui existait, j'ai réalisé que les gens avaient envie de la voir. Et bien sûr, après avoir appris que j'étais le détenteur du record de la plus grande collection au monde, tout le monde est venu la voir. Journaux, radio, TV, magazines. Mon rêve était d'être dans le livre des records du monde Guinness. Et je l'ai fait. Cela m'a apporté un peu de gloire, ce que j'ai adoré.

10/ Quelle est la chose la plus surprenante que vous ayez pu entendre au sujet de votre passion et collection ?

C'est quelque chose d'unique par ici, au Brésil, les gens ne sont pas habitués, et je suis connu pour ça, Tout le monde dit que j'ai les moyens de dépenser et parle énormément de cet aspect mais c'est quelque chose qui me fait rire. Tout le monde en parle, certes, mais ça fait de mal à personne.

11/ L’avenir de votre collection :

  • Je garde ça comme un patrimoine à transmettre.
  • Je pourrai très bien tout revendre au moment voulu. 
  • Je n’y pense pas

Il y a des choses que je pourrais vendre et, par manque de place, j'ai vendu deux statues grandeur nature qui ont payé mes vacances et celles de mes enfants. Elles étaient trop grandes pour l'appartement. J'ai donc dû les laisser partir, malheureusement. Mais certaines choses finiront par être rangées dans des boîtes et seront transmises à mes enfants.

Merci aux participants de cette chronique Parole de collectionneur, pour ces échanges exceptionnels. Vous aimeriez voir une personnalité spécifique dans une prochaine chronique ? N’hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires. 

DC Comics

Ça pourrait vous intéresser

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter