La rumeur courrait depuis un moment, notamment véhiculée par le site Bleeding Cool. La collection Vertigo était sur la sellette et menaçait d’être abandonnée. C’est maintenant confirmé. À l’occasion d’une réorganisation de son catalogue, DC Comics a confirmé la fin du mythique label.

Nous avons évoqué le sujet régulièrement, DC Comics traverse une période de mutation plutôt houleuse. Et ce n’est donc pas fini. L’éditeur vient ainsi d’annoncer la refonte de son catalogue sous la forme de trois collections. Chacune d’entre elles correspondra à une tranche d’âge. DC Kids sera destinée aux jeunes de 8 à 12 ans et absorbera le label DC Zoom. DC tout court représentera l’univers DC général, publiant les séries régulières actuelles et intégrant les projets du label DC Ink. Elle sera lisible à partir de 13 ans. Enfin, DC Black Label ciblera les lecteurs de plus de 17 ans avec des thèmes plus matures, idéal pour accueillir les titres Vertigo et sans doute Young Animal (récemment remis sur les rails), même si rien n’a été annoncé concernant cette collection-ci. Une simplification qui s’accorde avec l’organigramme éditorial en cours depuis 2017. Sauf surprise, Bobbie Chase devrait donc être à la tête de DC Kids, Pat Mc Callum à celle de DC et Mark Doyle de DC Black Label. Ce découpage sera effectif à partir de 2020.

« Nous revenons à une présentation unique de la marque DC, tel qu’on l’avait jusqu’en 1993, date à laquelle nous avons lancé Vertigo pour abriter les projets plus audacieux« , indique Dan DiDio, le directeur de publication de DC. Il précise : « Ces projets sont maintenant communs dans tous les genres et nous avons pensé qu’il était temps d’apporter une plus grande visibilité à la marque DC et de renforcer notre attachement à raconter des histoires à tous nos lecteurs, quelque soit leur âge. Ce nouveau système remplacera la classification que nous utilisons actuellement. »

Cet agencement du catalogue signe donc la fin du label Vertigo, qui s’éteindra fin 2019. Créé en 1993, il a permis d’intégrer de façon durable une politique d’auteurs chez DC Comics, des thématiques plus matures et à populariser l’écriture en recueils.

Il y a un an, on fêtait même les 25 ans du label avec un nouveau nom (où l’on mettait déjà la marque DC en avant), le retour d’une gamme de séries autour de l’univers de Sandman et l’annonce de plusieurs nouveaux titres. Las, dans ces derniers, certains ont connus bien des déboires. Bordertown a été annulé au bout de quatre numéros après les accusations d’harcèlement sexuel envers son scénariste, Second Coming a fait l’objet d’une pétition de catholiques intégristes qui a poussé DC a redonné les droits aux auteurs (qui ont finalement placés la serie chez Ahoy Comics ). De même, Safe Sex ne se fera finalement pas chez Vertigo, mais chez Image. Quant aux autres, absentes du catalogue DC en septembre, elles sont soit arrêtées, soit en hiatus.

L’arrêt de Vertigo ne se fait donc pas de façon très glorieuse et certainement pas à la hauteur de l’impact que la collection aura eu sur le monde des comics. Elle aura toutefois une dernière fois l’occasion de briller en septembre avec la sortie du film The Kitchen, adapté d’une mini-série d’Ollie Masters et Ming Doyle.

Les séries déjà lancées, comme celle du Sandman Universe, devraient donc continuer sous le DC Black Label, selon leur succès. Aussi sous le Black Label, le retour d’American Vampire, un des derniers grands succès de Vertigo, que Scott Snyder promet pour l’année prochaine afin de fêter les dix ans de la série.

Source : DC Comics

.