Il n’y a pas que DC Comics qui se sépare de certains de ses employés. Marvel Comics aussi,  mais dans une bien moindre proportion.

On le sait, la pandémie de COVID-19 a perturbé l’économie mondiale et affaibli même les plus grands groupes. Ceux-ci en profitent ainsi pour se restructurer. Pour Disney, si la partie parc d’attractions souffre beaucoup, en revanche, l’activité streaming marche très bien, l’entreprise disposant de pas moins de trois plate-formes (Disney+, Hulu et ESPN+). La priorité est donc maintenant donnée à l’alimentation en contenu de ces canaux de diffusion. C’est ainsi que Bob Chapek a annoncé la création d’une nouvelle division : Media and Entertainment Distribution, afin de chapeauter tous les contenus audiovisuels, qui sera dirigée par Kareem Daniel.

Ce genre de restructuration vient souvent avec des pertes d’emplois et il en est également de même pour Disney qui a dû opérer des coupes drastiques. Ce sont essentiellement la chaîne sportive ESPN, la division Searchlight Pictures (ex-Fox Searchlight, la branche indé des studios Fox) et la division théâtre à New York qui ont le plus souffert du dégraissage opéré par la firme de Mickey. ESPN a ainsi perdu 300 employés, tandis qu’une grosse dizaine de personnes ont été licenciés sur les autres divisions.

Marvel Comics a été peu touché, mais doit quand même déplorer deux départs. John Nee, son directeur de publication depuis 2018 et à qui l’on doit l’arrivée de la franchise Warhammer chez l’éditeur, qui était déjà en chômage technique depuis plusieurs mois, et Judy Stephens, qui était productrice des nombreux podcasts promotionnels de la Maison des Idées.

John Nee, lors de la réception de son Inkpot Award en 2019.

Judy Stephens en cosplay de Captain Marvel.

Source : Hollywood Reporter, Bleeding Cool

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter