S'il faut bien reconnaître une chose à Sony, c'est que le mystère autour de Madame Web a été plutôt bien entretenu jusqu'ici alors que le film arrivera dans les salles de cinéma la semaine prochaine. Et alors qu'une rumeur concernant l'histoire du film se faisait insistante, sans avoir forcément beaucoup de matière pour l'étayer, des internautes ont remarqué des détails bien précis.

Attention, la suite de cet article contient donc potentiellement des révélations sur le film Madame Web.

Le bruit court donc depuis un moment que le méchant du film, Ezekiel Sims (Tahar Rahim), en aurait après Mary Parker, potentiellement jouée par Emma Roberts, alors enceinte de Peter, le futur Spider-Man. Rien ne permet d'affirmer s'il souhaite l'éliminer façon Terminator premier du nom ou "seulement" mettre la main sur l'enfant.

Rappelons que dans les comics, Ezekiel a notamment enfermé Cindy Moon, alias Silk – une jeune femme qui a été piquée par la même araignée que Peter Parker – afin de la protéger de vampires adeptes de l'énergie vitale des "totems araignées". Rien n'exclut donc ici que le grand méchant du film n'agisse, in fine, pour une cause plus grande et mal perçue par les spider-héroïnes.

Quoi qu'il en soit, ces idées de scénarios imposeraient que l'histoire se déroule dans le passé. Et c'est justement ce que des internautes ont confirmé. En effet, dans la bande-annonce de Madame Web, le plan le plus marqué de Sims dans son costume se fait avec une grand affiche pour les sous-vêtements Calvin Klein. Or cette publicité correspond à la campagne de 2003. Un autre plan montre un new-yorkais lisant un journal sportif présentant une pleine page avec une photo qui correspond à l'intronisation au panthéon du baseball américain du joueur Gary Carter, événement qui a eu lieu également en 2003. Pour finir, on retrouve également une affiche placardée sur un mur à l'effigie de l'album Dangerously in Love de Beyoncé, sorti en juin 2003, sur des photos de tournage du film.

Les liens avec Spider-Man dans le Spider-Verse de Sony continuent donc à se développer, avec la présence de la version Tom Holland dans la scène post-générique de Venom 2 ou son évocation par le Vautour dans Morbius. En revanche, il est à noter que si la théorie du Peter Parker à naître en 2003 se confirme, cela réfute l'idée (ou fantasme) de certains fans induisant que ce Spider-Man soit celui campé par Andrew Garfield dans The Amazing Spider-Man et sa suite, nettement trop âgé du haut de ses 40 ans par rapport à Holland ou un nouvel acteur à caster.

Nous serons très rapidement fixés, Madame Web, de S.J. Clarkson, avec Dakota Johnson, Sydney Sweeney, Isabela Merced, Celeste O'Connor, Tahar Rahim, Mike Epps, Emma Roberts et Adam Scott, étant prévu pour une sortie dans les salles de cinéma françaises le 14 février prochain.

Suivez-nous pour ne rien rater :

Spider-Man

Ça pourrait vous intéresser

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter