Le Spider-Verse, cette toile d'araignée narrative qui tisse les destins de multiples incarnations de Spider-Man, s'étend de façon exponentielle sous l'égide de Sony Pictures. Chaque nouvelle annonce suscite l'enthousiasme et l'arrivée imminente de Madame Web dans ce vaste univers cinématographique ne fait pas exception, malgré de nombreuses déconvenues avec Venom: Let There Be Carnage ou Morbius.

Au cœur de cette expansion se trouve Mattie Franklin, également connue sous le nom de Spider-Woman, dont l'arrivée promet d'apporter une nouvelle dynamique et une profondeur inédite au Spider-Verse. Plongeons dans l'histoire et le potentiel de ce personnage captivant qui pourrait bien révolutionner l'univers des super-héros au cinéma.

Une nouvelle venue dans le Spider-Verse

Depuis l'explosion phénoménale de Spider-Man: No Way Home et les sorties de Spider-Man: New Generation et sa suite Across the Spider-Verse, l'univers cinématographique du Spider-Verse n'a cessé de s'étoffer, ouvrant la voie à une myriade de possibilités narratives que le public peut aborder plus aisément. L'annonce de Madame Web a été accueillie avec un attrait palpable, car le film de S.J. Clarkson promet d'introduire de nouveaux personnages et de nouvelles histoires autour de la toile de la vie et du destin, reliant tous les êtres dotés de pouvoirs arachnéens. Au premier plan de ces nouveaux ajouts se trouve Mattie Franklin, dont l'arrivée pourrait bien changer la donne et élargir encore davantage les horizons du Spider-Verse.

L'histoire de Mattie Franklin est à la fois captivante et émouvante, une saga de courage, de détermination et de sacrifice. Née dans une famille aisée et nièce du célèbre J. Jonah Jameson, elle aurait pu mener une vie de confort et de privilège. Cependant, le destin en a décidé autrement lorsqu'elle a été entraînée dans un rituel mystique connu sous le nom de Rassemblement des Cinq. Orchestré par le machiavélique Norman Osborn, il lui a conféré des pouvoirs arachnéens similaires – en plus de bras psychiques ainsi que l'usage de bioélectricité – à ceux de Spider-Man, la propulsant ainsi dans une aventure épique en tant que Spider-Woman. Armée de ses nouveaux pouvoirs et de sa volonté inébranlable, Mattie s'est lancée dans une quête pour protéger les innocents et combattre les forces du mal qui menacent le monde. Son parcours a été semé d'embûches et de défis, mais elle n'a jamais vacillé dans sa détermination à faire le bien.

Un avenir prometteur pour le Spider-Verse ?

Martha "Mattie" Franklin est apparue pour la première fois dans The Spectacular Spider-Man #262 en 1998 sous la houlette de John Byrne et Luke Ross. Mais il faudra un peu de temps pour tisser vraiment sa toile chez Marvel puisqu'elle ne deviendra régulière qu'à partir de Amazing Spider-Man #441 la même année. C'est surtout aux côtés de Jessica Drew et Julia Carpenter que l'héroïne prendra vraiment une place de choix mais son histoire n'en est pas moins tragique : manipulée par son petit-ami et droguée, elle fut retenue captive avant d'être retrouvée par la première Spider-Woman, épaulée par l'enquêtrice Jessica Jones. Ce triste épisode lui a imposé de suivre une cure de désintoxication et lui fera perdre confiance en elle et en ses capacités.

Mais l'arrivée imminente de Mattie Franklin dans le Spider-Verse ouvre de nouvelles perspectives pour cet univers déjà riche en possibilités. Avec son passé tumultueux et ses pouvoirs uniques, elle apporte une profondeur et une complexité supplémentaires aux récits des super-héros, offrant ainsi aux cinéphiles du monde entier des histoires riches en émotions et en suspense. Mattie Franklin pourrait bien devenir un pilier central de cet univers en expansion, inspirant les spectateurs avec son courage et sa détermination inébranlables, se rapprochant sensiblement de son homologue masculin. En effet, le Spider-Verse est quelque peu pauvre en héroïne et Franklin apporterait une touche d'importance et d'équivalence pour l'avenir en prenant le pas sur Peter Parker.

Dans Madame Web, elle sera incarnée par Celeste O'Connor (Ghostbusters, Selah and the Spades) aux côtés de Dakota Johnson, Sydney Sweeney et Isabela Merced. S'il est possible que l'adaptation au cinéma se démarque quelque peu des comic books de Marvel, on peut tout de même s'attendre à ce que les différentes héroïnes apportent un vent de fraîcheur et très certainement à les revoir à l'avenir alors que Sony tente d'étendre son univers, pour l'instant toujours sans Spider-Man.

Dans l'effervescence du Spider-Verse, Mattie Franklin brille comme une étoile montante, prête à éclairer de sa présence cet univers déjà foisonnant. Son histoire captivante et son évolution en tant que super-héroïne en font un personnage aussi fascinant qu'inspirant, capable de susciter l'admiration du public du monde entier. Alors que les projecteurs se tournent vers Madame Web et d'autres productions à venir comme Kraven le Chasseur, Mattie Franklin se prépare à faire une entrée remarquée dans le Spider-Verse.

Madame Web, au cinéma le 14 février 2024.

Anya Corazon (Isabela Merced), Cassandra Webb (Dakota Johnson), Julia Cornwall (Sydney Sweeney) and Mattie Franklin (Celeste O’Connor) in Columbia Pictures’ MADAME WEB.

Suivez-nous pour ne rien rater :

Ça pourrait vous intéresser

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter