Depuis quelques jours, l’acteur Ray Fisher – l’interprète Cyborg dans le film Justice League – est semble-t-il parti en croisade contre le réalisateur Joss Whedon (Avengers, Buffy contre les Vampires)

Tout a commencé avec un tweet dans lequel l’acteur annonce retirer toutes les choses sympathiques qu’il a pu dire sur Whedon lors du Comic Con de San Diego. En effet, Fisher avait alors déclaré que Zack Snyder (qui avait dû abandonner le projet pour de tristes raisons personnelles) avait choisi la bonne personne pour le remplacer et que Joss Whedon était « un super mec ».

« Je voudrais prendre un moment pour retirer avec force chaque élément de cette déclaration »

Quelques jours après, Ray Fisher a complété ses propos avec un nouveau tweet plus détaillé et sans équivoque :

« La manière dont Joss Wheadon a traité les acteurs et l’équipe lors du tournage de Justice League était grossière, abusive, non professionnelle et totalement inacceptable.

Geoff Johns et Jon Berg lui ont permis de le faire, à bien des égards.

Responsabilité > Divertissement »

Maintenant certains y voient ici une tentative de vengeance suite au traitement du personnage dans la version de Justice League qu’a livrée Joss Whedon. En effet, il semble que dans le montage initialement prévu par Zack Snyder (le fameux Justice League Snyder’s Cut bientôt disponible sur HBO Max), le personnage de Cyborg ait un temps d’écran nettement supérieur à celui offert par Whedon. Fisher vivait ici ses premiers instants sur grand écran et misait beaucoup sur ce rôle. Il était même envisagé à l’époque que Cyborg ait son propre film, mais ce projet est tombé à l’eau.

De son côté, Joss Whedon ne semble pas décidé à répondre à l’acteur. Mais d’autres ont pris la parole à sa place.
C’est notamment le cas de Jon Berg (co-producteur du film), incriminé par l’acteur, qui a déclaré lors d’un échange avec Variety :

« Il est catégoriquement faux de dire que nous avons permis un comportement non professionnel. »

Il a également complété en affirmant que par exemple l’acteur semblait excédé d’avoir à dire « Booyaa », réplique pourtant culte pour son personnage.

Son ami Alan Tudyk, avec qui ils ont partagé l’aventure Firefly a également tenu à le défendre :

« Je n’y étais pas, mais pour connaître Joss depuis 17 ans, je ne peux honnêtement pas imaginer ça et j’ai une plutôt bonne imagination »

Avec le Snyder’s Cut de Justice League qui devrait arriver l’année prochaine, nous ne sommes pas à l’abris de nouvelles informations, voire révélations, sur les conditions de production du film.

 

Partager sur Facebook Partager sur Twitter

À lire aussi

.