Ce 26 mai prochain sortira aux États-Unis le vingt-cinquième et dernier numéro de la série Black Panther qui viendra clore le passage de Ta-Nehisi Coates sur le titre. Le journaliste et écrivain de la cause noire américaine avait pris en charge l'écriture du personnage au travers de deux volumes, l'un commencé en 2016, l'autre en 2018 et comptant tout deux 25 numéros. Coates y avait entre autre envoyé la nation du Wakanda à la conquête des étoiles.

Néanmoins, les aventures du souverain wakandais ne sont pas terminées pour autant. Dès le mois d'août prochain, une nouvelle série régulière sera lancée. Elle sera illustrée par Juann Cabal (Guardians of the Galaxy), un des Stormbreakers de Marvel. Au scénario, ce sera John Ridley qui s'y collera.

Ridley est lui aussi connu pour mettre la question raciale au cœur de ses écrits, que ce soit au cinéma pour le film 12 Years A Slave (pour lequel il a reçu l'Oscar du meilleur scénario adapté), à la télévision avec sa série American Crime ou en comic book avec son Other History of DC Universe. Pour DC, il a également introduit un nouveau Batman noir, Tim Fox.

Le premier numéro verra Black Panther répondre à l'appel à l'aide d'un agent wakandais en danger. La série sera un mélange de super-héros et d'espionnage, mais ce sera avant tout une histoire d'amour, insiste Ridley :  "Pas forcément dans le sens romantique, même si il y en a, mais aussi dans le sens amical."

Ridley a été particulièrement sensible aux émeutes qui ont marquées l'année dernière après la mort de George Floyd. "Nous sortons d'un été où nous avons dû nous battre pour nos droits comme nous ne l'avions pas fait depuis des années. Et c'était important pour moi, après cette année, d'avoir ce dialogue avec les Noirs où on pourrait utiliser des mots comme amour, compassion, espoir ou regret, ces émotions fondamentales que nous expérimentons tous. "

 

Couverture de Black Panther (2021) #01 par Alex Ross.

Source : New York Times

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter