Avengers: Endgame conclut une ère débutée il y a onze ans déjà. Personnage emblématique de la saga, témoin de la chronologie jusqu’au bout, Captain America (Chris Evans) est au centre de nombreuses questions et débats. Parmi elles, les raisons de l’absence de Sharon Carter (Emily VanCamp).

Attention si vous n’avez toujours pas vu Avengers: Endgame, cet article contient des spoilers.

Découverte dans The Winter Soldier, Sharon se rapproche énormément de Steve dans Civil War, après lui avoir révélé qu’elle est la petite nièce de Peggy Carter. Pourtant, nous ne l’avons pas revue depuis, ni dans Infinity War, ni dans Endgame. Ce qui n’empêchera pas Cap de s’offrir la vie dont il rêvait en rejoignant Peggy dans les années 40.

La vie de couple de Captain America

Interrogés par Yahoo! (voir la vidéo ci-dessous), les scénaristes Stephen McFeely et Christopher Markus ont révélé qu’il était prévu dans Infinity War que Steve vive en couple avec Sharon. Du moins dans les premières versions du scénario, l’idée ayant ensuite été abandonnée. « Concernant Infinity War et tout ce qui ne concernait pas les Pierres d’Infinités ou Thanos, nous devions supprimer des éléments problématiques qui nuisait au rythme du récit. Nous avons essayé d’amener toutes sortes de choses. Dans les premières ébauches, Steve vivait avec Sharon Carter. Mais ça ne fonctionnait pas. »

On imagine qu’avec Tony (Robert Downey Jr) et Pepper (Gwyneth Paltrow) qui ont fondé une famille et Clint (Jeremy Renner) qui a perdu la sienne, raconter l’histoire d’un Steve Rogers en couple aurait fait beaucoup. Et surtout, les spectateurs auraient tous eu en tête Sharon lorsque Steve aurait raconté être parti vivre son histoire d’amour avec sa tante Peggy.

Toutefois, nous reverrons Sharon Carter dans la série Falcon & Winter Soldier sur Disney+. Est-ce que Captain America y fera une apparition aussi ? Cela annoncerait quelques drôles de scènes gênantes.

Avengers: Endgame, au cinéma depuis le 24 avril 2019. Falcon & Winter Soldier, dès 2020 sur la plateforme Disney+.

À lire aussi

.