Truth, Justice and American Way“. La vérité, la justice et la façon de vivre américaine.  Ce slogan aura suivi Superman durant de longues années.  Lors du DC Fandome, Jim Lee, le directeur de publication de DC Comics, a annoncé que ce slogan allait être modifié. Fini “American Way“, bienvenue à “a better tomorrow ” (de meilleurs lendemains).

Apparue dans le serial radiophonique des années 40,  “Truth, Justice and American Way” représentera, durant de nombreuses années, la philosophie de Superman. Né alors que les États-Unis sont en plein effort de guerre contre les forces de l’Axe, ce slogan sera conforté durant les décennies suivantes alors que le pays est en pleine Guerre Froide avec l’U.R.S.S. Superman s’impose alors comme un rempart idéologique, à même de défendre les valeurs démocratiques et capitalistes du pays dans l’esprit des lecteurs, mais aussi des spectateurs, aussi bien de la série télévisée des années 50 que du film des années 70.

De l’extérieur du pays, cette phrase d’accroche a souvent été vu comme un brin trop nationaliste, faisant de Superman un héros à la solde du gouvernement américain et non pas celui du monde dans son ensemble. Ces derniers années, cette partie du mantra de Supes a souvent été remis en cause.  Dans le film Superman Returns de Bryan Singer (2006),  Perry White demande si Superman se bat toujours “pour la vérité, la justice et tous ces trucs“. En 2011, dans Action Comics #900, Superman renonçait à sa nationalité américaine afin qu’on arrête de le confondre avec les agissements du gouvernement US.

Plus récemment, c’est son fils, Jon Kent, qui s’est désolidarisé de la tradition familiale. Dans sa nouvelle série, Superman: Son of Kal-El, le scénariste Tom Taylor le dépeint comme un jeune héros en prise avec son temps et lui fait dire au détour d’un dialogue:  “Truth. Justice. And a better world.” (“Vérité. Justice. Et un monde meilleur.“).

Jim Lee a justifié ce choix. “Pour mieux refléter les histoires que nous racontons chez DC et pour honorer l’incroyable héritage de Superman qui, depuis plus de 80 ans, construit un monde meilleur, la devise de Superman évolue. Superman a longtemps été un symbole d’espoir qui inspire les gens, et c’est cet optimisme et cet espoir qui le feront avancer dans cette nouvelle mission.” Le directeur de publication de DC s’est souvent exprimé sur la nécessité pour la maison d’édition d’élargir son public à l’international et de faire de ses héros des personnages plus “mondialisé”.

Les temps changent donc pour le premier des super-héros, comme l’a également montré la récente révélation de la bisexualité de Jon. On se doute bien, en tout cas, que la frange la plus droitière des fans américains ne va pas apprécier.

Source : Variety

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter