Spider-Man: No Way Home continue de faire parler de lui et génère encore beaucoup d'interrogations après un mois d'activité en salle. Le troisième long-métrage sur Spider-Man dans le MCU fait l'objet de nombreuses théories depuis des mois et cela ne risque pas de s'arrêter tant ce dernier laisse de nombreuses questions sans réponses. Après avoir tenté de comprendre pourquoi certains personnages n'y apparaissait pas, intéressons-nous aujourd'hui à un autre protagoniste très peu présent mais dont le passage à l'écran interpelle à travers une scène post-générique.

Attention, cet article contient des spoilers sur Spider-Man: No Way Home ! 

Noir c'est noir

C'est ce qu'on peut appeler un passage éclair. Dans la scène post-générique de Venom : Let There Be Carnage, nous pouvons voir qu'Eddie Brock (Tom Hardy) et son symbiote ont été transportés dans le MCU. Ils observent alors la TV devant eux présentant un flash news, révélant l'identité secrète de Spider-Man. De nombreuses théories ont logiquement présenté Venom comme le dernier membre des Sinister Six multiversels teasés dans les bandes-annonce de No Way Home.

Finalement le symbiote ne donnera aucun signe de vie durant le long métrage jusqu'à la scène inter-générique du film de Jon Watts. On retrouve Brock en train d'essayer de comprendre où il se trouve, accoudé à un bar, légèrement alcoolisé. Avant d'avoir réellement pu comprendre où il se trouvait et avant de pouvoir aller "se baigner tout nu", le personnage luit et retourne dans son univers, laissant un petit bout de symbiote derrière lui, mais sans payer le barman.

L'instinct du journaliste

Comment cela a-t-il pu être possible ? Pour rappel, seules les personnages connaissant l'identité de Peter Parker ont été aspirés par la faille créée par le sort raté du Doctor Strange (Benedict Cumberbatch). Jusqu'à maintenant, il n'a jamais été fait mention du jeune héros dans l'univers de Venom même si Andy Serkis avait révélé que Spider-Man existe dans cet univers. Il paraît donc étonnant qu'Eddie Brock se retrouve dans le MCU sans explication.

Nous pouvons donc penser que Brock connaît le Peter Parker de son univers. En effet, le personnage de Tom Hardy est journaliste et a pu croiser la route du Parker de son univers, photographe occasionnel comme chacun sait. Le jeune homme n'a pas encore été mordu par l'araignée radioactive dans ce monde ou n'a pas encore endossé le costume de Spider-Man.

Il est également possible que l'identité secrète du héros ne soit pas vraiment si secrète dans cet univers. Si Morbius se déroule bien dans la même réalité que Venom, cela pourrait alors expliquer le tag de Spidey sur lequel est inscrit le mot "meurtrier". Il est donc possible que tout le monde le connaisse pour une raison qui sera sûrement dévoilée dans le long métrage avec Jared Leto en vedette. Il ne reste qu'à déterminer qui est ce héros : Andrew Garfield, comme l'espèrent de nombreux fans, ou un nouvel acteur ?

Le lien de Knull, Dieu des symbiotes

Une autre théorie bien plus complexe pourrait expliquer cet évènement. Récemment, nous avons pu découvrir dans les comics – notamment King in Black de Ryan Stegman et Donny Cates – que tous les symbiotes sont liés d'une certaine manière via leur Dieu Knull. Le symbiote apparu dans Spider-Man 3 de Sam Raimi étant au fait de l'identité de l'Homme-Araignée, peut-être que ses homologues provenant d'autres univers le soient aussi.

Cela permettrait d'une part d'introduire Knull dans un potentiel Venom 3 mais également de créer un lien entre les différents symbiotes. Cela expliquerait l'absence du Venom de Topher Grace, remplacé par Hardy et l'Homme-Sable dans le rôle du vilain provenant de Spider-Man 3. Enfin, cela mènerait potentiellement le Spider-Man de Tom Holland à croiser la route de l'alien sans avoir nécessairement besoin de le réintroduire à l'écran une nouvelle fois.

Il apparaît certain que les fans attendent de pied ferme un affrontement entre Spidey et Venom mais cela semble inconcevable avec la version de Tom Hardy. Ce dernier tente comme il peut de faire le bien et un face-à-face avec un héros n'aurait pas vraiment de sens. De plus, cette version portée par Tom Hardy ne jouit pas d'une grande popularité. C'est probablement pour cela que Marvel Studios a cherché à introduire le symbiote d'une autre manière afin de le mettre sur la route de Tom Holland dans une potentielle prochaine trilogie. Après avoir découvert les concept arts de Thomas du Crest, on ne peut que dire oui !

Qu'en pensez-vous ? A votre avis, comment Eddie Brock et Venom sont-ils parvenus dans le MCU ? Dites-le nous en commentaire !

Spider-Man: No Way Home, actuellement en salle.

debug: t=14 / nbp=15

Ça pourrait vous intéresser

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter