Succès considérable au box-office 2021 après avoir franchi la barre du milliard de dollars de recette accumulés, Spider-Man: No Way Home continue de soulever plusieurs questions après avoir répondu à de nombreuses théories en tout genre. Le retour des vilains iconiques des précédentes franchises sur l'Homme-Araignée grâce au Multivers fut une surprise très agréable de ce film pour de nombreux fans. Mais pourquoi certains personnages manquent à l'appel ? On va tenter d'y voir plus clair.

Attention, cet article contient des spoilers concernant Spider-Man: No Way Home !

Des références, mais pas de présence

Lorsque Peter Parker (Tom Holland) détraque le sort du Doctor Strange (Benedict Cumberbatch), une brèche dans le Multivers s'ouvre au sein du MCU et provoque de nombreux dégâts. Plusieurs anciens vilains y sont transportés. Leur point commun ? Ils connaissent tous l'identité secrète de Spider-Man. Mais certains d'entre eux proviennent de l'instant précédent leur mort dans leurs opus respectifs. Le Multivers permet donc probablement de voyager entre les univers mais également dans le temps.

Cela provoque également, pour le plus grand plaisir des fans, le retour des précédentes itérations de l'Homme-Araignée, à savoir Tobey Maguire et Andrew Garfield. Ce dernier évoque d'ailleurs que la perte de son amour, Gwen Stacy (Emma Stone) lorsqu'ils retrouvent "Peter 1" sur le toit de l'université. Maguire évoque quant à lui les difficultés pour lui de concilier sa vie de super-héros et sa vie personnelle avec Mary-Jane (Kirsten Dunst). Mais on peut alors se demander pourquoi ces deux personnages majeurs pour la vie du héros sont absents dans le film de Jon Watts ?

Manque de temps ?

Plusieurs théories peuvent s'opposer pour répondre à cette question. Il est possible que les deux petites amies aient elles aussi été transportées dans le MCU lors de l'ouverture du Multivers mais que les différents protagonistes n'en aient pas eu connaissance. L'arrivée "surprise" des deux Spidey intervient lorsque Ned (Jacob Batalon) tente de retrouver le Parker de Holland. Les vilains ont quant à eux suivi ses traces pour le retrouver ou ont été confronté à lui, expliquant leur présence à l'écran. MJ et Gwen n'ayant pas été cherchées n'apparaissent donc pas.

Ça c'est surtout pour la partie scénaristique. Mais techniquement, leur absence peut provenir du fait d'un manque possible de temps à proposer. Le long métrage dure 2h28, le classant parmi les plus longs films du MCU. Il aurait donc été compliqué d'ajouter des minutes supplémentaires pour les réintroduire puis pour lier leurs histoires à celles des hommes qui ont partagés leur vie en plus de la trame principale. En effet, la mort de Gwen est un élément majeur dans la vie de "Peter 3", ce qui mène à son sauvetage héroïque pour secourir MJ (Zendaya). Son retour provoquerait un instant émotion supplémentaire qui devrait alors être développé et qui casserait le déroulement de l'intrigue.

Enfin, cela pourrait être d'ordre financier. Le retour de nombreux anciens personnages a dû prendre une certaine partie du budget dédié au film. Ces deux interprètes bankables auraient alourdi la facture, freinant sûrement Sony Pictures. Nous aurions tout de même adoré revoir les deux actrices reprendre leurs rôles en plus de Maguire et Garfield. Cela permettrait au personnage de The Amazing Spider-Man de faire la paix avec elle et avec sa perte, même si on peut aisément imaginer et que cela lui déchirerait le cœur à nouveau. On soulignera que son sauvetage sur MJ fut finalement une bonne rédemption.

Nous pourrions étendre cette interrogation à l'absence d'autres personnages majeurs connaissant eux aussi l'identité de Peter Parker : James Franco (Harry Osborn dans la trilogie Spider-Man), Dane DeHaan (Harry Osborn dans TASM2), Topher Grace (Eddie Brock dans Spider-Man 3) ou encore Denis Leary (George Stacy dans TASM).

Spider-Man: No Way Home, actuellement au cinéma.

Ça pourrait vous intéresser

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter