D’Alan Moore à Gou Tanabe, de Lovecraft Country à l’adaptation ciné éventuelle des créateurs de Game of Thrones, Howard Phillips Lovecraft inspire toujours autant la culture populaire,  surtout depuis qu’il est tombé dans le domaine public. Une preuve supplémentaire avec Miskatonic chez Aftershock.

Dans cette nouvelle série, dont le premier épisode sort aujourd’hui en V.O., le scénariste Mark Sable (Graveyards of Empire) présente Miranda Keller, une enquêtrice du Bureau d’Investigations (l’ancêtre du F.B.I.), déjà dirigé par J. Edgar Hoover durant cette décennie 1920. Elle est envoyée dans la vallée du Miskatonic, une vallée que les amateurs de Lovecraft connaissent bien, puisqu’on y trouve les villes d’Arkham et d’Innsmouth, lieux des nombreuses horreurs cosmiques imaginées par le reclus de Providence. Keller est accompagné par Tom Malone, un policier issu d’une des nouvelles de Lovecraft, L’horreur de Red Hook, connue pour être un de ses textes les plus racistes.

Les deux sont dépêchés pour enquêter sur des attentats à la bombe. Mark Sable explique : « Il semble au début que ces actes terroristes sont l’œuvre de radicaux, d’immigrants et autres « indésirables » qu’Hoover aimerait rafler, comme il l’avait fait dix auparavant avec les tristement célèbres « Palmer Raids » (1), qui avaient suivis une série de véritables attaques à la bombe. En fait, c’est une conspiration occulte de suprématistes blancs qui est en cause et ce sont précisément ceux qu‘Hoover déteste le plus qui peuvent les stopper« .

Sable semble ainsi vouloir s’amuser à se promener dans le monde de Lovecraft tout en renversant les valeurs réactionnaires de l’auteur autant que celle d‘HooverMiskatonic sera illustré par le dessinateur italien Giorgio Pontrelli, habitué de Dylan Dog, autre enquêteur du surnaturel.

 

(1) La fin des années 1910 a en effet été marquée aux États-Unis par la « menace rouge », cette peur d’un communisme et d’un anarchisme imposés par la terreur par des immigrants européens, principalement venus d’Italie et d’Europe de l’Est.  Hoover a été le bras droit du procureur général Alexander Mitchell Palmer au moment où celui-ci lançait les  fameux « Palmer Raids« ,  des opérations d’expulsions de sympathisants gauchistes.

Miskatonic #1 (Aftershock Comics), écrit par Mark Sable et illustré par Giorgio Pontrelli. Couvertures de Jeremy Haun & Tyler Crook. Sortie US le 11 novembre 2020.

Couverture de Miskatonic #1 par Jeremy Haun et Nick Filardi (Aftershock Comics).

Couverture alternative de Miskatonic #1 par Tyler Crook et Nick Filardi (Aftershock Comics).

Source : Monkeys Fighting Robots

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter