Joaquin Phoenix / Joker

Alors que le tournage devrait débuter en septembre, faisons un peu le point sur tout ce que l’on sait à propos du prochain film de Todd Phillips consacré aux origines du plus grand ennemi de Batman, Joker.

Deux films, deux Joker

Depuis l’arrivée de l’univers DC au cinéma, s’il y a eu des films très attendus par les fans, il faut bien avouer que certaines annonces de la Warner et DC étaient plutôt surprenantes – voire déconcertantes. Parmi elles, la plus étonnantes est sûrement l’annonce de deux films, chacun consacrés à un Joker différent. Ainsi, si l’un verra le retour de Jared Leto dans le rôle du Clown Prince du Crime, un autre se focalisera sur ses origines et sera un tout autre Joker, interprété cette fois par Joaquin Phoenix. Alors qu’on aurait pu douter de la concrétisation de ce projet, non seulement la production avance bien, mais le tournage débutera même dès le mois prochain, soit à peine quelques mois après l’annonce pour une sortie dans les salles obscures en 2019.

Joaquin Phoenix dans le rôle du Joker vu par BossLogic

Joaquin Phoenix dans le rôle du Joker vu par BossLogic.

Arthur Fleck, mafia, années 80 et univers alternatif

Vous l’avez compris, ce Joker étant différent de celui incarné par Jared Leto, le film se déroulera dans une réalité alternative, une continuité différente de celle de Suicide Squad, Justice League, Wonder Woman, Shazam! ou même Aquaman. Se déroulant dans les années 80, il sera question d’un acteur raté du nom d’Arthur  Fleck– A. Fleck, on ne manque pas d’humour à la Warner – méprisé par la société, retourné vivre chez sa mère Penny dans sa ville natale Gothamla mafia serait omniprésente. Il rencontrera sa voisine Sophie Dumond, et vivra une véritable descente aux enfers, devenant de plus ne plus sombre.

Gotham City dans Batman v Superman

Martin Scorsese, Robert De Niro : de grands noms associés au projet

Avec pour réalisateur celui des Very Bad Trip, Todd Phillips, la méfiance rejoignait la surprise, lors de l’annonce. Pourtant, si le projet attire l’attention, c’est en partie dû aux grands noms associés au film, dont celui de Martin Scorsese à la production. Avec un thème comme celui de la mafia, de la corruption et la folie, le réalisateur des Affranchis devient le gage de confiance du projet, tant et si bien que d’autres grands noms n’auront pas tarder à s’ajouter au casting. Qui aurait pu imaginer la présence de Robert De Niro dans un film sur le Joker ? Justement. D’après Variety, le script serait proche de celui du film La Valse des pantins – The King of Comedy en VO – réalisé en 1983 par Scorsese, dans lequel De Niro jouait le rôle d’un acteur raté kidnappant un présentateur TV. Ça ne vous rappelle rien ? C’est à peu de choses près le pitch de ce film consacré au Joker. De Niro interpréterait cette fois le présentateur, Joaquin Phoenix serait chargé de le kidnapper.

Notons aussi la présence au casting de Zazie Beetz – Domino dans Deadpool 2 – dans le rôle de la voisine Sophie Dumond, Frances Conroy (American Horror Story, Six Feet Under) et Marc Maron (GLOW).

Robert De Niro dans Joker

Thomas Wayne & Alec Baldwin

Le père de Bruce Wayne devrait tenir un rôle important dans l’histoire. Si rien d’officiel n’a encore été annoncé, les informations de Deadline et du Hollywood Reporter parlent d’un riche homme d’affaire sexagénaire au look et à l’attitude proche de Donald Trump durant les années 80 – kitch, vulgaire, bronzage artificiel et tout le reste. The Hashtag Show va plus loin en décrivant une des futures scènes du film : Bruce Wayne et sa mère, regardant à la télévision le Saturday Night Live dans lequel est invité Thomas Wayne. Forcément, les mêmes sources ont révélé que l’acteur Alec Baldwin allait tenir le rôle. Mais à peine un jour plus tard, celui-ci annonça son retrait sur le site USA Today – officiellement pour des raisons de conflits d’emploi du temps.

Alec Baldwin imitant Donald Trump pour le Saturday Night Live

Alec Baldwin imitant Donald Trump pour le Saturday Night Live.

Le même univers que The Batman ?

Quand nous vous disions que ce film consacré au Joker n’aurait aucun lien avec les autres films DC, en fait, ce n’est pas complètement vrai. Du moins, d’après Mark Hughes, journaliste chez Forbes tout de même. En effet, la Warner réfléchirait à l’idée de lier ce film avec The Batman de Matt Reeves. Évidemment, ça n’a rien d’officiel, mais on imagine aisément qu’en cas d’échec au box-office d’Aquaman et Shazam!, de repartir de zéro en considérant ce Joker comme la base d’un nouvel univers. L’avenir nous le dira.

Batman v Superman

La préparation physique de Joaquin Phoenix pour le rôle

Alors que le tournage du film devrait débuter dans quelques semaines, la prochaine incarnation du Joker à l’écran, Joaquin Phoenix, s’est semble-t-il déjà préparé pour son rôle. Et alors que l’on aurait pu penser que ce dernier aurait pris le chemin des salles de musculation – comme chaque acteur avant de jouer dans un film tiré de comic books, dont Jared Leto pour celui du Joker dans Suicide Squad –, des photos récentes de l’acteur montrent une impressionnante perte de poids.

La préparation physique de Joaquin Phoenix pour le rôle

La Musique

Pour finir, nous connaissons le nom de la compositrice de la musique du film. L’Islandaise Hildur Guðnadóttir sera chargée d’écrire la bande originale du film de Todd Phillips. Elle est l’autrice de l’OST de Sicario : la guerre des cartels et a participé à celles de The Revenant et Premier Contact. Violoncelliste de renom, nous pouvons nous attendre à une bande son brute, minimaliste, et à des ambiances très travaillées et sombres. Alors que le sound design d’Hans Zimmer est dans la tendance actuelle, le travail de Guðnadóttir est un très bonne alternative, plus proche des instruments acoustiques tout en restant dans la même approche.

Joker est attendu dans les salles obscures le 4 octobre 2019.

Video Thumbnail

Hildur Guðnadóttir – Opening

À lire aussi

.