C'est sur fond de guerre interne actionnariale que Disney vient de publier un communiqué dans lequel le géant du divertissement dévoile les bénéfices réalisés suite aux rachats de l'univers Star Wars et Marvel.

Des investissements juteux

Alors que Disney mène actuellement une guerre interne face à l'entrepreneur Nelson Peltz – comprenez que celui-ci critique sévèrement la stratégie du PDG Bob Iger et souhaite gagner des sièges au conseil d'administration pour imposer une vision drastique –, le studio a souhaité répondre à ses actionnaires en vantant les mérites des acquisitions de Lucasfilm et Marvel, respectivement en 2012 et 2009.

Relayés par The Hollywood Reporter, ces chiffres ont de quoi laisser rêveur pour n'importe quel investisseur. Ces franchises lucratives auront généré des profits importants pour la firme notamment au regard de l'investissement pour leur rachat et les coûts de production, et ce malgré les critiques de certains fans sur l'ingérence du studio dans leurs univers favoris.

Avec Lucasfilm – comprenant Star Wars et Indiana Jones –, Disney rappelle avant tout que de nombreux projets ont vu le jour avec une nouvelle trilogie au cinéma ainsi que des séries à succès comme The Mandalorian, Ahsoka ou encore Andor dont la saison 2 arrivera prochainement sur Disney+. Cela a également permis de développer de nouvelles attractions pour ses parcs à travers le monde et de relancer une franchise dont on connaît l'importance de la vente de produits dérivés. Ainsi, avec seulement les contenus audiovisuels, le retour sur investissement s'élève à 2,9 fois les coûts d'acquisition de 4 milliards $. Et cela ne s'arrêtera pas là puisque de nombreux projets vont voir le jour dans les prochaines années.

Pour le même montant, Disney a également racheté Marvel et notamment la branche Marvel Studios et son fameux MCU. Grâce aux Avengers – qui font parti des 15 plus gros succès de tous les temps au cinéma rappelle la publication –, c'est la bagatelle de 13,2 milliards $ de recettes qui ont été générés, soit 3,3 fois. Malgré la fatigue des super-héros qui plane sur l'avenir de la Maison des Idées, le MCU ne compte pas s'arrêter là grâce notamment à ses Phases 5 et 6 comprenant les Quatre Fantastiques, Deadpool 3, les nouveaux films Avengers ou encore Captain America 4.

Ces données diffusées par l'entreprise sont avant tout une manœuvre politique afin de défendre les choix commerciaux et stratégiques mais elles prouvent tout de même que le public est bel et bien présent. Et surtout l'occasion de communiquer à plus grande échelle sur la confiance accordée par le studio à deux de ses franchises parmi les plus populaires.

Source : The Hollywood Reporter

Envie d'en discuter ?
Rendez-vous sur Discord
Suivez-nous pour ne rien rater :
Star Wars
La Seizième Maison

Ça pourrait vous intéresser

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter