Alors que Moon Knight, la prochaine série Disney+, commence à dévoiler ses contours dans une bande-annonce intrigante, nous vous proposons de faire le point sur un personnage encore peu connu du grand public car finalement assez peu publié en France.

moon knight

Première apparition de Moon Knight ! (image : © Marvel Comics)

Premières apparitions

Moon Knight est apparu pour la 1ère fois en 1975 dans la série Werewolf by Night sous la plume de Doug Moench et les crayons de Don Perlin. Moon Knight commence sa carrière en tant que Marc Spector, un mercenaire costumé engagé pour capturer le loup-garou héros de la série. Se rendant compte de son erreur, il le laisse toutefois filer. Le destin du personnage aurait dû s’arrêter ici mais Len Wein, alors éditeur de la série aime bien le personnage. Il demande donc, avec son ami éditeur Marv Wolfman, aux auteurs de réutiliser le personnage dans les pages de Marvel Spotlight #28-29. C’est lors de ces épisodes que l’on apprend que Marc Spector a une triple identité : il n’est pas que mercenaire, il joue aussi le rôle du milliardaire Steven Grant et le chauffeur de taxi Jake Lockley. Marc alterne entre ces identités ainsi que celle de Moon Knight. En dehors de son ami Frenchie, le pilote de son avion qu’on a vu dès la 1ère apparition du personnage, c’est dans ces 2 épisodes qu’est introduit le casting secondaire qui va évoluer autour de Moon Knight. Il y a Gena, une serveuse amie de Lockley, le clochard Crawley et surtout la splendide Marlene qui partage la vie et le secret de Marc. On retrouve ensuite le personnage dans plusieurs séries Marvel comme Defenders (Roger Slifer/Keith Giffen), Marvel Two-in-one (Steven Grant/Jim Craig) ou encore Spectacular Spider-Man (Bill Mantlo/Mike Zeck/Jim Mooney). Il bascule alors définitivement dans le camp des gentils super-héros.

moon knight

Les alias de Marc Spector : Jake Lockley, Steven Grant et Moon Knight ! (image : © Marvel Comics)

La période Doug Moench/Bill Sienkiewicz : la meilleure série sur le personnage !

Moon Knight continue son bout de chemin dans les pages du magazine Hulk ! comme histoire de complément. D’abord dessiné par Gene Colan et Keith Pollard, son destin est ensuite pris en main par un tout jeune dessinateur nommé Bill Sienkiewicz. L’approche de l’artiste est très semblable de celle de son idole, Neal Adams. Les scénarios sont en revanche intégralement réalisés par Doug Moench.

Marc Spector est un ancien militaire, reconverti en mercenaire avec son ami d’enfance Frenchie. Marc a un frère, Randall Spector, lui aussi mercenaire. Mais la route des deux frères se sépare lorsque Randall trahit Marc et tue sa petite amie. Randall reviendra sous le nom du tueur à la hache et sera considéré comme mort après une bataille avec Moon Knight !

Les épisodes sont très appréciés, à tel point que Moon Knight obtient sa propre série en 1980, toujours par Doug Moench et Bill Sienkiewicz. Même si les origines du personnage avaient été développées lors des épisodes précédents, le n°1 nous propose de refaire un tour de ses origines.

moon knight

Le terrifiant Bushman, Marc Spector et Frenchie ! (image : © Marvel Comics)

Les origines de Moon Knight

Avant de devenir Moon Knight, Marc Spector et Frenchie font la connaissance du mercenaire Bushman, qui leur demande de l’aide pour certaines de ses missions. Alors qu’ils sont au Soudan, Marc prend la défense de civils que Bushman tue sans aucune hésitation. Il sauve notamment Marlene Alrune, la fille d’un archéologue venant de découvrir une nouvelle tombe égyptienne et qui va devenir sa nouvelle petite amie. Bushman met une sévère correction à Marc, qu’il laisse pour mort dans le désert. Marc arrive dans la tombe fraîchement découverte où il retrouve Marlene et meurt devant la statue de Khonshu, une divinité égyptienne… pour se réveiller frais et dispos quelques instants plus tard !

Marc affirme que Khonshu l’a choisi pour être son incarnation sur Terre, son chevalier de la vengeance. Prenant une cape sur la statue de Khonshu, il se venge de Bushman et retourne avec Frenchie et Marlene aux Etats-Unis. Utilisant l’argent de ses missions frauduleuses, il utilise son identité de Steven Grant pour faire des placements qui vont lui permettre de créer son arsenal de Moon Knight ! Durant sa première série, il combattra essentiellement Bushman, revenu d’outre-tombe et le vilain Midnight (Anton Mogart). Bill Sienkiewicz (qui affirme de plus en plus le style qu’on lui connaît) quitte le titre au numéro 30. Il est remplacé par Kevin Nowlan (Sword of Azrael) pour une petite demi-douzaine d’épisodes. C’est d’ailleurs peut-être l’un des seuls comics réguliers dessiné par cet artiste atypique en dehors de Tomorrow Stories. Mais la série décline et s’arrête au n°38, non sans être passé quelques temps plus tôt (au numéro 15) en format « prestige » disponible uniquement dans les comics-shops. Le style de Bill Sienkiewicz, très proche de celui de Neal Adams, certains aspects de l’histoire et surtout la présence de Dennis O’Neil en tant qu’éditeur renforcent dans l’esprit du public la ressemblance entre Moon Knight et Batman. Pour ceux qui vivraient en effet sur Mars, Dennis O’Neil est un scénariste mythique du justicier chauve-souris !

moon knight

Le style de Bill Sienkiewicz évolue ! (image : © Marvel Comics)

Deuxième et troisième série, nouvelles mini-séries : anecdotiques

Une deuxième série est relancée, mais ne fonctionne pas et s’arrête au numéro 6, ce qui en fait donc une mini-série. Elle dépeint Marc Spector en train d’avoir de grandes difficultés à gérer ses différentes identités. À tel point que Marlene le quitte. En Egypte, il rencontre des prêtres de Khonshu qui lui donnent de nouvelles armes et de nouveaux pouvoirs. Sa force est désormais proportionnelle à celle des phases de la lune. Il faut dire que le scénario d’Alan Zelenetz est assez classique et les dessins de Chris Warner très éloignés de la maestria et de l’innovation graphique de Bill Sienkiewicz ou Kevin Nowlan. Les 6 épisodes sont un peu difficiles à lire.

moon knight

Le nouveau Moon Knight, plus brillant que jamais ! (image : © Marvel Comics)

Après l’arrêt de sa série, Moon Knight intègre l’équipe des Vengeurs de la Côte Ouest et il va développer (comme tout le monde) une romance avec Tigra ! Il renie par la suite Khonshu, qui le prive alors de ses pouvoirs. Il est désormais temps de lancer une troisième série.

Marc Spector : Moon Knight est un véritable retour à la source, en faisant revenir Marlene et Frenchie et en proposant les aventures d’un justicier urbain. Les auteurs introduiront le 2e Midnight, le fils d’Anton Mogart qui devient le sidekick de Moon Knight avant d’être transformé par l’Empire Secret. Après une trentaine d’épisodes signés par Chuck Dixon et Sal Velluto, les rênes du justicier de la lune sont laissés à J.M. De Matteis et Ron Garney, avant de laisser la place à Terry Kavanagh accompagné de James Fry et surtout de Stephen Platt, qui assurera les derniers épisodes de la série qui s’arrête au numéro 60. Pour ceux qui ne s’en rappellent pas, Stephen Platt a été une étoile filante des comics, repéré par Rob Liefeld et qui a assuré quelques titres Image comme Prophet avant de tomber dans l’oubli. Et autant dire que ses dessins sentent bon les années 90. Cette 3e série, plutôt réussie lors de la période Dixon/Velluto n’apporte de fait pas beaucoup de choses au niveau de la mythologie du personnage en dehors de ce qui a été cité au-dessus. En ce qui concerne notre héros, il meurt à la fin de la série, en 1994.

moon knight

Smells like 90's spirit ! (image : © Marvel Comics)

Pour être ensuite ressuscité dans 2 nouvelles mini-séries, signées Doug Moench, Tommy Lee Edwards et Mark Texeira qui, si elles sont plutôt agréables, restent anecdotiques !

Quatrième série : la plus violente et la moins réussie !

Moon Knight fait alors son retour quelques années plus tard, en 2006, dans une nouvelle série signée Charlie Huston, Mike Benson et David Finch. Elle resitue les origines de Marc Spector en pleine guerre du golfe et propose des passages extrêmement violents ! Sans trop de raisons, Moon Knight devient violent, tue et mutile ses ennemis sans aucun remord. Elle transforme aussi le caractère de Frenchie, qui devient bisexuel et qui n’est resté avec Marc pas parce qu’il est son meilleur ami, mais parce qu’il est amoureux de lui. C’est ici qu’on reparle aussi de la santé mentale de Marc Spector. Cette série est une gigantesque accumulation de clichés qui en font peut-être la pire des séries consacrées à Moon Knight. Bizarrement, c’est l’une des seules à avoir été multi-publiée en France. Certainement à cause de son dessinateur qui pourtant ne fait pas mieux que Stephen Platt.

moon knight

David Finch ou Stephen Platt ? Une série violente et pas réussie ! (image : © Marvel Comics)

Elle s’arrête au bout de 30 numéros et est suivie d’une série en 10 épisodes, Vengeance of The Moon Knight réalisée par Greg Hurwitz et Jerome Opena. Cette nouvelle série est plutôt d’un bon niveau.

Secret Avengers et sixième série : la plus WTF !

Après une participation aux Secret Avengers (avec Warren Ellis aux commandes qui relooke le héros en lui donnant un smoking blanc et un masque), nous avons droit à une énième relance de la série par deux grandes superstars : Brian Bendis et Alex Maleev !

Et la série atteint des sommets de ridicule puisque Brian Bendis enfonce le clou sur les problèmes de troubles dissociatifs de l’identité en donnant à Marc Spector trois nouvelles personnalités, à savoir Captain America, Spider-Man et Wolverine ! Les 2 artistes finiront même leurs 12 épisodes en faisant en sorte que la personnalité Wolverine de Marc tue les autres. De grands moments de gène attendront le lecteur dans cette mini-série. De plus, les dessins d’Alex Maleev, très réalistes, sont assez moches.

moon knight

Marc Spector et ses nouvelles personnalités !!! (image : © Marvel Comics)

La valse des nouvelles séries (volumes 7, 8 et 9)

Une nouvelle série Moon Knight sera relancée, avec différents tandems d’auteurs et d’artistes. Dans ces volumes, Warren Ellis réutilise le costume blanc et la cravate qu’il avait déjà introduits dans la série Secret Avengers. Moon Knight devient un consultant de la police et répond au nom de M.Knight. Les 6 épisodes de Warren Ellis et Declan Shalvey seront suivis par des épisodes signés Brian Wood et Cullen Bunn. Ils réaffirment l’existence de Khonshu comme une créature extraterrestre et écartent les troubles dissociatifs d’identité. Marc Spector a désormais des dégâts au cerveau induits par sa relation psychique avec Khonshu. Ces séries ont le mérite de ce démarquer de ce qui a été fait avant et proposent de bonnes histoires.

moon knight

Le détective Moon Knight par Warren Ellis et Declan Shalvey (image : © Marvel Comics)

Deux autres nouvelles séries régulières (Moon Knight volume 8 et volume 9) ont depuis vu le jour, ainsi qu’une toute nouvelle série Moon Knight : Red, White and Blood qui verra prochainement le jour !

Les publications Moon Knight en France :

Moon Knight est un personnage plutôt peu publié en France. De fait, il est très difficile de conseiller une lecture.

Les épisodes de Bill Sienkiewicz ont été publiés par Aredit dans les années 80 et sont toujours inédits depuis ! Ce sont certainement les meilleurs de toute l’histoire du justicier. Sachant qu’ils ont été remasterisés en VO, on ne comprend pas pourquoi Panini ne ressort pas ces épisodes en intégrale !

La mini-série par Zelenetz et Warner est inédite en France.

moon knight

La version intégrale (image : © Marvel Comics, Semic France)

Quelques épisodes de Marc Spector : Moon Knight (Dixon/Velluto) ont été publiés dans les années 90 par Semic en Version Intégrale et n’ont pas été republiés depuis.

Les mini-séries (volume 3 et 4) sont inédites.

moon knight

(image : © Marvel Comics, Panini Comics)

Quant aux volumes 5, 6 et 7 ils ont tous été publiés en 100% Marvel et sont généralement à éviter pour les 2 premiers.

moon knight

(image : © Marvel Comics, Panini Comics)

moon knight

(image : © Marvel Comics, Panini Comics)

On pourra toutefois conseiller la lecture des Volumes 7, 8 et 9, publiés par Panini et qui pourront faire un bon point d’entrée pour les lecteurs.

Marvel Comics

Ça pourrait vous intéresser

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter