Découvrez la critique du deuxième tome (sur trois) de la bande dessinée américaine BRZRKR, scénarisée par Keanu Reeves (alias John Wick) et Matt Kindt et mise en image par Ron Garney, parue chez Delcourt.

B. est le Berserker (BRZRKR), guerrier ultra violent, parcourant la Terre depuis des temps immémoriaux. À notre époque contemporaine, il travaille pour l'armée américaine qui l'envoie sur les missions les plus dangereuses, qui lui permettent d'apaiser pour un temps sa soif de sang. Mais certains s'intéressent à lui au-delà de son immortelle utilité et c'est plus particulièrement Diana, qui le supervise, qui va tenter de percer son secret pour le cloner et créer une armée d'immortels.

BRZRKR, la critique du tome 2

Voici venu le temps du questionnement pour B., de la remise en question sur son existence, sur l’Amour qu’il rencontre et qui meurt à chaque fois, tandis que lui est immortel et traverse les époques à la Highlander. Alors que le premier tome était bourrin et sanglant (rassurez-vous celui-là l'est aussi dans une certaine mesure), ce second tome est plus contemplatif de l'homme, de ce qu'il a traversé, des époques, des civilisations qu'il a connues et sillonnées. Les gens qui s'intéressent de près à ce Dieu, font preuve d'une certaine curiosité historique et c'est aussi le bon moyen de montrer certaines époques. Ce tome, plus que le précédent, nous fait voyager dans le temps et les discussions que B peut avoir avec les protagonistes qui l'entourent sont des bons prétextes aux souvenirs. Le temps étant un élément important de l'histoire. Derrière la machine à tuer invincible, immortelle, on découvre l'homme, avec des sentiments, des envies. Mais on découvre aussi la soif inextricable de violence qui définit cet homme qui traverse les âges avec de plus en plus de mal.

B., alias BRZRKR. Pour Wikipedia, le Berserker est un "guerrier puissant qui a la capacité d’entrer dans une rage incontrôlable le rendant insensible à la douleur et aux blessures." Pour connaitre l'homme en profondeur, les scientifiques font des expériences. Non pas pour son bien-être, c'est pourtant ce qu'ils lui font croire, mais plus pour canaliser et cloner ses compétences hors normes. Mais B. souhaite pouvoir en finir et parle des inconvénients de l'immortalité, ce qui n'est pas sans faire penser au film Highlander, et principalement le problème de l'amour. C'était le thème de "Who wants to live forever" la chanson de Queen dans Highlander qui disait "Who wants to live forever... When love must die..."

Ce tome 2 de BRZRKR, tout aussi passionnant, est aussi rempli d'action et, une fois de plus, consciemment très violent. Graphiquement, c'est aussi glauque que beau mais le dessin accompagne à merveille l'histoire de cet homme qui traverse les âges. Nous voici véritablement au centre de l'histoire, le moment où on en apprend un peu plus sur le personnage, où l'histoire se développe, s'étoffe et c'est exactement ce qu'il se passe ici. En attendant le tome 3 qui ne devrait pas véritablement tarder (le 17 janvier 2024 pour être extrêmement précis), on se dit qu'un film (et donc une franchise) pourrait être sympa aussi, parce que l'univers est tellement étendu qu'il ne peut être que très riche. A ne pas manquer si on est fan de Keanu Reeves et d'ultra violence, même si ce tome est un peu plus réfléchi. Ce second tome se termine par une magnifique galerie de couvertures et d’illustrations.

BRZRKR sur Superpouvoir

BRZRKR Tome 2, Delcourt, 144 pages, 16,95€ (11,99€ en numérique). Sortie le 27 septembre 2023. Scénario de Matt Kindt sur une histoire de Keanu Reeves. Dessins de Ron Garney.

BRZRKR Tome 2Contrebande
De Keanu Reeves, Matt Kindt et Ron Garney
Cartonné – 144 pages – 16,95€
Acheter sur : AmazonFNACCulturaBubble

La suite des aventures de B., mi-mortel et mi-dieu. Alors qu'il erre depuis des siècles à travers le monde, il accepte de travailler pour le gouvernement américain en participant à des missions trop dangereuses pour de simples mortels. En échange de ses services, B. exige la vérité sur les origines de son existence.

Suivez-nous pour ne rien rater :

Delcourt

Ça pourrait vous intéresser

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter