Avengers: Endgame n’a pas fini son second weekend qu’il a déjà franchi pépère les deux milliards. Un succès sans précédent pour ce 22e film du MCU qui conclut une ère pour les Avengers. Extrêmement riche en émotions et en images fortes, son récit comporte énormément de rebondissements. Cependant, tout le monde n’interprète pas certains éléments du film de la même façon. Si son succès est indéniable, son scénario divise et on ne compte plus les débats en vidéo et sur les réseaux sociaux. Alors nous vous invitons à y réfléchir ensemble. Tentons de répondre aux questions les plus fréquemment débattues sur la toile.

Attention, cet article est composé de spoilers naturels, écrits avec amour et passion. Si vous n’avez pas encore vu Avengers: Endgame, bon sang, qu’est-ce que vous faites ici ?

50% de la population a disparu… Alors pourquoi toutes les rues sont vides ?

Avengers: Endgame

Wouhou, il y a quelqu’un ?

Effectivement, suite au claquement de doigts de Thanos (Josh Brolin), nous découvrons que les stades et les rues des villes sont désertées. Mis à part le gamin que croise Scott Lang (Paul Rudd), il n’y littéralement pas un chat dans les rues. Pour certains, c’est exagéré. Marvel dramatiserait volontairement le récit pour nous émouvoir. Sans doute, mais il faut réaliser que supprimer la moitié de la population, même de manière aléatoire, cause énormément de disparitions supplémentaires. La scène post-générique d’Infinity War le représentait très bien. Des avions s’écrasent sur des immeubles qui eux-même s’écroulent dans des villes bondées. Des trains, des bus, des métros, des voitures perdent leurs chauffeurs, causant des accidents en chaîne.

En fait, en faisant disparaître la moitié de la population, une civilisation entière pourrait disparaître. Rendez-vous compte : jamais notre espèce n’a connu pareil catastrophe depuis le néolithique. Même la peste noire ni aucune guerre n’a causé tant de morts. Sans compter le fait que parmi les victimes, il y avait forcément des gens dont le savoir, les compétences ou les responsabilités étaient importantes. Des présidents, des savants, des médecins.

Quant au fait que cinq ans ont passé, et que ce serait suffisant pour s’en remettre, il ne faut pas oublier le traumatisme que ça engendrerait. Un attentat, aussi violent soit-il, cause des dizaines, voire au pire des centaines de morts. Ici, on parle de plus de trois milliards. En fait, Marvel a même sans doute minimisé la chose.

Comment Hawkeye et Black Widow ne pouvaient-ils pas savoir qu’il y avait besoin d’un sacrifice ?

Avengers: Endgame

– Ok, je vais me sacrifier. C’est moi le plus malheureux. – Non, c’est moi ! – Non, c’est moi !

Les Avengers savent que Thanos a tué Gamora (Zoe Saldana) sur Vormir. Nebula (Karen Gillian) l’a suffisamment répété. Cette dernière savait pertinemment que Thanos était très attaché à Gamora. Nebula en a toujours été jalouse. Ils auraient pu faire le lien entre sa mort et le fait que Thanos ait récupéré la Pierre de l’Âme.

Pourquoi y avoir envoyé Black Widow (Scarlett Johansson) et Hawkeye (Jeremy Renner) ? Ces Avengers sont les plus faibles de l’équipe, mais sont les plus liés. Nous dirons donc que même s’ils ne savaient pas ce qui les attendait, c’est bien les bonnes personnes qui y ont été envoyées.

À quoi Spider-Man accrochait-il sa toile durant la bataille finale d’Avengers: Endgame ?

Avengers: Endgame

« Alors à quoi vais-je bien pouvoir m’accrocher ? »

Une question pour les passionnés de sodomie d’insectes volants. Durant la grande bataille finale, Spider-Man (Tom Holland) se balance avec aisance et rapidité avec sa toile. Il se charge même de transporter le Gant en évitant les adversaires sur le terrain, tel un joueur fonçant avec un ballon. Sauf qu’à chaque plan d’ensemble, on peut se poser la question : à quoi accroche-t-il sa toile ? À quoi est-il suspendu ? Il y a bien des créatures géantes et des vaisseaux, mais ils ne sont pas suffisamment nombreux et suffisamment éparpillés pour pouvoir se balader avec tant d’aisance.

Prenons le problème à l’envers. Imaginez que tout le long, Peter ait plutôt passé son temps à courir. Fini les scène de Spidey se balançant, pas de Pepper Potts (Gwyneth Paltrow) en armure qui lui file un coup de main, pas de Valkyrie (Tessa Thompson) sur un poney ailé, ni rien de tout ça. D’autant qu’une partie de la course démarre au sol, avec Hawkeye et Black Panther (Chadwick Boseman), et ça va déjà très vite.

Et puis, de vous à nous : quand vous lisez un comic book Spider-Man, vous demandez-vous chaque fois où il accroche sa toile ? Si oui, vous partagez certainement les goûts des passionnés cités plus haut. Mais nous vous aimons quand même, on ne juge personne ici.

Voilà pour la première partie. N’hésitez pas à nous partager vos réflexions. Que vous pensiez que nous nous plantons complètement, ou bien que vous soyez d’accords avec nous, gardons à l’esprit que tout ça n’est que du cinéma et n’a pour seul objectif de nous faire passer un bon moment.

La prochaine fois, nous parlerons de voyage dans le temps, réalité quantique, de Captain America et de guêpe.

Avengers: Endgame, au cinéma depuis le 24 avril 2019.

À lire aussi

.