La diffusion d'Ahsoka vient de se terminer sur Disney+ et malgré une intrigue plus proche d'une nouvelle saison de Star Wars : Rebels que d'une nouvelle série Star Wars, plusieurs enseignements sont à en tirer pour la suite de cet univers. En effet, la production de Dave Filoni a su puiser dans le canon mais également dans l'univers Legends pour avancer différentes intrigues là où on les avait laissées et surtout proposer un nouveau status quo dans une période encore peu exploitée. Si le cliffhanger final laisse une nouvelle porte ouverte vers le film de Filoni, on peut théoriser que de nombreux éléments qui ne manqueront pas de lier les différentes trilogies cinématographiques. Voici donc ce que nous a appris Ahsoka sur l'univers Star Wars.

Attention, cet article peut contenir plusieurs spoilers concernant Ahsoka. Si vous n'êtes pas à jour, suivez les enseignements de Maître Skywalker et retournez vous entraîner en répétant les mêmes gestes.

Le retour de Thrawn et Ezra Bridger

Ce n'est pas réellement une surprise mais cela ouvre de nouvelles perspectives sur le futur de Star Wars. Le Grand Amiral Thrawn et Ezra Bridger sont bel et bien de retour après un exil de plusieurs années dans une autre galaxie. En effet, après un ultime affrontement dans Rebels, le Padawan de Kanan Jarrus fait appel aux Purrgils – les baleines de l'espace – pour se débarrasser une fois pour toute de l'impérial, quitte à se sacrifier.

Grâce à Ahsoka, on apprend que les deux ont finalement survécu mais surtout que l'Amiral a pu mûrir un plan annonçant son retour pour restaurer l'Empire. À n'en pas douter, cela sera la trame principale du film préparé par Dave Filoni – également derrière les séries animées Star Wars : The Clone Wars et Rebels – et on imagine aisément Thrawn tenter de renverser une Nouvelle République balbutiante. Les graines de sa renaissance germeront en un empire de Premier Ordre ?

Ahsoka est (enfin) une Jedi

Alors que cela peut paraître évident et qu'elle est présentée comme tel dans la promotion de la série mais également dans sa présentation dans la deuxième saison de The Mandalorian, Ahsoka Tano n'est pas vraiment une Jedi. En effet, l'ancienne apprentie d'Anakin Skywalker n'a pas pu suivre sa formation jusqu'au bout puisqu'elle a quitté l'Ordre Jedi.

Cela intervient dans The Clone Wars, alors qu'elle est accusée de terrorisme au sein du temple Jedi et que tout le monde la considère comme coupable. C'est sans compter sur mon Maître qui croit en elle et parvient à prouver son innocence. Abattue par cette épreuve, Ahsoka décide de quitter l'Ordre. Mais dans l'épisode 4 de la série live, son passage dans le Monde entre les Mondes la confronte à Skywalker qui souhaite terminer sa formation. Ce faisant, elle est véritablement devenue une Jedi, basculant sa garde robe dans un blanc qui rappelle forcément un sorcier du monde de Tolkien.

Le Monde entre les Mondes toujours accessible ?

Toujours dans ce même épisode, nous pouvons (re)découvrir un espace que les fans de Rebels connaissent bien puisqu'il s'agit du Monde entre les Mondes, une dimension en-dehors du temps et de l'espace et accessible par les seuls utilisateurs de la Force et dont l'accès se trouve dans un ancien temple Jedi sur Lothal. C'est à ce moment-là qu'elle retrouve le fantôme d'Anakin, prêt à la former mais également à lui rappeler qui elle est.

Cet espace a un rôle crucial pour la Togruta puisque c'est à travers lui qu'Ezra Bridger parvient à la sauver lorsqu'elle affrontait Dark Vador dans Rebels. Après sa chute, elle se retrouve à nouveau ici mais est-ce bien réel ? On pourrait supposer qu'il ne s'agit pour elle que d'un rêve dans lequel elle puise une nouvelle force vitale. À moins qu'elle n'est y est vraiment accès d'une manière détournée notamment grâce aux pouvoirs de la Fille.

Mortis entre les galaxies

Baylan Skoll (Ray Stevenson) est un personnage bien énigmatique à plusieurs niveaux. Ancien Jedi ayant survécu à l'Ordre 66, devenu un Jedi noir reconnaissable à son sabre orange, ses actions de mercenaire auprès de Morgan Elsbeth cachent en réalité un dessein bien plus personnel. Les théories ont été nombreuses durant plusieurs semaines autour de son but. Et il faut dire que la réponse génère d'autant plus de questions.

Nous le retrouvons ainsi sur une statut taillée dans une montagne. Cette statut représente le Père, aux côtés du Fils, personnages découverts dans The Clone Wars, sur la planète Mortis. Avec la Fille, ils représentent les différents côtés de la Force : lumineux pour la Fille, obscur pour le Fils et entre les deux pour le Père. Sur Mortis, la Fille se sacrifie pour sauver Ahsoka faisant d'elle une nouvelle réincarnation. Bien que les spectateurs aient pu supposer qu'Anakin représente le Fils, et Obi-Wan le Père, on pourrait finalement s'attendre à ce que Skoll désire la place du Père ou soit lui-même sa réincarnation. Après tout, on en sait peu sur son passé et il pourrait avoir découvert Mortis lui aussi. Mais comment ces effigies ont pu traverser les galaxies ?

Les sœurs de la nuit (et Dark Maul) viennent d'une autre galaxie

Largement exploitée, notamment dans les comic books et dans The Clone Wars, l'histoire de Dark Maul nous le présente comme un frère de la nuit provenant de la planète Dathomir. Cette dernière est dirigée par la Grande Matriarche, Mère Talzin, une sœur de la nuit aux puissants pouvoirs. Alliée puis opposée à Palpatine à plusieurs reprises, elle causera malgré elle la quasi-annihilation de son peuple.

Grâce à Ahsoka, nous avons pu en apprendre encore un peu plus sur ces sorcières qui puisent leur magie noire du côté obscur de la Force. En effet, Dathomir est une planète d'adoption puisqu'elle viennent d'une autre galaxie, quasiment inexplorée et que seuls les Purrgils permettent de relier. Cela explique la carte retrouvée par la Jedi au début de la série et servait finalement de repaire. D'autres sœurs de la nuit ont-elle pu survivre de l'Empire en d'autres lieux ? Pourquoi Thrawn se rend-il sur Dathomir lors de son retour ? Il se pourrait que leurs secrets aient encore un rôle à jouer dans le futur, ou plutôt dans le passé. L'arme maniée par Morgan Elsbeth est en effet semblable aux Katanas Jedi que les Chevaliers utilisaient dans les anciens temps. Une façon pour mener l'univers Star Wars plusieurs siècles en arrière, aux origines de la Force ?

La Force peut être universelle ?

La Force, cette énergie mystérieuse régit l'univers Star Wars depuis les premières minutes d'Un Nouvel Espoir en 1977. Sujette à interprétation, notamment depuis la Prélogie où Georges Lucas lui octroie une origine plus scientifique, elle a très longtemps été l'exclusivité des Jedi et des Sith avant que d'autres personnages introduits dans l'Univers Étendu, Legends et Canon ne vienne grandir les rangs de ses utilisateurs.

La série Ahsoka a tout de même fait un lien avec la très controversée postlogie en laissant entendre que n'importe qui – ou presque – y est sensible et peut s'en servir, à travers le personnage de Sabine Wren. Si cela semble logique en expliquant que la Force unit chaque être vivant et qu'elle varie selon le taux de midichloriens présents en chacun, cette théorie est débattue depuis Les Derniers Jedi entre les fans. On peut aussi considérer que depuis l'Ordre 66 et la présence de l'Empire, chaque personne ayant des sensibilités avec la Force est rapidement retrouvée pour ne plus présenter de menace. Mais suite à la bataille d'Endor, de nouveaux utilisateurs peuvent émerger et, en l'absence d'entraînement, montre des aptitudes encore sommaires. Libre à chacun de se faire son avis.

La restauration du Sénat

Depuis la chute de l'Empire, une Nouvelle République est née avec ses différents leader : Luke, Léia, C-3PO, Han, Lando, Hera et bien d'autres. Nous avons pu en voir quelques éléments dans The Mandalorian mais cette période a été finalement assez peu exploitée. Si les lecteurs de comics le savaient certainement déjà, le grand public a pu apprendre grâce à Ahsoka que Mon Mothma, ancienne sénatrice et mécène de la Rébellion, est devenue la nouvelle chancelière alors que Léia Organa est devenue une sénatrice d'importance.

Forcément, durant l'Empire, le Sénat a perdu beaucoup de pouvoirs et a même été mis de côté par Palpatine durant un temps. Ce chantier était donc un priorité pour rétablir la démocratie tout en effaçant les erreurs qui ont mené à sa chute. Mais on voit bien que cela ne sera pas une mince affaire, notamment face aux différents partisans de l'Empire ou à des sénateurs, encore une fois, bien trop zélés.

Les mandaloriens réunis ?

Ahsoka fait la part belle au casting de Star Wars : Rebels avec le retour d'Ezra Bridger (voir plus haut), la Générale Hera Syndulla et surtout Sabine Wren. Dans les derniers épisodes de la série animée, on apprend que la mandalorienne devient l'apprentie d'Ahsoka Tano et part à la recherche du Padawan de Kanan Jarrus. Si la relation n'a visiblement pas été au beau fixe, notamment à cause de son lien compliqué avec la Force, sa progression pourrait bien mener vers une réunification du peuple de Mandalore.

En effet, on sait désormais que la famille Wren a été tuée durant la purge de l'Empire et que Sabine est donc la dernière survivante de sa maison. Cet épisode tragique a été entrevu dans la dernière saison de The Mandalorian et a permis de mettre en avant la réunification des clans mandaloriens grâce à Bo-Katan Kryze. Elle et Sabine se connaisse bien et ont un lien important avec le sabre noir. Il se pourrait donc que la réunion ait lieu prochainement pour permettre aux mandaloriens d'être finalement tous ensemble pour affronter la menace de Thrawn et Moff Gideon dans le film du Filoniverse.

Ahsoka est disponible en intégralité sur Disney+.

Suivez-nous pour ne rien rater :

Ça pourrait vous intéresser

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter