Chaque mois, des dizaines de comics VF sont proposés dans les librairies. L’offre est large : tellement large qu’il est impossible, à moins de posséder le compte en banque de Tony Stark de tout acheter. Ma solution : une liste mensuelle la plus exhaustive possible des comics qui ont attiré mon attention et que j’ai déjà lus ou vais lire, éventuellement découvrir ce que je ne connais pas mais qui m’a fait de l’œil sur des previews.

Le principe est simple : je sélectionne et je rejette au fur et à mesure pour ne garder que le meilleur. Je n’ai qu’une seule contrainte, donnée par mon maléfique rédacteur en chef : la liste définitive de mes achats ne doit pas dépasser 66,60 €. J’ai toutefois la possibilité de réutiliser l’argent non dépensé de mois en mois, comme une petite cagnotte. Il me reste ce mois-ci 22,86 €. Ma liste est composée de trois groupes : les comics que je rejette (et où je peux être très très très méchant), ceux que je conseille mais que je n’achète pas (pour raisons de budget) et ma sélection finale du mois.

NOUVEAUTÉ : L’inflation arrivant et certains éditeurs pouvant proposer jusqu’à trois omnibus par mois, je peux désormais choisir durant toute l’année deux omnibus au maximum sans toucher à ma cagnotte ! Problème : j’ai déjà tout utilisé ! Donc pas d’Omnibus nouveau en 2023 sauf dans le cadre de ma tirelire ! Et ce mois-ci c’est un peu dommage !

Avant-propos : La production est telle que je ne peux pas me permettre d’être totalement exhaustif. Pour les œuvres que je ne connais pas ou que je n’ai pas lues, je me ferai une opinion sur les premières pages ou les premiers numéros. Et s’ils ne sont pas disponibles, ce sera uniquement sur les auteurs. De plus, je laisse de côté tous les titres qui ne sont pas des one shots ou des débuts de série. Il n’y a pas d’intérêt de vouloir mettre dans ma liste un tome 5 ou 6 puisque vous êtes déjà sensés vous avoir fait votre avis avec les numéros précédents. Je vous donnerai quand-même en début d’article un petit récapitulatif des séries à suivre. Il est tout neuf, il est tout beau, ce n’est pas Alain Roussel mais le planning des sorties du mois de Septembre, pour vous faire une meilleure idée de toutes les sorties.

Je vous conseille donc, dans les séries à suivre

Little Monsters T2 : Lorsque Jeff Lemire et Dustin Nguyen s’amusent à faire une version vampirique de Sa Majesté des Mouches, c’est toujours très surprenant ! La conclusion sera-t-elle à la hauteur ?

Madman Intégrale T2 : Parce que Mike Allred est grand et que son Madman est une ode aux comics. C’est très réussi, dans un style qui ne dénote absolument pas de sa production récente.

Punisher T3 : Conclusion de la série de Jason Aaron, qui propose enfin quelque chose d’assez détonnant dans l’univers de Frank Castle. Très conseillé !

Nightwing Infinite T4 : la meilleure série de super-héros de ces derniers mois ! Indispensable !

BRZRKR T2 : Parce que mine de rien, le récit de Keanu Reeves (et Matt Kindt) se lit plutôt bien et se voit superbement mis en images par un Ron Garney totalement déchaîné !

Batman Chronicles 1988, T3 : On ne le dira jamais assez : il faut soutenir cette collection si l’on veut avancer ! En plus, vous avez droit à des pages de Berni Wrightson, ce qui ne se refuse jamais !

Ma sélection du mois d’août 2023

  • Gideon Fall’s intégrale T1, Urban Indies, 39 €
  • The Unnamed : Junkyard Joe, Urban Indies, 19 €
  • X-Men l’intégrale 1984-1985, Panini Comics, 36 €
  • Avengers : la guerre à travers le temps, Panini Comics, 19 €
  • Avengers : Zone Rouge, Panini Comics, 19 €
  • La sorcière rouge T1 : la dernière porte, Panini Comics, 19 €
  • Lodger, Delcourt, 15,95 €
  • Hitman Tome 1, Urban Comics, 39 €
  • Multiversity présente Terre-38, Urban Comics, 39 €
  • Daredevil par Mak Waid Omnibus Tome 1, Panini Comics, 70 €
  • Sin City tome 1 : sombres adieux, Huginn & Muninn, 19,95 €
  • Sin City tome 2 : une femme à se damner, Huginn & Muninn, 19,95 €

354,85 €. Effectivement c’est la rentrée !

Ce que j’évite

The Unnamed: Junkyard Joe

Alors peut-être que le récit est bon, peut-être que c’est très bien et vu que Gary Frank est aux commandes de la partie graphique,  ce sera forcément très bien dessiné. En revanche, je considère GEIGER comme l’un de comics les plus surcôtés de ces dernières années. De fait, il est pour moi impensable de prendre ce volume, situé dans le même univers et parlant d’un personnage secondaire de la série, dont je me moque comme de ma première chemise. Je passe peut-être à côté de quelque chose, mais c’est trop pour moi !

The Unnamed : Junkyard Joe, Urban Indies

Lodger

Même topo pour David Lapham. Ce qui est vraiment bizarre c’est que j’ai adoré STRAY BULLETS. En revanche, tout le reste, que ce soit ses BATMAN ou même ses YOUNG LIARS, je n’ai jamais pu arriver au bout. Ça m’est à chaque fois tombé des mains. Et je ne comprends pas pourquoi. Je devrais aimer, c’est de la grosse qualité mais je n’arrive jamais à terminer. J’ai réessayé encore avec ce récit de vengeance assez tordu, mais je n’ai pas franchi le troisième épisode. Lapham reste pour moi un mystère.

Lodger, Delcourt

Avengers : la guerre à travers le temps

Paul Levitz et Alan Davis sur un comic-book Avengers ? Ca m’aurait fait rêver… il y a vingt ans. Parce que clairement, cette mini-série ne fonctionne pas, même avec un côté nostalgique. Le récit est très creux, on s’ennuie ferme et cela ressasse toujours les mêmes idées autour des versions de Kang. Levitz a perdu définitivement son mojo et Alan Davis, s’il assure encore un peu, est beaucoup moins flamboyant qu’avant. La série de trop peut-être.

Avengers : guerre à travers le temps, Panini Comics

Il reste encore 300,90 €. Ce mois-ci, nous avons quantité de livres de bonne qualité, mais qui ne sortent pas vraiment du lot. Voici donc la très longue liste de cette deuxième fournée.

Ce qui mérite d’être acheté et lu mais que je ne prends pas pour des raisons de budget (du moins réussi au plus réussi)

Sin City tome 1 : Sombres adieux

J’y reviendrai plus tard mais bizarrement, si l’on ne peut absolument pas nier la qualité de la série de Frank Miller, le tome 1 qui pose les bases est loin d’être mon préféré. Ça arrive parfois pour certaines séries. Il faut attendre le deuxième arc pour être conquis (Sandman, Fables).  Peut-être parce que je n’aime pas le personnage de Marv, je ne sais pas, mais ce premier tome m’avait laissé une impression un peu fadasse, surtout après avoir lu le deuxième avant (les joies des publications VF de l’époque, ou Internet n’existait pas). Donc c’est un récit important, c’est une œuvre de Miller magnifiquement réussie (tout du moins sur ces 2/3 premiers volumes), mais ce n’est pas mon préféré.

Disponible sur AmazonFNAC, Cultura et Bubble ou en édition prestige sur Amazon, FNAC, Cultura et Bubble.

Sin City Tome 1 , Huginn & Muninn

Gideon Falls Intégrale T1

Le tandem Lemire/Sorrentino fonctionne toujours très bien et c’est le cas avec cette histoire mystérieuse de disparition, associée à une peur de l’apocalypse, tout cela renforcé par des dessins cryptiques (mais magnifiques). J’ai totalement adoré les premiers épisodes, et puis, le temps se prolongeant, j’ai laissé la série de côté. Parce que le rythme mensuel (j’achetais la série en singles VO) ne correspondait pas à cette lecture. Qui, pour le coup est vraiment de qualité, mais avec un rythme assez lent. La publication en intégrale devrait me permettre de me replonger dedans.

Disponible sur AmazonFNACCultura et Bubble.

Gideon Falls, Urban Comics

X-Men l’intégrale 1984-1985

Une intégrale X-Men sans aucun épisode des X-Men dedans, c’est assez cocasse !  Ce volume nous offre trois mini-séries qui ont toutes un point commun : un scénario plutôt intéressant mais une mise en image assez médiocre. On commence par la mini-série ICEBERG, celle qui a le moins d’intérêt du volume. C’est toutefois une bonne mise en avant d’un personnage souvent laissé de côté, par un spécialiste du genre onirique (et parfois gnangnan) : J.M. De Matteis. Les dessins de Paul Kupperberg sont au mieux moyens. On enchaîne avec le point fort du recueil : la mini-série avec le Fauve et Dazzler qui prend immédiatement une tournure sombre. Il faut dire que nous sommes sur un récit scénarisé par Ann Nocenti en période très très insiprée Vertigo. C’est bizarre, c’est plein d’idées, c’est décousu, bref, c’est différent. Et c’est pour ça qu’on aime ! Le dessin c’est Don Perlin, donc c’est pas extraordinaire sauf qu’il est assisté de Kim de Mulder qui donne un côté sale à ses dessins très appréciable sur cette série. Quant à la dernière, WOLVERINE & KITTY PRYDE, c’est tout simplement la série qui a manqué à tous les lecteurs des années 90, celles où notre héros réglait ses comptes avec son histoire japonaise et qui nous proposait une évolution de Kitty. Jamais publiée en France parce que si le scénario de Claremont est classique et plutôt intéressant, il est totalement foutu en l’air par les dessins d’un Al Milgrom catastrophique, en recherche de style et qui livre des planches juste abominables durant quatre numéros. Intéressant pour les fans, mais pas vraiment pour les pupilles des lecteurs.

Disponible sur AmazonFNACCultura et Bubble.

X-Men intégrale 1984-1985, Panini Comics

La Sorcière Rouge Tome 1

Point positif : Sara Pichelli ! Point négatif : Steve Orlando. Voilà, je crois que tout est dit sur cette relance d’une série régulière consacrée à la sorcière rouge, devenue gérante d’un magasin de magie (les fans de Buffy apprécieront) qui donne accès à une porte magique qui permet à chaque numéro de trouver une intrigue nouvelle sans avoir trop à se casser la tête (quelqu’un passe par la porte et voilà !). C’est très bien dessiné, c’est même plutôt sympa à lire mais bon, clairement, c’est très, très superficiel. La structure de chaque épisode est la même : il y a un problème avec quelqu’un à cause de la magie, la porte s’ouvre et Wanda va le régler en faisant deux ou trois incantations. Et ce n’est même pas raté ! Juste que ce n’est pas mémorable.

Disponible sur AmazonFNACCultura et Bubble.

La Sorcière rouge la dernière porte, Panini Comics

Daredevil par Mark Waid Omnibus

Le Daredevil de Waid est un incontournable. De par sa volonté de redonner une nouvelle direction au héros, avec un aspect un peu plus positif et nettement moins dépressif.  En revanche, si ça démarre très bien avec un Marcos Martin en feu, la série traîne des pieds jusqu’à l’arrivée de Chris Samnee, qui va porter le personnage vers une toute autre nouvelle direction. Mais c’est important, car Waid nous montre qu’on peut faire de bonnes histoires sans toujours tomber dans le glauque ou le dépressif. À montrer et à faire lire à tous ceux qui ne jurent que par Batman parce qu’il est daaaaaark !

Disponible sur AmazonFNACCultura et Bubble.

Omnibus Daredevil par Mark Waid, Panini Comics

Avengers Tome 2 : Zone Rouge !

Un excellent récit. Dur, nerveux, assez sombre et surtout, superbement mis en image par un Olivier Coipel en transition de style. C’est d’ailleurs pour moi la toute dernière œuvre un peu singulière de ce dessinateur, qui a abandonné son style « Chris Bachalo sale » pour un aspect plus lisse, plus moderne et à l’image de ce qui s’est fait chez Marvel durant les années 2010 où l’on imposait à tous les dessinateurs de faire du photoréalisme à la Bryan Hitch. C’est pour moi le meilleur travail du dessinateur chez Marvel. Et comme l’histoire est réussie et auto-contenue, c’est parfait pour s’offrir une bonne histoire.

Disponible sur AmazonFNACCultura et Bubble.

Avengers Zone Rouge, Panini Comics

Multiversity présente : Terre-38

Il paraît que les épisodes de John Byrne sur GENERATIONS ne sont pas extraordinaires. Mais déjà, j’aime cette idée de suivre un super-héros et sa descendance sur 80 ans. Et niveau dessins, ça ne doit pas être si mal que ça. Mais, alors que l’on a tendance à taper sur les prix des comics, URBAN nous offre 720 pages (plus que l’Omnibus Daredevil) pour 39 € ! De fait, moi qui n’ai jamais été réellement tenté par ces épisodes, je vais carrément les lire au vu du pavé et de son prix. Bien joué !

Disponible sur AmazonFNACCultura et Bubble.

Multiversity présente Terre 38, Urban Comics

58,95 € ! On est bons pour la sélection du mois !

Ma sélection du mois

Sin City Tome 2 : Une Femme à se damner

Comme j’ai pu le dire plus haut, parfois des séries explosent en qualité après quelques épisodes. Et vraiment pour moi, si l’on doit résumer l’œuvre de Miller sur Sin City c’est avec ce volume. Car tout y est : l’ambiance noire, le polar crasseux qui sent mauvais, les femmes fatales, les trahisons. Et le travail de Miller est absolument admirable. L’histoire est peut-être plus linéaire, les héros sont plus traités en profondeur. Cet ouvrage est une réussite totale qui méritait bien une réédition.

Disponible sur AmazonFNACCultura et Bubble ou en édition prestige sur AmazonFNACCultura et Bubble.

Sin City Tome 2 , Huginn & Muninn

Hitman Tome 1

Sans conteste, c’est le comics du mois. Parce que, à mon sens, Garth Ennis a produit deux œuvres majeures dans le monde du comic-book : PREACHER et HITMAN. Oubliez THE BOYS, oubliez THE PUNISHER. On a tendance à résumer Ennis par son aspect provoc, par sa volonté de tourner en ridicule les super-héros. Sauf que ce dernier est un sacré écrivain, qui sait, quand il le veut, donner une profondeur folle à ses personnages. Et c’est toute la réussite de HITMAN. Derrière un aspect « je me moque des super-héros DC » et des histoires trash « Zombie Night at The Gotham Aquarium », c’est une véritable déclaration d’amour à ces personnages de papier que nous livre Ennis. S’il les tourne en ridicule, c’est surtout parce qu’il les aime. Et Tommy Monaghan, le personnage principal, qui ne respecte rien, va être le vecteur de ce respect. Il va connaître une évolution surprenante et révéler au fur et à mesure de ses aventures déjantées un réel sens de l’humanité. C’est fort. Après, les dessins de John MC Crea sont certes un peu datés, mais son sens du ridicule est assez fun. Véritablement le bouquin du mois à ne pas manquer ! En revanche, si vous ne jurez que par l’aspect trash et décérébré de The Boys, vous risquez d’être déçus. Moi en tout cas, je n'aime jamais autant Ennis que lorsqu’il nous fait réfléchir tout en proposant des histoires pour des ados de 15 ans !

Disponible sur AmazonFNACCultura et Bubble.

Hitman Tome 1, Urban Comics

Septembre propose pas mal de choses, mais il nous reste un peu d’argent quand-même. J’ai 30,51 € pour la prochaine fois.

Suivez-nous pour ne rien rater :

Panini ComicsUrban Comics

Ça pourrait vous intéresser

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Dans cette chronique