Première publication de Martin Goodman en matière de comic-books, Marvel Comics #1 de fin 1939 marque ni plus, ni moins que le début de l'univers Marvel avec la première apparition de Namor the Submariner et de Human Torch. En mars dernier, un exemplaire d'un grand intérêt historique s'est adjugé pour un peu plus de 2,4 millions de dollars.

La sortie de Marvel Comics #1 est estimé au 31 août 1939, c'est en tout cas la date indiquée dans le très officiel Registre des Copyrights. Il en existe deux éditions connues, l'une dont la date de couverture est octobre 1939 (dont le tirage est estimé à 80 000 exemplaires), l'autre dont la date de couverture est marquée novembre 1939 et dont le tirage est estimé à 800 000 exemplaires. C'est une édition de novembre dont il s'agit ici, connue sous le nom de "Pay Copy" (ou exemplaire de paie). Cet exemplaire a en effet appartenu à Lloyd Jacquet, le directeur de Funnies, Inc, le studio à qui Goodman confia la réalisation du premier numéro de son Marvel Comics. Dans les pages de ce numéro, il nota les sommes réglées aux auteurs, les numéros de chèques et le nombre de pages payées. Regroupées, ces annotations donnent les informations suivantes:

25/05/1939 Burgos (Human Torch)… chèque #106… 128.00 $… 16 pages
31/05/1939 Thompson (Kazar)... chèque #108… 120.00 $… 12 pages
31/05/1939 Gustavson (Angel)... chèque #109… 64.00 $… 8 pages
31/05/1939 Everett (Sub-Mariner)... chèque #110... 83.25/96.00 $... 12 pages
31/05/1939 Dixon (Jungle Terror)... chèque #111… 48.00 $… 6 pages
31/05/1939 ? (Burning Rubber)... chèque #113… 5.00 $... histoire
31/05/1939 ? (Burning Rubber)... chèque #114… 3.00 $... illustration
31/05/1939 Paul (couverture)... chèque #115… 25.00 $... couverture
Pas de date Mahon (Masked Raider)… chèque #202… 72.00 $... 8 pages

On apprend ainsi que les auteurs ont été payés essentiellement le 31 juillet 1939, sauf Carl Burgos qui a été payé le 25 pour ses 16 pages d'Human Torch. Le prix de la page était alors de 8 $, sauf pour deux exceptions. Ben Thompson obtint 10 $ pour chaque page de Kazar, un tarzanide qui donnera bien des années plus tard son nom au protecteur de la Terre Sauvage. Pour les 8 pages de Masked Raider, Jacquet lâcha 72 $, soit 9 $ l'unité. Curieusement, pour ces pages, aucune date n'est indiquée et le chèque n'est pas à l'ordre de l'auteur qui a signé la bande, Al Anders, mais au nom d'un certain Mahon. Il s'agit probablement de John F. Mahon qui était lui-même éditeur chez Funnies, Inc et un ancien de Centaur Comics où l'on sait qu'Anders travailla. Agissait-il en qualité d'agent pour Anders ? Ou Mahon était-il le scénariste de Masked Raider et les deux auteurs se partagèrent-ils les 72 $ ? Ou bien encore Anders, auteur dont on sait finalement peu de choses, n'était-il qu'un pseudonyme de Mahon ? Que de questions...

Autre curiosité, le double montant pour Bill Everett. 96 $ est bien le montant correspondant au paiement de 12 pages produites pour 8 $ sur Sub-Mariner. A quoi correspondent donc les 83,25 $ que Jacquet à noter sur son exemplaire ? Mystère et boule de gomme.

Frank Paul toucha, pour sa part, 25 $ pour sa couverture devenue célèbre. Non notés par Jacquet, Raymond Gill récupéra 5 $ pour son récit en prose de 2 pages, "Burning Rubber" et Sam Gilman obtint 3 $ pour l'illustration qui ornait cette courte nouvelle. Paul Gustavson fut payé 64 $ pour ses 8 pages d'Angel (rien à voir avec le X-Man du même nom) et Tomm Dixon (un alias du dessinateur Arthur Pinajian) fut rémunéré 48 $ pour Jungle Terror.

Ce numéro d'un intérêt rare s'est donc adjugé sur un site d'enchères pour la modique somme de 2 427 777,65 $, ce qui le place à la quatrième place des comic-books les plus chers dans un Top 5 qui ne cesse de changer ces derniers temps tant la spéculation va bon train concernant ces pièces de collections que sont devenus certains illustrés.

Marvel Comics

Ça pourrait vous intéresser

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter