Suite au report du Festival International de la BD d'Angoulême au mois de mars, plusieurs éditeurs stars se sont retrouvés pris de cours. C'est le cas notamment de Panini Comics France et d'Urban Comics qui ont annoncé hier leur absence de l'édition 2022 du très attendu FIBD.

Si Urban Comics ne s'étend pas trop sur le sujet dans le communiqué fait sur son site, Panini Comics s'est en revanche fendu d'un tweet qui a le mérite de donner des explications. Et il y a fort à parier que les raisons doivent être sensiblement les mêmes pour les deux éditeurs.

En effet, le FIBD est l'occasion de mettre en avant des avant-premières ainsi que des personnalités de l'industrie. Or, crise sanitaire oblige, il est assez compliqué en ce moment d'organiser et/ou de planifier le déplacement d'invités internationaux. De plus, qui dit avant-premières dit évidemment impression. Là encore, la crise du COVID a mis a mal l'activité des imprimeurs. Et là dessus, Panini rappelle également que nous traversons une crise concernant le papier (et tout ce qui dépend de l'industrie du bois).

Reste à voir si l'édition 2022 du Festival International de la BD d'Angoulême sera verra amputée d'autres grands noms.

Dans les deux cas, les éditeurs nous donnent rendez-vous en 2023 pour la prochaine édition qui aura la particularité de célébrer les 50 ans du festival.

Panini ComicsUrban Comics

Ça pourrait vous intéresser

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter