Difficile de ne pas remarquer l’élan d’enthousiasme entourant l’œuvre de l’écrivain Stephen King, ces derniers temps.

En moins d’une semaine, pas moins de quatre projets d’adaptation ont été annoncés voire concrétisés autour de ses histoires : nouvelles versions cinéma pour Charlie et La Part des Ténèbres et l’arrivée de séries autours de Jerusalem’s Lot, L’Histoire de Lisey. 

Au sein de cette nouvelle manne de terreur, le site Collider nous apprend que la chaîne FX et MGM travailleraient actuellement sur une mini-série basée sur le premier roman de l’auteur : Carrie (sous-titré « Carrie au bal du diable » en France). Une nouvelle version télé dont on pourrait questionner la nécessité, étant donné que le roman a déjà été porté par deux fois à l’écran. D’abord en 1976 avec le film culte du même nom réalisé par Brian de Palma, puis en 2013 dans Carrie : La vengeance, un remake pas très bien accueilli, avec Chloë Grace Moretz (révélée par Kick-Ass) dans le rôle-titre. Si on y ajoute Carrie 2 : La Haine (de Katt Shea), fausse suite de l’original, le sujet semble relativement clos autour du personnage.

Ceci dit, on apprend dans ce même article que, selon certaines sources, les équipes en charge de cette nouvelle adaptation compteraient faire de la jeune Carrie un personnage transgenre – et/ou de couleur. Rien n’est encore établi et FX n’a apporté aucune précision à ce sujet.

Ce choix de casting spécifique serait une manière d’aborder avec un regard moderne les thèmes forts du roman que sont la discrimination, la cruauté humaine, la différence, l’émancipation et le besoin d’acceptation. Dans un contexte où le sujet est encore critiqué par des personnalités publiques telles que J.K. Rowling, il est certain que l’angle d’attaque n’est pas inabordable.

Pour mémoire, le livre sorti en 1974 suit l’histoire de Carrie White, une jeune fille timide qui subit les moqueries des élèves de son lycée et les sévices de sa mère, une fanatique religieuse terrifiée par les pouvoirs de sa fille douée de télékinésie.

Que pensez-vous de ce projet ? Est-il nécessaire de passer par la case remake pour aborder le sujet ?

Sissy Spacek dans le classique Carrie au bal du Diable (1976)

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter