Connaissez-vous le point commun entre Botticelli, le castor et Harley Quinn ? Le film Birds of Prey (et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn), évidemment. Ou du moins, sa dernière affiche officielle, avec une fois encore toute la folie et l’excentricité qui caractérise cette campagne de promo depuis le début.

Voilà le tableau : Harley Quinn (Margot Robbie) prenant la pose de la célèbre Naissance de Vénus de Botticelli, debout dans la conque d’un coquillage. À sa gauche, non pas Zéphyr et Chloris soufflant le vent du printemps, mais Huntress (Mary Elizabeth Winstead) et Black Canary (Jurnee Smollett-Bell) et son arbalète. Au dessus, la jeune Cassandra Cain (Ella Jay Basco), et à droite, Renee Montoya (Rosie Perez). Et parce que la scène n’était pas assez dingue, deux compagnons supplémentaires accompagnent cette chère Harley : une de ses hyènes (Bud ou Lou) déjà vue sur une des affiches précédentes, et Bernie le castor !

Une affiche très éloignée de celles des blockbusters de super-héros habituels, en plus du côté ludique en matière d’histoire de l’art. À moins que le choix de ce tableau soit adressé à tous ceux qui ne peuvent plus encadrer l’omniprésente Harley Quinn ?

Birds of Prey (et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn), au cinéma le 19 février 2020.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter

À lire aussi

.