Star Wars : Les Derniers Jedi, la critique (sans spoilers)
Ready Player One, la bande-annonce du prochain Spielberg
Jurassic World: Fallen Kingdom, le trailer
Marvel’s The Punisher, la critique
Avengers: Infinity War, la première bande-annonce
CB Cebulski remplace Alex Alonso chez Marvel

C’est une surprise. Alex Alonso quitte son poste d’Éditeur en Chef chez Marvel Comics et c’est C.B. Cebulski qui a été nommé pour le remplacer.

On le sait, le poste d’Éditeur en Chef est d’une importance capitale. Chargé de mettre en place les stratégies des décideurs, il est celui qui orchestre et supervise toutes les décisions éditoriales et créatives. Depuis 2011, c’était Alex Alonso qui occupait ce poste. Il avait succédé à Joe Quesada, l’homme qui l’avait débauché de chez Vertigo en 2000. Parmi ses faits d’armes, on peut citer la création du label Max (des comics pour un lectorat adulte), la supervision du run de J. Michael Straczynski sur Amazing Spider-Man ou des titres X-Men de 2008 à 2011.

Aujourd’hui, il quitte donc son poste et c’est C.B. Cebulski qui le remplacera.  Grand fan de manga, il a notamment édité et traduit Dark Angel de Kia Asamiya chez Central Park Media. Il travaille chez Marvel depuis le début des années 2000 où il a initié la collection de séries Marvel Mangaverse, largement inspirée de l’esthétique de l’animation japonaise. Avec la collection Tsunami qu’il supervisera, il tentera de séduire le lectorat des mangas. Le label sera essentiellement connue pour la création de la série Runaways par Brian K. Vaughan et Adrian Alphona. Cebulski se spécialisera dans la détection de nouveaux talents dont notamment Alphona, Skottie Young ou Valentine DeLandro. Pour cela, il ne se cantonne pas seulement aux Etats-Unis, mais n’hésite pas à prospecter partout dans le monde, nouant des contacts avec de nombreux artistes aussi bien européens qu’asiatiques. Ce profil “cosmopolite” fait de lui le candidat idéal pour devenir Vice-President chargé du management de la marque pour l’international. A ce titre, il devint extrêmement stratégique en étant “l’homme de Marvel” en Chine, un marché énorme qui attise la convoitise de Disney, le propriétaire de Marvel. Il vit même à Shanghai depuis plusieurs années.

Il devra cependant rentrer à New York pour prendre à bras le corps son nouveau défi. Marvel semble en effet actuellement en position de faiblesse par rapport à DC Comics, son éternel concurrent. La relance des titres Rebirth semble avoir plus trouver son public que son homologue marvelien Legacy et la firme connait une véritable hémorragie de créateurs qui migrent vers Image ou DC, à l’image de Brian Michael Bendis tout récemment. Le profil de “manager de talents” de Cebulski semble donc être l’atout majeur qui lui a permis de gagner le poste. D’ailleurs, ces premiers mots  au NY Times sonnent comme une profession de foi: “On entend toujours parler des scénaristes et des dessinateurs, mais les gens oublient les encreurs, les coloristes et les lettreurs. Chacun d’entre eux est un artiste à part entière.

Cette nomination va en tout cas sans doute provoquer une vague de restructuration éditoriale chez Marvel Comics dans les mois à venir, que Superpouvoir se chargera de vous rendre compte.

CB Cebulski remplace Alex Alonso chez Marvel

C.B. Cebulski

 

CB Cebulski remplace Alex Alonso chez Marvel

Alex Alonso

Source: ComicsBeat