En décembre prochain, le scénariste et dessinateur Daniel Warren Johnson, aidé du coloriste Mike Spicer, se lance dans une saga en quatre Prestige Format, intitulée Wonder Woman : Dead Earth.

Plutôt habitué au travail indépendant, Daniel Warren Johnson s’est déjà fait remarqué avec Space-Mullet! (traduit en français chez Akileos, 2016), Extremity (Delcourt, 2019) ou bien encore The Ghost Fleet, en collaboration avec le scénariste Donny Cates (Urban, 2019). Illustrateur pour la plupart des grands éditeurs, Warren Johnson ne s’est pourtant guère intéressé jusque-là à une franchise en séquentiel. Pour le DC Black Label, il a choisi Wonder Woman qu’il va projeter dans un futur post-apocalyptique après un long sommeil. La Terre est complètement détruite, il ne reste plus qu’une seule cité où se cachent les derniers survivants qui doivent faire face à des monstres. Malgré des pouvoirs amoindris, Wonder Woman va tenter de protéger cette dernière poche d’humanité et de résoudre le mystère derrière la catastrophe qui a amené tout ça.

Pour le site io9, Daniel Warren Johnson s’explique sur ce choix : « J’aime l’audace d’un héros immortel qui dit à un humain : « Je le fais parce que je t’aime ». Pour moi, le meilleur moyen de tester les limites de cet amour pour une humanité qui n’en est peut-être pas digne, c’est de le mettre face à la dure réalité de ce dont l’humanité est capable. Dans ce monde, les humains font de leur mieux pour survivre et quand ils essaient de survivre, souvent, leurs plus mauvais aspects se manifestent. Et c’est tout à fait visible dans Wonder Woman: Dead Earth. »

Il s’explique également sur sa décision d’affaiblir la princesse Diana : « Dans le premier numéro, elle se bat dans un bar. Elle shoote dans une table vers des seigneurs de guerre. Je suis vraiment content de l’idée de de cette silhouette très élégante qui se salie les mains. C’est vraiment amusant à dessiner, et c’est un bon moyen de réexaminer le personnage. »

Wonder Woman : Dead Earth #1 (DC Comics), par Daniel Warren Johnson et Mike Spicer. Couvertures de Johnson. Sortie US le 18 décembre 2019.

Extraits de Wonder Woman: Dead Earth par Daniel Warren Johnson (DC Comics).

Daniel Warren Johnson est plutôt généreux en études et WIP sur son Twitter.

.