Après une version sublimement contrastée de Dracula par James Tynion IV, c'est au tour d'un autre monstre Universal de connaître une adaptation au format comics : The Creature from the Black Lagoon, inspiré du long-métrage d'épouvante signé Jack Arnold sorti en 1954.

Lancée à l'initiative des studios Universal et confié aux soins de l'éditeur Skybound, cette nouvelle itération de l'emblématique Universal Monster a été confiée aux soins de Ram V (Batman Nocturne, Gravity Falls, These Savage Shores) et Dan Watters (Loki: the liar, Lucifer) avec, aux dessins, Matthew Roberts (Battle Pope) et ni plus ni moins que monsieur Dave Stewart (Hellboy) aux couleurs. Des artistes promettant d'ores et déjà une belle approche esthétique et un script surprenant.

Contrairement au Dracula de Tynion, qui suivait quasiment à la lettre le long-métrage classique de Tod Browning avec le légendaire Béla Lugosi dans le rôle du vampire, The Creature from the Black Lagoon Lives!  (mini-série prévue en quatre numéros)  s'annonce comme un remake de l'histoire originale aux temps modernes avec des personnages inédits – sans toutefois désavouer l'univers du long-métrage.

Pour mémoire, L'Étrange créature du lac noir (titre français du film de 1954) suit une expédition dans les terres amazoniennes lancée sur les traces d'un monstre remontant à la préhistoire et pouvant représenter le chaînon manquant de l'évolution humaine. Dans les eaux à la fois paradisiaques et sauvages de l'Amazonie, la créature amphibie va défendre sa liberté et s'éprendre de la belle Kay Lawrence (Julie Adams), l'assistante du scientifique en chef de l'expédition - dans une scène de natation en miroir depuis entrée dans l'Histoire du septième Art.

Dernier grand succès des monstres Universal, le film de Jack Arnold (également notable pour avoir été le premier long-métrage à être tourné et diffusé en trois dimensions dans les salles obscures) a connu deux suites : La Revanche de la créature (1955), avec,  dans un petit rôle, un tout jeune Clint Eastwood en début de carrière, suivi de La Créature est parmi nous (1956), cette fois réalisé par John Sherwood. Dans les années 1990, un projet de remake confié à John Carpenter (avec le légendaire Rick Baker aux effets spéciaux), ne vit finalement jamais le jour. Notons également que le monstre aquatique crée par la designeuse Millicent Patrick eut une influence considérable sur le cinéma de science-fiction et des réalisateurs de renom, dont Tim Burton, Peter Jackson et Guillermo Del Toro - sans oublier le scénariste Mike Mignola dont le Abe Sapien est une pure référence à la créature-titre.

The Creature from the Black Lagoon Lives! est prévu pour avril 2024.

 

 

Suivez-nous pour ne rien rater :

Ça pourrait vous intéresser

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter