Alors que la Warner a engagé une immense partie de chaises musicales, tous les prochains grands rendez-vous du studio ont eu droit à un report, sauf semble-t-il un seul, – et parce que vous avez lu le titre, vous devinez qu’il s’agit de – Dune.

À l’occasion de ce festival du gros bordel des sorties de film, Tenet s’est vu décalé de deux semaines, Wonder Woman 1984 de deux mois, Sacrée Sorcière a pris la place de Godzilla vs Kong qui du coup prend la place de Matrix 4 qui se voit repoussé à 2022. Pendant ce temps, avec classe et discrétion, le prochain Denis Villeneuve évite les décalages, dribble les annulations, et file droit vers une sortie dans les salles obscures à la date prévue, performance qu’aucun film du moment ou presque n’a pu réaliser.

Voir une adaptation digne de ce nom de l’oeuvre littéraire culte de Frank Herbert était déjà une excellente surprise, mais que le film sorte cet hiver comme prévu, malgré la crise sanitaire qui a mis à genoux Hollywood en stoppant net toutes les productions, ça relève du miracle.

On espère qu’une première bande-annonce pointera enfin son nez cet été, seules des photos publiées dans Vanity Fair ayant été dévoilées pour le moment.

Dune, au cinéma le 23 décembre 2020. Si tout va bien.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter

À lire aussi

.