Black Panther, la critique
Rampage : The Rock, gorille géant et loup volant dans le nouveau trailer
Venom : la première bande-annonce
Deadpool 2 : rencontre avec Cable dans un nouveau trailer
Star Wars : les créateurs de Game of Thrones chargés d’écrire une nouvelle série de films
Conan the Barbarian par Esad Ribic

C’est une annonce qu’on n’attendait pas. Conan le Barbare reviendra dans le catalogue Marvel en 2019. La licence était jusque là détenue par Dark Horse Comics, mais l’histoire entre le Cimmérien et la Maison des Idées ne date pas d’hier.

Créé en 1932 par Robert E. Howard dans le magazine Weird Tales, Conan est devenu, au fil des rééditions et des textes apocryphes, le symbole de l’heroïc fantasy. À la fin des années 60, le rédacteur Roy Thomas a voulu diversifier la production de Marvel Comics et a flairé la bonne affaire en achetant les droits de ce personnage pour une bouchée de pain. Au travers de la série Conan the Barbarian, et aidé par le jeune dessinateur anglais Barry Smith, il lancera le Cimmérien dans le grand bain de la BD mondiale.

Les premiers épisodes du duo sont devenus mythique, mais Smith partira rapidement, laissant la place à John Buscema, qui deviendra LE dessinateur par excellence du personnage. Plus encore que Conan the Barbarian, c’est la série en noir et blanc Savage Sword of Conan qui décuplera la puissance graphique que Buscema donne à Conan. Sa représentation du barbare rentrera dans la conscience collective au point d’influencer l’adaptation cinéma qu’en fera John Milius en 1982. Au travers de plusieurs séries, et même d’un strip de presse, Marvel adaptera ou inventera les aventures de l’anti-héros d’Howard durant pas moins de 26 ans, liant le personnage et l’éditeur pour plusieurs générations de lecteurs.

Après quelques années d’absence des comic-shops, dues  à des bisbilles autour des ayants-droits, Conan fera son retour dans les racks, mais sous la bannière Dark Horse cette fois. En 2003, le scénariste Kurt Busiek et le dessinateur Cary Nord livreront leur propre vision du barbare, plus proche de sa source littéraire et graphiquement moins stéroïdé. Suivront d’autres séries comme Conan the Cimmerian, de Tim Truman et Tomas Giorello,  en 2008 ou Conan the Barbarian en 2012, par Brian Wood et Becky Cloonan. En tout, jusqu’en 2017, ce sont pas loin de 150 numéros (sans compter les séries limitées et projets spéciaux) que Dark Horse produira.

Aujourd’hui donc, Marvel récupère les droits, portant un nouveau coup dur à l’éditeur au cheval noir, après l’avoir privé de la manne Star Wars. Cependant, pour l’instant, à part l’annonce de cette prise de guerre, aucun détail n’a filtré sur comment Marvel va gérer sa nouvelle acquisition. Tout au plus a-t-on eu droit à deux visuels signés par Mike Deodato Jr et Essad Ribic, mais rien n’indique que les deux illustrateurs seront liés aux personnages, puisqu’il faudra attendre 2019 pour voir les premiers comic-books Conan avec le logo Marvel.

Conan the Barbarian par Esad Ribic

Conan the Barbarian par Esad Ribic

Conan the Barbarian par Mike Deodato Jr.

Conan the Barbarian par Mike Deodato Jr.

Source: The Beat