Si le tournage de Wonder Woman 1984 est terminé depuis décembre dernier, le film ne sortira au cinéma qu’en juin 2020. Il nous faudra donc patienter encore un peu plus d’un an pour voir la suite du premier volet de Wonder Woman.

La suite ? Pas vraiment, selon le producteur Charles Roven au micro de Vulture. “Patty Jenkins était déterminée à faire de ce film la prochaine itération de Wonder Woman, mais pas une suite. Et c’est ce qu’elle est en train de faire. C’est une époque complètement différente et vous aurez une idée de ce que Diana/Wonder Woman a fait durant tout ce temps. Mais c’est une histoire complètement différente que nous racontons.”

Peut-être conscient de ne pas avoir été suffisamment clair, Roven précise. “Il s’agit plutôt d’un stand-alone, comme le sont les films Indiana Jones et James Bond, plutôt qu’une histoire continue.”

Il semble que le très bon accueil réservé au premier Wonder Woman ainsi qu’à Aquaman, deux films peu liés à l’univers partagé de DC, soit considéré comme un atout qui a participé à leur succès. La Warner et DC souhaitent des films moins connectés, suffisamment bons pour fonctionner seuls. Et donc fini les films bandes-annonces dont on sait que l’intrigue aboutira au film suivant. Dorénavant, chaque film sera un stand-alone, en contrepied complet avec la méthode Marvel. D’ailleurs, ce sera le cas aussi avec Shazam!. Est-ce la bonne méthode ? L’avenir le dira.

Rappelons pour finir que Wonder Woman 1984 se déroulera dans les années 80, sur fond de guerre froide. Nous aurons droit à un étonnant de retour de Steve Trevor (Chris Pine), ainsi qu’au personnage de Cheetah, qui possède le corps de l’archéologue Barbara Ann Minerva, interprétée par Kristen Wiig.

Wonder Woman 1984, dans les salles obscures le 5 juin 2020.

À lire aussi