Suite aux déclarations de son président, David Zaslav, qui ne cache pas vouloir s'inspirer du Mavel Cinematic Universe qui fait office de modèle évident à suivre, Warner Bros. Discovery est en quête de son propre Kevin Feige – le boss et chef d'orchestre du MCU – pour son DCEU. Et si l'exercice est finalement plus difficile qu'il n'y paraît, il est loin d'être le seul soucis à plus ou moins long terme.

Pour commencer, le recrutement est donc bel et bien difficile. Si certains envisageaient Greg Berlanti dans le rôle, le producteur Dan Lin était le candidat le plus solide il y a encore peu de temps. Or ce dernier a décliné l'offre. Il semble évident que même si la liste est courte, les deux hommes ne sont pas les seuls à avoir été approchés, toutefois le poste est encore vacant à ce jour. Et d'après le site The Hollywood Reporter – qui a généralement des sources des plus fiables – les explications sont nombreuses.

Premier point d'inquiétude pour les candidats, la pression qui pèserait sur les épaules de l'élu(e) serait assez considérable, la comparaison avec le MCU étant constante. À ce propos, le porte parole d'une star du DCEU restée anonyme a d'ailleurs expliqué "Zaslav ignore tout ce qu'il ne sait pas. C'est effrayant. Et vous serez comparé à Marvel. C'est injuste. Au moment où ils ont eux-mêmes été jugés, ça marchait. C'est tout le contraire chez Warner. C'est dur pour tout le monde. Qui voudrait de ce poste ?"

Justement, le management de David Zaslav semble être également au cœur des inquiétudes du côté des investisseurs. En effet, Zaslav a maintes fois été décrit par d'anciens collaborateurs comme assez difficile à vivre professionnellement parlant. Et dans la mesure où ses décisions et actions ont pour principal objectif de combler le lourd endettement de cette branche du groupe – ce qui a notamment amené l'annulation de nombreux projets audiovisuels liés à l'univers de DC Comics, permettant de faire des économies, voire de la défiscalisation en déclarant des pertes –, il semble évidemment que ses moindre faits et gestes vont être scrutés. D'ailleurs, le bruit court qu'un ancien responsable de Zaslav a été sollicité pour décrire sa manière de travailler et ses capacités à aller au bout des ambitions qu'il a fixées.

Mais ces manipulations économiques pourraient avoir un autre but : rendre le groupe bien plus intéressant en vue d'une nouvelle fusion (après la récente entre Warner Bros. et Discovery donc) qui semble inévitable pour certains expert qui citent le groupe NBCUniversal comme candidat le plus susceptible de se lancer dans l'opération. De quoi remettre en question le plan sur dix ans lancé tant bien que mal par David Zaslav et douter de l'avenir de nombreux projets.

En résumé, si l'absence d'une personne à la tête du DCEU est effectivement un soucis, il semblerait que ce soit davantage au niveau du groupe et de son PDG que le problème se situe.

Source : THR

Ça pourrait vous intéresser

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter