C’est via Twitter que le réalisateur Matt Reeves a confirmé officiellement qu’Andy Serkis sera bel et bien Alfred Pennyworth, le majordomme de Bruce Wayne dans sa version de The Batman.

On savait que le comédien et réalisateur, pro de la motion-capture (il incarnait Gollum dans la saga du Seigneur des Anneaux) avait été approché pour jouer un rôle dans le film (Le Pingouin, pensions-nous). C’est finalement le rôle du fidèle butler de l’homme chauve-souris qui lui revient.

Après les recrutements de Robert Pattinson (Bruce Wayne / Batman), Zoë Kravitz (Sélina Kyle / Catwoman), Paul Dano (L’Homme Mystère), et Jeffrey Wright (Jim Gordon), ce nouveau choix de casting semble bien confirmer la volonté de Reeves de s’écarter des archétypes physiques en vigueur dans les adaptations du célèbre comic-book de Bob Kane. Le physique trapu et la gouaille de Serkis, qui prêtait ses traits au rustre Ulysse Klaw dans Black Panther, sont à des lieues de ce qu’on imaginerait de ce bon vieil Alfred, mais n’est-ce pas là tout le génie de ce choix ? Dans l’idée, Serkis, avec son accent cockney, pourrait constituer un prolongement plus brut et pourquoi pas très flegmatique du personnage tel qu’il est joué par Sean Pertwee dans la série Gotham.

Aux dernières nouvelles, il est a noter que Serkis devait être aux commandes de la réalisation pour Venom 2, pour le compte de Sony / Marvel. Les emplois du temps de tournage des deux super-productions pourraient se chevaucher et expliquerait pourquoi l’acteur ne campe finalement pas un rôle plus important encore.

En tout cas, l’implication de Serkis dans The Batman demeure une excellente nouvelle. Rappelons que niveau casting, une autre rumeur persistante avait été lancée en même temps que celle du recrutement de Serkis dans le rôle d’Alfred, à savoir Colin Farrel pour le rôle d’Oswald Cobblepott / Le Pingouin. Cette dernière reste encore à confirmer.

Que pensez-vous de ce choix ? Préféreriez-vous voir Serkis jouer Alfred ou le savoir à la réalisation de Venom 2 ?

The Batman, au cinéma le 30 juin 2021.

« Mate, this is gonna be f****** wicked ! »

À lire aussi

.