Suite à l’énorme bad buzz de la fin du partenariat entre Sony et Marvel Studios, Sony dégaine le communiqué et met officiellement cet échec sur le dos de Disney et Marvel. Selon eux, la raison principal tout ça serait la charge de travail accrue de Kevin Feige. Summum de cynisme, Sony se dit même déçu que le boss de Marvel Studios ne soit plus le producteur des prochains films Spider-Man.

Voici le communiqué officiel de Sony : « La plupart des nouvelles d’aujourd’hui sur Spider-Man ont mal interprété les discussions récentes sur l’implication de Kevin Feige dans la franchise. Nous sommes déçus, mais nous respectons la décision de Disney de ne pas le laisser continuer à être le producteur principal de notre prochain film Spider-Man. »

La charge de travail accrue dont fait référence Sony concerne l’arrivée des séries Marvel de Disney+ ainsi que celle des X-Men et Fantastic Four, qui désormais occupent beaucoup de temps à Kevin Feige.

« Nous espérons que cela changera à l’avenir, mais comprenons que les nombreuses nouvelles responsabilités que lui a confiées Disney – y compris toutes les propriétés Marvel récemment ajoutées – ne lui laissent pas le temps de travailler sur une propriété intellectuelle qui ne leur appartient pas. Kevin est quelqu’un de formidable et nous lui sommes reconnaissants de son aide et de ses conseils et nous apprécions le chemin qu’il nous a aidé à suivre et que nous poursuivrons. »

Il ne manque plus que le « bisou ! » à la fin du communiqué. On imagine que Marvel et Disney devrait très bientôt réagir façon « c’est pas notre faute mais la leur ». En tous les cas, la pression est bien là, et pour la défense de Sony, il faut reconnaître qu’ils ont le mauvais rôle. Nombreux sont les fans qui les interpellent sur les réseaux sociaux pour exiger qu’ils acceptent la proposition de Disney. Parmi eux, Jeremy Renner, l’interprète de Hawkeye dans les Avengers. Pourquoi négocier quand vous avez une armée de fans et de vedettes pour vous soutenir ?

Suite au prochain épisode.

À lire aussi

.