À la suite d’une embuscade orchestrée par leur propre camp, Wix et Pict sont séparés et vont tout mettre en œuvre pour tenter de se retrouver l'un l'autre. Pict est prise au piège dans une cabane a oiseaux, transportée par une fauconne, qui ne lâchera prise que lors d’une attaque de corbeaux. C’est sur une ile qu'elle se retrouvera et qu’elle y fera la connaissance de Snag, un écureuil protecteur puis plus tard d’un clan de castors affairés sur un barrage. Wix quant à lui, fera la rencontre de son côté de Skoga, une tortue puis d’Atlas l’élan qui va l’aider dans sa quête et le mener à bon port.

Scurry, la critique du tome 2

Il s'agit bien là d'une véritable quête pour les deux souris. L’une souhaite rentrer chez elle, l’autre souhaite retrouver la première. C’est un retour gagnant dans le petit monde dystopique et post-apocalyptique de Scurry, la BD de Mac Smith où évoluent ces animaux anthropomorphes. Passé l’effet animaux familiers de banlieue du premier tome, Mac Smith nous plonge en pleine forêt dans ce second tome qui nous permettra de rencontrer de nombreux autres animaux plus sauvages et chaque animal rencontré est une bonne excuse pour un sublime dessin. Et force est de constater qu’ils sont légion, les sublimes dessins.

L’histoire haletante est maitrisée, plus vivante encore. On arrive à trembler pour les destins de ces pauvres souris qui sont au plus bas de la chaine alimentaire et qui tentent de survivre dans un monde où prévaut la loi du plus fort, où il faut éviter de se faire croquer. Les thèmes abordés sous jacents sont nombreux comme celui de l’entraide entre les plus faibles, des problèmes des réfugiés, des travailleurs exploités, de la gestion des ressources, des souverains fous, mais surtout du pouvoir, tout comme chez nous en ces périodes électorales où on constate que la place doit être bonne pour qu’ils se battent tous avec autant d'entrain pour mettre la main dessus.

La conclusion est qu’il n’est pas facile d’être une souris tout en bas de l’échelle dans une nature hostile, mais qu’on arrive à tout en s’entraidant et que les plus dangereux ne sont pas toujours ceux qui font le plus peur ou ceux qui sont les plus forts, surtout lorsque l’on voit Resher et Kessel qui ourdissent leur plan diabolique. Un excellent tome, passionnant, très rythmé, pas dénué d’humour et doté de nombreux rebondissements, qui nous donne fortement envie d’en découvrir plus (il reste encore un tome) de ce petit monde animal sublimé par des dessins somptueux, qui insufflent une vie incroyable à ce récit.

Scurry, tome 2 : La Forêt immergée, Delcourt, 128 pages, 13,50€ (8,99€ en numérique). Sortie le 2 avril 2022. Scénario, dessin et couleur : Mac Smith

Scurry sur Superpouvoir

Envie d'en discuter ?
Rendez-vous sur Discord
Suivez-nous pour ne rien rater :
La Seizième Maison

Ça pourrait vous intéresser

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter