Après avoir été présenté à l'occasion de l'E3 cette année, le jeu vidéo Marvel's Guardians of the Galaxy vient enfin de sortir sur nos plateformes ce mardi 26 octobre. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le jeu est une véritable bouffée d'air frais après le décevant Marvel's Avengers sorti l'an passé. Car la tâche s'avérait compliquée pour le jeu de Square Enix et Eidos-Montréal tant celui sur les Plus Puissants Héros de la Terre avait refroidi de nombreux fans par son gameplay ou encore son scénario très redondant. Alors qu'avons-nous pensé des aventures de Star-Lord et sa bande de mercenaires déjantés ? Voici notre avis !

Nous avons pu tester le jeu Marvel's Guardians of the Galaxy sur Xbox One grâce à une version test fournie par l'éditeur.

Une équipe dysfonctionnelle qui fait des ravages

Disons-le tout de suite : si vous avez aimez aimé les films des Gardiens de la Galaxie par James Gunn, alors vous allez adorer ce jeu. On y retrouve une ambiance spatiale colorée, une équipe dysfonctionnelle et surtout un humour tordant, avec le ton décalé des films Marvel Studios. Les personnages ressemblent à peu de choses près à ceux des longs métrages et cela rend l'immersion dans le jeu bien plus aisée. On peut ressentir également très rapidement une alchimie bancale entre chaque protagoniste mais qui rend l'équipe attachante et en dehors des normes super-héroïques.

Car ce qui fait la force de ce jeu se retrouve dans les liens entre les personnages, et la façon dont on arrive à motiver l'équipe et sa complémentarité dans les combats. Bien que vous n'incarnez que Star-Lord durant le jeu, vous pouvez en tant que leader du groupe faire intervenir les personnages de différentes manières, que ce soit pour explorer des lieux, ou durant des combats. Cette manière d'appréhender la façon de jouer est très plaisante car elle offre la possibilité d'un travail d'équipe tout en gardant une certaine maîtrise et en nécessitant de faire appel aux différentes compétences de chacun. Vous ne pourrez gagner seul, il faut donc vous armer en conséquence.

En effet, comme souvent, vous pouvez upgrader vos équipements et vos compétences au fur et à mesure de l'avancée du jeu. Les équipements de Star-Lord vont vous aider dans les combats, dans la recherche d'objets ou bien encore pour effectuer certaines tâches. Vous pourrez par exemple, améliorer vos pistolets pour tirer de la glace ou générer du vent et faire piou-piou-piou avec panache.

En accumulant de l'expérience, vous obtiendrez des points de compétences qui vous permettront par la suite de faire appel à chaque personnage selon des spécificités qui lui sont propres. Cette richesse de choix et de skills offre au joueur de multiples ouvertures en fonction des combats. Si cela est une force dans le gameplay, elle peut être également un peu perturbante lors de la prise en main. Il est difficile de gérer le shoot de Star-Lord tout en ordonnant à Groot d'enserrer les adversaires mais cela devient plus facile en jouant, il faut donc faire preuve d'un peu de patience.

En plus de ces améliorations, vous pourrez trouver par endroit des nouveautés esthétiques pour chaque Gardien avec des costumes inspirés des comics ou bien des films eux-mêmes. Cela ne sert pas à grand chose mais c'est toujours agréable et cela permet de personnaliser votre équipe selon vos goûts.

Un univers riche et plaisant

Avec ses décors colorés, ses dialogues tordants et son gameplay immersif, Marvel's Guardians of the Galaxy réussit son pari et nous offre un excellent divertissement. Vous commencez l'aventure sur Terre, en incarnant un jeune Peter Quill qui fête ses 13 ans avec beaucoup de références aux groupes rock des années 80, à Star Wars ou encore au comics Kiss, imprimé avec le sang même des membres du groupe et publié chez Marvel. De nombreux hommages sont également rendus à cette décennie riche culturellement avec par exemple une affiche de Tron, des jeux de rôles ou encore un Rubik's Cube.

Par la suite, vous découvrez un univers spatial vaste et vous pourrez apprendre à connaître votre équipe de mercenaires en évoluant dans le jeu. Car l'une des forces de ce jeu se situe également au niveau du scénario. Vous êtes mis de suite dans le bain et vous pourrez suivre une aventure à mi-chemin entre les films et les comics, Annihilation de Keith Giffen et Dan Abnett en tête :

"Cela fait douze ans que la guerre galactique, menée contre les espèces civilisées par les ignobles Chitauri, a ravagé l'univers. Vous incarnez Peter Quill (alias Star-Lord), un ex-pirate de l'espace, moitié humain au cœur d'or (que vous avez sûrement volé quand son propriétaire ne regardait pas). Alors que la guerre est terminée et que votre vie de Ravageur est derrière vous, vous formez un équipage hétéroclite baptisé les Gardiens de la Galaxie.

Vous êtes des héros freelances. Vos compétences de chef sont... douteuses. Vos intentions sont... euh... disons suspectes. Qu'est-ce qui pourrait mal tourner ?"

En plus des différentes missions que vous devez suivre, plusieurs petits challenges amusants viennent se greffer comme lorsque vous faites un concours avec Rocket sur celui qui dégommera le plus de larves de l'espace. Cela vient compléter une avancée dans le jeu assez linéaire – ce n'est pas en open world – mais qui permet de profiter d'autant plus de l'ambiance, des décors et de la complémentarité de l'équipe.

Chaque choix peut avoir des conséquences

Comme évoqué plus haut, cette alchimie dans l'équipe est quasi-vitale pour avancer dans l'histoire et relever les défis qui se dresseront face à vous. Pour parvenir à lier le groupe et à gérer cet équilibre fragile, il vous faudra bien prendre garde aux choix que vous ferez et comment vous gérerez les conflits ou encore la motivation de l'équipe lors des assauts. Cela peut être particulièrement intéressant de déclencher un rassemblement durant les affrontements afin d'obtenir un boost d'équipe si vous arrivez à motiver vos camarades.

Lors des moments plus calmes au sein du Milano, le vaisseau des Gardiens qui sert en quelque sorte de hub central, vous pourrez vous baladez, découvrir de nouveaux objets ou bien discuter avec les différents membres de l'escouade. Vous en apprendrez alors davantage sur chacun, vous permettant par la même occasion de souder vos liens et d'apporter par moment un peu plus de profondeur aux héros. C'est d'autant plus marquant lorsqu'on découvre le passé difficile de Rocket Racoon.

Visuellement, le jeu est très beau et détaillé même si cela n'est pas vraiment optimal (le jeu testé sur Xbox One ne rend peut-être pas hommage à ce que la Series X ou la PS5 peuvent faire). Là encore, c'est une bonne surprise tant les premières images sorties il y a plusieurs mois laissent planer le doute sur cet aspect important du jeu pour les gamers.

Enfin, le jeu peut se targuer d'une bande-son d'exception, qui n'est pas sans rappeler le goût du héros pour les chansons des années 80 et qui a fait la force des longs-métrages. En vrac : Never Gonna Give You Up de Rick Astley, The Final Countdown d'Europe, Holding Out for a Hero de Bonnie Tyler, Tainted Love de Soft Cell, Don't Worry, Be Happy de Bobby McFerrin, ou encore Take on Me de A-ha et bien d'autres. Bref, c'est comme si vous portiez sur vous le célèbre walkman de Star-Lord. En plus de toutes ces musiques populaires, Eidos-Montréal a inclus un groupe de rock fictif baptisé Star-Lord – qui aura inspiré le surnom du héros – avec pas moins de dix chansons originales pour l'occasion et qui méritent clairement le détour. Et cela, c'est sans compter sur une bande-son cinématique écrite et dirigée aux studios Abbey Road de Londres par Richard Jacques, ayant œuvré sur plusieurs jeux vidéos et nommé aux BAFTA. En tout, ce sont plus de huit heures de bonheur pour vos tympans !

En conclusion, nous pouvons affirmer que Marvel's Guardians of the Galaxy est une agréable surprise tant au niveau du gameplay que du design et un bon divertissement, sans forcément révolutionner le genre. Sa véritable force réside dans le travail d'équipe qui doit être entrepris à chaque instant pour parvenir à se défaire des défis qui se dressent en permanence. Malgré quelques petits bugs visuels ou techniques, le jeu peut se vanter d'une bande-son très agréable, de dialogues hilarants, et une certaine fluidité appréciable, comme des temps de chargements courts, voire très courts par moment. Le jeu n'offre pas de monde ouvert et reste très linéaire mais cela ne nuit pas à l'expérience de jeu, finalement assez longue et riche. En bref, si vous aimez les super-héros, l'aventure, et dégommer des monstres gluants, Marvel's Guardians of the Galaxy est fait pour vous !

Marvel's Guardians of the Galaxy est disponible sur Xbox One, Xbox Serie X/S, PlayStation 5, PlayStation 4 et PC.

Suivez-nous pour ne rien rater :

Marvel Comics

Ça pourrait vous intéresser

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter