À deux mois tout juste de la sortie française (à priori en VOD) du Snyder Cut de Justice League (et trois semaines de la sortie US sur HBO Max), l'inévitable Vanity Fair s'est longuement entretenu avec Zack Snyder qui n'a pas la langue dans sa poche quand il s'agit de parler de son travail.

Ainsi apprend-t-on que la Warner voulait diffuser le Snyder Cut tel quel – inachevé donc – et c'est le réalisateur qui se serait battu pour qu'il puisse être terminé. D'ailleurs, autre révélation, Zack Snyder n'est pas rémunéré pour son travail sur cette nouvelle version. « Je ne suis pas payé », dit-il. Il a été payé la première fois, bien sûr. Cette fois, il veut un contrôle créatif et renoncer aux frais a aidé. « Je ne voulais être redevable à personne, et cela m'a permis de garder mes pouvoirs de négociation avec ces gens assez forts."

Quant à la version diffusée au cinéma défigurée par Joss Whedon et le studio, Snyder ne l'a toujours pas vue, sur les conseils de son épouse Deborah Snyder, et de Christopher Nolan, qui semblent avoir mal vécu la projection privée. « C'était une expérience vraiment étrange. Vous avez travaillé sur quelque chose pendant si longtemps, puis vous partez, puis vous voyez ce qui lui est arrivé. », raconte Deborah Snyder qui a dit à Zack qu'il ne devait pas voir le film, "ça lui briserait le cœur". À noter que la famille Snyder a tragiquement perdu une de leur fille durant le tournage de Justice League, marquant particulièrement cette période.

Le réalisateur a évoqué plusieurs anecdotes, dont vous en connaissez peut-être certaines. Gal Gadot avait prévu de rentrer en Israël et d'abandonner sa carrière d'actrice, avant que l'appel de Zack Snyder lui offre l'opportunité d'incarner Wonder Woman. De son côté, Jason Momoa s'était présenté au casting pour le rôle de Bruce Wayne. Son physique atypique, et ses origines hawaïennes le liant à la mer ont convaincu Snyder qu'il devait être Aquaman.

Aussi, Snyder voulait une romance entre Bruce Wayne (Ben Affleck) et Lois Lane (Amy Adams), qui pleurait la mort de Superman (Henry Cavill) dans le film précédent. « L'intention était que Bruce tombe amoureux de Lois, puis se rende compte que la seule façon de sauver le monde est de ramener Superman à la vie », explique Snyder. « Un conflit insensé, parce que Lois, bien sûr, était toujours amoureuse de Superman. Nous avons eu ce beau discours où [Bruce] dit à Alfred : « Je n'ai jamais eu de vie en dehors de la grotte. Je n'ai jamais imaginé un monde pour moi au-delà d'ici. Mais cette femme me laisse penser que si je peux rassembler ce groupe de dieux, alors mon travail sera terminé. Je pourrai enfin arrêter." La suite vous vous en doutez, la Warner a dit non.

Au final, le Snyder Cut aura coûté "70 millions de dollars à la Warner, pour quatre heures d'un blockbuster très attendu". Reconstruire l'intrigue du film telle qu'il avait toujours envisagée est ce qui revigore le plus Snyder. Il explique qu'il a pu aller aussi loin qu'il le souhaitait, et faire un film aussi sombre qu'il le voulait, sans avoir à se préoccuper du calendrier officiel des films DC pour la gestion des personnages et laisser cette version alternative de l'histoire de la Justice League se terminer où bon lui semble. Il a mis Superman dans un costume noir. Il a ajouté le Joker (Jared Leto). Il a refait la fin avec le caméo d'un héros qui époustouflera les fans. Le film sera même au format 4:3 plutôt que le format cinématographique habituel afin qu'un jour il puisse être regardé sur des écrans IMAX. Ça énervera certainement du monde en voyant Justice League sur HBO Max avec des bandes noires de chaque côtés, mais Snyder assume.

Pour accompagner l'entretien, vous trouverez ci-dessous quelques photos inédites dont certaines prises par le réalisateur sur le plateau durant le tournage de Justice League. On retiendra surtout les photos provocatrices d'un Jared Leto interprétant en Joker se prenant visiblement pour Jésus. Depuis le temps que les fans priaient pour un miracle, ils ne s'attendaient peut-être pas à ça.

Zack Snyder’s Justice League sera intégralement disponible en VOD en France dès le 22 avril 2021, et avant ça, aux États-Unis dès le 18 mars 2021 exclusivement sur HBO Max.

 sur Superpouvoir.com
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Calendrier Cinéma